Christa McAuliffe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir McAuliffe.

Christa McAuliffe
Image illustrative de l’article Christa McAuliffe

Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Sélection Groupe Teacher-In-Space, 1986
Naissance
Boston, Massachusetts
Décès (à 37 ans)
Cap Canaveral - Lors de l'explosion de la navette Challenger
Mission(s) Challenger (STS-51-L)
Insigne(s) STS-51-L.svg

Sharon Christa Corrigan McAuliffe, née le et morte le dans l'accident de la navette spatiale Challenger, était une professeur de sciences sociales au lycée de Concord (New Hampshire) et astronaute américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômée de l'université de Framingham (Bachelor of Arts, 1970), et de la Bowie State University (en) du Maryland (Master of Arts, 1978)[1], cette professeure féministe[2],[3] fut choisie par la NASA[4], en 1984 parmi 11500 candidats[5], pour embarquer à bord de la 10e mission de la navette Challenger en tant que première « passagère » de l'espace. Ce choix symbolique s'est porté sur une enseignante très représentative de la middle class américaine. La volonté de Reagan était de rendre un jour l'espace accessible à tous, McAuliffe devait être le symbole (dûment choisi) de ce tournant dans l'histoire de la conquête spatiale[réf. nécessaire].

Vol réalisé[modifier | modifier le code]

Son embarquement à bord de la navette insuffla un nouvel intérêt à la mission qui prit une ampleur plus populaire qu'un vol dit normal. Celle que l'on surnommait la « prof de l'espace » devait donner un cours en direct depuis l'espace, essentiellement sur la comète de Halley, dont Challenger était chargée d'effectuer une mission d'observation (en plus de la mise en orbite d'un satellite).

Elle périt lors de l'explosion qui survint 73 secondes après le décollage le matin du mardi , alors retransmis en direct (voir STS-51-L et accident de la navette spatiale Challenger).

Sa doublure était Barbara Morgan, qui volera plus de 21 ans plus tard, lors du vol STS-118, le , réalisant en partie le programme initial de Christa, dont notamment des cours en direct depuis l'espace.

Documentaire[modifier | modifier le code]

  • Le drame Challenger - Ultime mission, documentaire, 55 minutes, 2019

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Christa Corrigan McAuliffe | American educator », sur Encyclopedia Britannica (consulté le 2 septembre 2019)
  2. (en-US) « Christa Corrigan McAuliffe – The Christa McAuliffe Center » (consulté le 2 septembre 2019)
  3. (en-US) Matthew L. Wald, « 2 Space Novices with a Love of Knowledge; Christa Mcauliffe », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 2 septembre 2019)
  4. (en-US) « Christa McAuliffe », sur www.u-s-history.com (consulté le 2 septembre 2019)
  5. (en-US) Nick Greene Nick Greene is a software engineer for the U. S. Navy Space et Naval Warfare Engineering Center He is also the U. N. World Space Week Coordinator for Antarctica, « The Teacher Who Died on the Space Shuttle Challenger », sur ThoughtCo (consulté le 2 septembre 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :