Chris Weidman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Weidmann.
Chris Weidman
Chris Weidman
Chris Weidman lors de la pesée de l'UFC 131, le 10 juin 2011 à Vancouver.
Fiche d’identité
Nom complet Christopher James Weidman[1]
Surnom The All-American
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de naissance (33 ans)
Lieu de naissance Baldwin, New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Style Lutte, Jiu-jitsu brésilien
Équipe Serra-Longo Fight Team
Taille 6 2 (1,88 m)
Catégorie Poids moyens
Palmarès en MMA
Combats 16
Victoires 13
Défaites 3
Titres obtenus Champion des poids moyens du Ring of Combat (2010)
Champion des poids moyens de l'UFC (2013-2015)

Christopher James Weidman, né le à Baldwin dans l'État de New York, est un pratiquant professionnel de MMA américain. Bien qu'ayant un parcours en lutte universitaire, il est également ceinture noire de jiu-jitsu brésilien.

Il est l'ancien champion des poids moyens de l'Ultimate Fighting Championship, titre qu'il a remporté face à Anderson Silva, mettant fin au long règne de ce dernier et à sept ans d'invincibilité à l'UFC. Il réalise un parcours sans faute de treize victoires avant de perdre ce titre le 12 décembre 2015, face à Luke Rockhold, lors de l'UFC 194.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2009 et en parallèle de ses débuts en MMA, Chris Weidman se qualifie, chez les moins de 88 kg (194 lb), à l'édition 2009 de l'ADCC Submission Wrestling World Championship en remportant le tournoi qualificatif de la côte Est des États-Unis dit ADCC East Coast Trials. Après moins d'un an d'entrainement formel en jiu-jitsu brésilien et alors ceinture violette de la discipline[2], il remporte aux points son premier combat lors du rendez-vous mondial à Barcelone, en dominant Daniel Tabera. Il s'incline par contre aux points dans son combat suivant, en quart de finale face au champion et ceinture noire André Galvão[3].

En juin 2013, il devient ceinture marron de jiu-jitsu brésiien[4]. Deux ans plus tard, en mai 2015 et alors champion des poids moyens de l'UFC, Matt Serra et Renzo Gracie décerne à Chris Weidman la ceinture noire[5].

Parcours en MMA[modifier | modifier le code]

Ring of Combat[modifier | modifier le code]

Chris Weidman commence sa carrière professionnelle en MMA sous l'égide de l'équipe Serra-Longo Fight Team dirigée par Matt Serra, ancien champion des poids mi-moyens de l'UFC, en tant qu'entraîneur de jiu-jitsu brésilien et Ray Longo pour la partie pieds-poings. Dans son premier combat au sein de l'organisation mineure du New Jersey Ring of Combat, il défait Reubem Lopes dès le premier round par soumission en kimura lors du ROC 23, le 20 février 2009.

Deux mois plus tard, le 17 avril, il remporte à nouveau une victoire au premier round en mettant TKO Mike Stewart à l'aide de ses poings au ROC 24[2].

Le 24 septembre 2010, il affronte le nouveau champion des poids moyens de l'organisation, Uriah Hall alors invaincu en quatre combats, lors du ROC 31. Cette fois encore, il réussit à remporter le match par TKO dès la première reprise en envoyant au tapis son adversaire par un coup de poing du gauche suivi de plusieurs coups de poing au sol et devient le nouveau champion des poids moyens du Ring of Combat[6],[7].

Il défend avec succès cette ceinture le 3 décembre 2010 face à Valdir Araujo lors du ROC 33 en remportant le match par décision unanime. Ces performances attirent alors l'organisation grandissante du Bellator MMA et Weidman est à deux doigts de signer un contrat avec celle-ci. Mais il se rétracte après avoir découvert une clause imprévue pouvant le lier plus de deux années avec la promotion[8].

Ultimate Fighting Championship[modifier | modifier le code]

Débuts sans faute[modifier | modifier le code]

Chris Weidman s'engage finalement peu après avec l'Ultimate Fighting Championship, plus importante organisation mondiale de MMA, afin de remplacer au pied levé Rafael Natal prévu face à Alessio Sakara pour l'UFC on Versus 3 du 3 mars 2011[9]. Le jeune Américain réussit à amener et contrôler au sol le vétéran de l'UFC pour s'octroyer les trois rounds aux yeux des juges et ainsi obtenir une victoire par décision unanime[10].

