Christa McAuliffe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Christa McAuliffe
Portrait de Christa McAuliffe en 1985.
Portrait de Christa McAuliffe en 1985.

Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Sélection Groupe Teacher in Space Project (TISP), 1985
Naissance
Boston, Massachusetts
Décès (à 37 ans)
Cap Canaveral, Floride
Mission(s) Challenger (STS-51-L)
Insigne(s) STS-51-L.svg

Sharon Christa Corrigan McAuliffe, née le à Boston dans le Massachusetts et morte le dans l'accident de la navette spatiale Challenger, était une professeur de sciences sociales à la Concord High School (New Hampshire) (en) et astronaute américaine qui était destinée à être la première civile à aller dans l’espace.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômée de l'université d'État de Framingham (Bachelor of Arts, 1970), et de la Bowie State University du Maryland (Master of Arts, 1978)[1], cette professeure féministe[2],[3] fut choisie par la National Aeronautics and Space Administration (NASA)[4], en 1984 parmi 11500 candidats[5], pour embarquer à bord de la 10e mission de la navette Challenger en tant que première « passagère » de l'espace. Ce choix symbolique s'est porté sur une enseignante très représentative de la middle class américaine. La volonté du président américain Ronald Reagan était de rendre un jour l'espace accessible à tous, elle devait être le symbole (dûment choisi) de ce tournant dans l'histoire de la conquête spatiale[réf. nécessaire].

Vol réalisé[modifier | modifier le code]

Christa McAuliffe en impesanteur lors d'un vol en gravité réduite à bord d'un avion Boeing KC-135 Stratotanker.

Son embarquement à bord de la navette insuffla un nouvel intérêt à la mission qui prit une ampleur plus populaire qu'un vol dit normal. Celle que l'on surnommait la « prof de l'espace » devait donner un cours en direct depuis l'espace, essentiellement sur la comète de Halley, dont Challenger était chargée d'effectuer une mission d'observation (en plus de la mise en orbite d'un satellite).

Elle périt lors de l'explosion qui survint 73 secondes après le décollage le matin du mardi , alors retransmis en direct (voir STS-51-L et accident de la navette spatiale Challenger).

Sa doublure était Barbara Morgan, qui volera plus de 21 ans plus tard, lors du vol STS-118, le , réalisant en partie le programme initial de Christa McAuliffe, dont notamment des cours en direct depuis l'espace.

Héritage[modifier | modifier le code]

Christa McAuliffe a été enterrée au cimetière de Blossom Hill situé dans sa ville natale de Concord dans le New Hampshire. Elle a depuis été honorée lors de nombreux événements, y compris durant la course automobile du Daytona 500 en 1986. Le McAuliffe-Shepard Discovery Center de Concord et le Christa Corrigan McAuliffe Center for Education and Teaching Excellence de l'université d'État de Framingham ont été nommés en son hommage[6], comme le sont l'astéroïde Amor (3352) McAuliffe, le cratère McAuliffe sur la Lune[7], ainsi que le cratère sur la planète Vénus, qui a été nommé McAuliffe par l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS)[8]. Environ 40 écoles à travers le monde ont été nommées à son nom, y compris le Christa McAuliffe Space Education Center à Pleasant Grove dans l'Utah.

Des bourses d'études et d'autres événements ont également été créés en sa mémoire. La Christa McAuliffe Technology Conference, qui se tient chaque année depuis 1986 à Nashua dans le New Hampshire, est consacrée à l'utilisation de la technologie dans tous les aspects de l'éducation[9]. Le Nebraska Christa McAuliffe Prize For Courage and Excellence in Education honore chaque année un enseignant du Nebraska pour son courage et son excellence en matière d'éducation[10]. Des subventions en son nom honorant des enseignants innovants sont fournies par l'American Association of State Colleges and Universities et le National Council for the Social Studies[11],[12].

En 1990, elle a été interprétée par l'actrice Karen Allen dans le téléfilm Challenger. Le vaisseau spatial de la série de science-fiction pour enfants Space Cases de 1996-1997 qui raconte l'histoire d'un groupe d'élèves perdus dans l'espace, s'appelait "Christa".

En 2006, un film documentaire sur elle et Barbara Morgan intitulé Christa McAuliffe: Reach for the Stars a été diffusé sur la chaîne de télévision Cable News Network (CNN) au format CNN Presents[13]. Le film produit par Renee Sotile et Mary Jo Godges commémore le 20e anniversaire de sa mort. Il a été raconté par l'actrice Susan Sarandon et comprenait une chanson originale de la chanteuse Carly Simon[14].

La Congressional Space Medal of Honor, donnée à Christa McAuliffe.

Ses parents ont travaillé avec l'université d'État de Framingham pour établir le Christa Corrigan McAuliffe Center for Education and Teaching Excellence. Son mari, Steven J. McAuliffe, s'est remarié et est devenu juge fédéral en 1992. Il siège au United States District Court for the District of New Hampshire à Concord. Son fils, Scott, a terminé des études supérieures en biologie marine et sa fille, Caroline, a poursuivi la même carrière que sa mère : l'enseignement[15].

Le , elle et les 13 autres astronautes décédés dans les accidents Challenger et Columbia ont reçu à titre posthume la Congressional Space Medal of Honor par le président américain George W. Bush[16].

Le , plusieurs enseignants qui ont concouru aux côtés de Christa McAuliffe pour un siège sur la navette Challenger se sont rendus à Cap Canaveral, en Floride, pour un service commémoratif du 30e anniversaire, avec son mari, Steven et son fils, Scott. Après avoir remarqué que 30 ans s'étaient écoulés, Steven a déclaré : « Challenger sera toujours un événement qui s'est produit récemment. Nos pensées et nos souvenirs de Christa seront toujours frais et réconfortants. »[17].

En 2017, Christa McAuliffe a été intronisé à l'International Air & Space Hall of Fame au musée de l'air et de l'espace de San Diego.

En 2019, le Congrès des États-Unis a adopté le Christa McAuliffe Commemorative Coin Act, qui a été promulguée par le président Donald Trump le . Le projet de loi autorise le département du Trésor des États-Unis à « émettre pas plus de 350 000 pièces de 1 dollar en hommage à Christa McAuliffe ». Les pièces seront quant à elles frappées en 2021[18],[19].

Documentaire[modifier | modifier le code]

  • Le drame Challenger - Ultime mission, documentaire, 55 minutes, 2019.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Christa Corrigan McAuliffe | American educator », sur Encyclopedia Britannica (consulté le 2 septembre 2019)
  2. (en-US) « Christa Corrigan McAuliffe – The Christa McAuliffe Center » (consulté le 2 septembre 2019)
  3. (en-US) Matthew L. Wald, « 2 Space Novices with a Love of Knowledge; Christa Mcauliffe », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 2 septembre 2019)
  4. (en-US) « Christa McAuliffe », sur www.u-s-history.com (consulté le 2 septembre 2019)
  5. (en-US) Nick Greene Nick Greene is a software engineer for the U. S. Navy Space et Naval Warfare Engineering Center He is also the U. N. World Space Week Coordinator for Antarctica, « The Teacher Who Died on the Space Shuttle Challenger », sur ThoughtCo (consulté le 2 septembre 2019)
  6. « Framingham State University - Academics - Centers & Institutes », sur web.archive.org, (consulté le 1er juin 2020)
  7. « Planetary Names: Crater, craters: McAuliffe on Moon », sur planetarynames.wr.usgs.gov (consulté le 1er juin 2020)
  8. « The Magellan Venus Explorer's Guide », sur www2.jpl.nasa.gov (consulté le 1er juin 2020)
  9. « SmartEDU Inc. - Web Development », sur web.archive.org, (consulté le 1er juin 2020)
  10. « The Christa McAuliffe Prize | College of Education & Human Sciences | UNL », sur web.archive.org, (consulté le 1er juin 2020)
  11. « Christa McAuliffe Award », sur www.aascu.org (consulté le 1er juin 2020)
  12. (en) « Christa McAuliffe Reach for the Stars Award », sur National Council for the Social Studies, (consulté le 1er juin 2020)
  13. https://web.archive.org/web/20100919110515/http://www.cnn.com/CNN/Programs/presents/index.christa.html
  14. (en-US) Traipsing Thru Films, « Traipsing Thru Films », sur Traipsing Thru Films (consulté le 1er juin 2020)
  15. « CNN.com - Then & Now: Grace Corrigan - Aug 15, 2005 », sur edition.cnn.com (consulté le 1er juin 2020)
  16. « Congressional Space Medal of Honor », sur history.nasa.gov (consulté le 1er juin 2020)
  17. « 30 years since Challenger: Teacher-in-Space finalists gather », sur AP NEWS (consulté le 1er juin 2020)
  18. Allen Kim CNN, « Christa McAuliffe to be honored by the United States Mint with silver dollar coin », sur CNN (consulté le 1er juin 2020)
  19. Jeanne Shaheen, « Actions - S.239 - 116th Congress (2019-2020): Christa McAuliffe Commemorative Coin Act of 2019 », sur www.congress.gov, (consulté le 1er juin 2020)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :