Christian Delage (rugby à XV, 1954)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Christian Delage.
Christian Delage

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance
à Brive-la-Gaillarde (France)
Taille 1,75 m (5 9)
Surnom coco Delage
Position demi d'ouverture, arrière
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
????-1975
1975-1979
1979-1987
1987-
Stade langonnais
CA Brive
SU Agen
CA Bègles
? (?)
 ? (?)
 ? (?)
 ? (?)
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
1983 Drapeau : France France 2 (0)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Christian Delage dit coco Delage, né le à Brive-la-Gaillarde, est un joueur de rugby à XV, qui a joué avec l'équipe de France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Francis Delage et neveu de Christian Delage tous deux ancien joueurs de rugby à XV du CA Brive dans les années 1950, il voit le jour dans cette ville. Paradoxalement, il commence le rugby à XV au Stade langonnais qu'il quitte en 1975, pour faire son service militaire au 126e régiment d'infanterie de ligne de Brive. Il signe alors comme son père et son oncle une licence au CA Brive qu'il quitte en 1979 après avoir disputé 55 matchs de championnat et occupé principalement les postes de demi d'ouverture et d'arrière. Lors de la saison 1979-1980 il rejoint le SU Agen avec lequel il est champion de France en 1982, vainqueur du Challenge Yves du Manoir en 1983 et finaliste du championnat en 1984 et 1986 et finaliste du Challenge Yves du Manoir en 1987.

Il est sélectionné 2 fois lors du Tournoi des Cinq Nations 1983 contre l''Écosse et l'Irlande. Le , il est sélectionné avec les Barbarians français contre la Nouvelle-Zélande à La Rochelle. Les Baa-Baas s'inclinent 12 à 26[1].

Lors de la saison 1987-1988, il rejoint les rangs du CA Bègles.

Le , il est de nouveau sélectionné avec les Barbarians français pour jouer les Māori de Nouvelle-Zélande à Bordeaux. Les Baa-Baas s'inclinent 14 à 31[2].

Il est finaliste du Challenge Yves du Manoir en 1991 et décroche un nouveau titre de champion de France la même année. Il termine sa carrière avec les Damiers. À sa retraite sportive, il se consacre à son métier de professeur de sport au lycée professionnel sud gironde à Langon.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Statistiques en équipe nationale[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Barbarian Rugby Club vs Japon », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le 17 décembre 2016)
  2. « Barbarian Rugby Club vs Maoris », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le 17 décembre 2016)

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Notice dans une base relative au sport : ESPNscrumVoir et modifier les données sur Wikidata