Christian Campiche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Campiche.
Christian Campiche
Description de l'image defaut.svg.
Naissance
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Profession
Journaliste, essayiste

Christian Campiche est un journaliste, essayiste et romancier suisse né en 1948.

Biographie[modifier | modifier le code]

Créateur et animateur depuis 2003 du journal en ligne suisse « la méduse »[1], il a été journaliste à l'Agence télégraphique suisse (1980-1988), rédacteur en chef adjoint du magazine Bilan (1989-1994) et du quotidien L'AGEFI (1994-1996). Il a dirigé la rubrique économique[2] du Journal de Genève (1996-1998) et de la Liberté (2000-2007). De 2007 à 2008, il est directeur et rédacteur en chef[3] de la "Lettre hebdomadaire du Journal de Genève et Gazette de Lausanne[4]. Cofondateur en 2009 du magazine EDITO+KLARTEXT[5], spécialisé dans l'analyse de l'actualité médiatique, il en a été le rédacteur en chef de 2009 à 2013. Il est membre du Comité de rédaction du magazine Culture Enjeu[6]. Il a été chroniqueur à l'hebdomadaire genevois Genève Home Informations[7] et collabore aux journaux en ligne infosperber, journal21 et sept.info.

Cofondateur[8] de l’association info-en-danger[9], ex-membre (2011-2017) du Conseil de fondation du Conseil suisse de la presse[10], membre du comité éditorial d'EDITO+KLARTEXT[5], membre du comité de Presse Emblème Campagne[11]. Le 27 mars 2015, il est élu à la présidence d'impressum[12], la plus grande organisation de journalistes de Suisse, après en avoir été le vice-président depuis 2007 et siégé au Comité central depuis 2005.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Le Séducteur de l'Occident (Georg éditeur, 1999),
  • Le Nègre de la Rose[13] (Éditions de L'Hèbe, 2004),
  • Le krach mondial - Chronique d'une débâcle annoncée[14] (Éditions de L'Hèbe, 2008),
  • Info popcorn - Enquête au cœur des médias suisses[15] (Éditions Eclectica, 2010). Cet ouvrage a été écrit en collaboration avec Richard Aschinger et publié en allemand sous le titre "News-Fabrikanten - Schweizer Medien zwischen Tamedia und Tettamanti[16] (Europa Verlag Zurich).
  • La presse romande assassinée (Editions Eclectica, 2017).
  • Le tango des prédateurs - Chroniques 2013-2017 (Dictus Publishing)

En 2015, il publie son premier roman, "Montbovon[17], aux Editions de l'Aire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]