Christian Albecker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Christian Albecker est né le à Strasbourg. Après un parcours de haut fonctionnaire, de banquier et de directeur d'institution, il devient en février 2014 président du Conseil de l'Union des Églises protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL), fonction qu'il ajoute à celle qu'il occupait déjà de président du directoire de l’Église protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine (EPCAAL)[1].

Parcours[modifier | modifier le code]

Culte d’installation de M. Christian Albecker en l’église Saint-Thomas de Strasbourg le 9 février 2014.

Fils de René Albecker, artisan peintre et de Marie Schmidt, Christian Albecker a été baptisé à l’église luthérienne de la Robertsau, un faubourg de Strasbourg. Il a fréquenté l’école primaire du quartier, puis le lycée Kléber à Strasbourg[2]. Après avoir été lauréat du concours général en géographie[3], passé le baccalauréat et intégré des classes préparatoires aux grandes écoles, il a intégré en 1975 l’École polytechnique[4], puis l’École nationale du génie rural, des eaux et des forêts. Il a obtenu par ailleurs une licence de théologie à la Faculté de théologie protestante de Paris et une maîtrise à la Faculté de théologie protestante de Strasbourg (1990).

Après une carrière de haut fonctionnaire au Ministère de l’agriculture, puis auprès du préfet de la Région Alsace, enfin de banquier au Crédit agricole d'Alsace, Christian Albecker devient en directeur général de l’institution protestante caritative « Sonnenhof », une fondation dédiée à l’insertion des personnes handicapées[5].

Il est également président de la Société évangélique de mission intérieure de Strasbourg (SEMIS)[6] de 1995 à 2014 et, depuis 2001, vice-président de la Fondation du protestantisme[7].

De 1990 à 2002, Christian Albecker a exercé le ministère de vice-président du Directoire de l’Église de la Confession d’Augsbourg d’Alsace et de Lorraine, auprès des présidents Michel Hoeffel et Marc Lienhard. Courant 1992, il a assuré l'intérim du président, pendant la maladie de Michel Hoeffel.

Il a été membre invité du conseil presbytéral de la paroisse Saint-Guillaume à Strasbourg[8] de 2011 à 2014

Élu président de l’Église protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine (EPCAAL) en [9], Christian Albecker succède à Jean-François Collange le , après ratification de sa nomination, selon la législation locale des cultes, par le Premier ministre. Le suivant, Christian Albecker est élu pour trois ans à la présidence du Conseil de l’Union des Églises protestantes d'Alsace et de Lorraine[10]. Son mandat est renouvelé pour trois ans en 2017[11].

Christian Albecker s’est marié en 1978 avec Sylvie Grappe, chirurgien-dentiste.Il est le père de trois filles.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Christian Albecker est officier de l'Ordre national du Mérite.

Publications[modifier | modifier le code]

  • L'Évangile dans la cité : histoire de la Mission urbaine de Strasbourg, de 1890 à 1939, Association des publications de la Faculté de théologie protestante, 1992 (BNF).
  • Luther, les juifs et nous, avec Marc Lienhard, René Gutman et Philippe Richert, Strasbourg, Vademecum, 2017, 58 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :