Christian Daniel Rauch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autoportrait de Rauch (1828)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rauch.

Christian Daniel Rauch (1777 - 1857) est un sculpteur allemand, élève de Johann Gottfried Schadow. Il appartient à l'école de sculpture de Berlin dont il renouvela le style.

Biographie[modifier | modifier le code]

Buste de Christian Daniel Rauch par le sculpteur David d'Angers (1834). Exposé dans la Galerie David d'Angers, Angers.

Né à Arolsen (Principauté de Waldeck-Pyrmont), il se fixa de bonne heure à Berlin. Il éleva dans cette ville le monument de la reine Louise et celui de Frédéric II, son chef-d'œuvre. Il exécuta également pour diverses villes de l'Allemagne de nombreuses statues, parmi lesquelles on remarque les statues suivantes :

Professeur à l'Académie des arts de Berlin et élu membre de celle-ci en 1811[1], il avait été élu membre associé de l'Institut de France. Il compta Albert Wolff et Julius Troschel parmi ses élèves.

Il mourut à Dresde.

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Profil en médaillon de Rauch sur sa tombe au cimetière de Dorotheenstadt de Berlin, sculpté par Albert Wolff

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Christian Daniel Rauch » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie,‎ 1878 (Wikisource)

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]