Christian Campiche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Christian Campiche
Description de l'image defaut.svg.
Naissance
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Profession

Christian Campiche est un journaliste, essayiste et romancier suisse né en 1948.

Biographie[modifier | modifier le code]

Créateur et animateur depuis 2003 du journal en ligne suisse « la méduse »[1], il a été journaliste à l'Agence télégraphique suisse (1980-1988), rédacteur en chef adjoint du magazine Bilan (1989-1994) et du quotidien L'AGEFI (1994-1996). Il a dirigé la rubrique économique[2] du Journal de Genève (1996-1998) et de la Liberté (2000-2007). De 2007 à 2008, il est directeur et rédacteur en chef[3] de la "Lettre hebdomadaire du Journal de Genève et Gazette de Lausanne[4]. Cofondateur en 2009 du magazine EDITO+KLARTEXT[5], spécialisé dans l'analyse de l'actualité médiatique, il en a été le rédacteur en chef de 2009 à 2013. Il est membre du Comité de rédaction du magazine Culture Enjeu[6]. Il a été chroniqueur à l'hebdomadaire genevois Genève Home Informations[7] et collabore aux journaux en ligne infosperber, journal21 et sept.info.

Cofondateur[8] de l’association info-en-danger[9], ex-membre (2011-2017) du Conseil de fondation du Conseil suisse de la presse[10], membre du comité éditorial d'EDITO+KLARTEXT[5], membre du comité de Presse Emblème Campagne[11]. Le , il est élu à la présidence d'impressum[12], la plus grande organisation de journalistes de Suisse, après en avoir été le vice-président depuis 2007 et siégé au Comité central depuis 2005.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Denis de Rougemont, le séducteur de l'Occident (Georg éditeur, 1999),
  • Le Nègre de la Rose, De Rougemont, Consuelo, Saint-Exupéry[13] (Éditions de L'Hèbe, 2004),
  • Le krach mondial - Chronique d'une débâcle annoncée[14] (Éditions de L'Hèbe, 2008),
  • Info popcorn - Enquête au cœur des médias suisses[15] (Éditions Eclectica, 2010). Cet ouvrage a été écrit en collaboration avec Richard Aschinger et publié en allemand sous le titre "News-Fabrikanten - Schweizer Medien zwischen Tamedia und Tettamanti[16] (Europa Verlag Zurich).
  • La presse romande assassinée (Editions Eclectica, 2017).
  • Le tango des prédateurs - Chroniques 2013-2017 (Dictus Publishing)

En 2015, il publie son premier roman, "Montbovon[17], aux Editions de l'Aire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]