Christian-Eberhard de Frise orientale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant allemand
Cet article est une ébauche concernant une personnalité allemande.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Christian-Eberhard de Frise orientale
Image illustrative de l'article Christian-Eberhard de Frise orientale

Titre Prince
(1690-1708)
Prédécesseur Georges-Christian
Successeur Georges-Albert
Biographie
Naissance
Esens
Décès
Aurich

Christian-Eberhard (, Esens, Aurich) est prince de Frise orientale de 1690 à sa mort.

Son père, le prince Georges-Christian, meurt quatre mois avant sa naissance. La régence est assurée par sa mère, Christine-Charlotte de Wurtemberg (de), jusqu'à sa majorité.

Descendance[modifier | modifier le code]

Christian-Eberhard épouse en premières noces Eberhadine-Sophie (1666-1700), fille d'Albert-Ernest Ier d'Oettingen-Oettingen. Ils ont dix enfants :

  • Léopold-Ignace (1687-1687) ;
  • Christine-Sophie (1688-1750), épouse en 1728 le prince Frédéric-Antoine de Schwarzbourg-Rudolstadt ;
  • Marie-Charlotte (1689-1761), épouse en 1709 son cousin Frédéric-Ulrich, fils d'Edzard-Ferdinand de Frise orientale ;
  • Georges-Albert (1690-1734), prince de Frise orientale ;
  • Frédéric-Ulrich (1691-1691) ;
  • Charles-Ennon (1692-1709) ;
  • Frédérique-Wilhelmine (1695-1750), chanoinesse à Herford ;
  • Ennon-Auguste (1697-1725) ;
  • Julienne-Louise (1698-1740), épouse en 1721 le duc Joachim Frédéric de Schleswig-Holstein-Plön
  • Christine-Charlotte (1699-1733).

Veuf, Christian-Eberhard se remarie morganatiquement avec Anne-Julienne de Kleinau (1674-1727), titrée « dame de Sandhorst ». Ils ont une fille :

  • Antoinette-Sophie-Julienne de Sandhorst (1707-1725).

Annexes[modifier | modifier le code]