Pour son second combat à l'UFC, il remplace à nouveau un combattant blessé, Court McGee, et affronte Jesse Bongfeldt lors de l'UFC 131, le 11 juin 2011 à Vancouver[11]. Chris Weidman contrôle la première reprise, amenant son adversaire au sol à plusieurs reprises. Dans les dernières secondes du round, il envoie un coup de genou puissant et finit par soumettre Bongfeldt avec un étranglement en guillotine debout pour s'accorder la victoire[12] et le bonus de de la soumission de la soirée[13].

Weidman continue son parcours face à Tom Lawlor lors de l'UFC 139, le 19 novembre 2011 à San José[14]. Il reste encore invaincu en endormant Lawlor avec un étranglement brabo et remporte le match par soumission technique dans le premier round[15].

Son adversaire suivant est le spécialiste du jiu-jitsu brésilien et ancien aspirant numéro un à la ceinture des poids moyens, Demian Maia. Ce dernier était d'abord prévu face à Michael Bisping, mais le programme de la soirée UFC on Fox 2 est remanié après la blessure de Mark Muñoz. Weidman accepte le combat peu avant l'échéance et les deux hommes se rencontrent le 28 janvier 2012 à Chicago[16]. Après trois rounds peu engagés où le public manifeste son mécontentement, Weidman remporte la victoire par décision unanime. Le jeune Américiain avait réussi à amener Maia au sol à plusieurs reprises mais sans pouvoir le contrôler. À la lecture des scores, le présentateur Bruce Buffer se trompe et annonce une victoire de l'Américain par décision partagée mais l'erreur est un peu plus tard corrigée. Sans la manière, Weidman ajoute tout de même un succès sur un combattant de renom à son palmarès[17].

Chris Weidman se retrouve ensuite en tête d'affiche de la soirée UFC on Fuel TV 4, face à Mark Muñoz, le 11 juillet 2012[18]. Weidman domine son adversaire en lutte, pourtant champion universitaire de la discipline au plus haut niveau américain et l'envoie au tapis avec un coup de coude dans la seconde reprise. Quelques coups de poing supplémentaires suffisent alors à lui offrir la victoire par KO technique[19] et le bonus du KO de la soirée. Ce nouveau succès important le place alors dans les prétendants potentiels au titre des poids moyens de l'UFC, et il n'hésite d'ailleurs pas à manifester son envie d'affronter le champion Anderson Silva[20].

Il est néanmoins d'abord prévu face à un autre aspirant, Tim Boetsch, pour l'UFC 155 du 29 décembre à Las Vegas[21]. Mais près d'un mois avant l'échéance, Weidman se retire pour blessure et est alors remplacé par Constantinos Philippou[22].

Champion des poids moyens de l'UFC[modifier | modifier le code]

Chris Weidman met KO Anderson Silva lors de l'UFC 162.

Après un parcours sans défaite de neuf victoires dont cinq à l'UFC, Chris Weidman obtient une occasion de remporter le titre des poids moyens face à Anderson Silva. Au début de mars 2013, la rencontre est confirmée pour l'UFC 162[23]. Anderson Silva reste sur 16 victoires consécutives au sein de l'organisation, dont 10 défenses de titres, et les observateurs le donnent encore favori même si les écarts de côtes de paris se resserrent en comparaison de ses précédents combats[24]. Les deux hommes se font face le 6 juillet 2013 au MGM Grand Garden Arena de Las Vegas. L'actuel champion adopte une attitude jugée désinvolte voire arrogante par d'autres combattants[25],[26], devenue coutume lors de ses dernières rencontres. Cela ne déstabilise pourtant pas Weidman qui amène son adversaire au sol dans le premier round et tente quelques soumissions qui restent infructueuses. Il réussit ensuite à toucher Silva dans la seconde reprise sur un coup de poing au menton envoyant son adversaire au tapis[27]. L'arbitre arrête le match déclarant Silva KO et Weidman devient alors le nouveau champion des poids moyens de l'UFC. Il remporte au passage le bonus du KO de la soirée[28].

Malgré les propos d'Anderson Silva à la conférence de presse suivant le combat affirmant qu'il ne voulait plus combattre pour le titre[29], une revanche est annoncée le 13 juillet et prévue pour l'UFC 168 se déroulant le 28 décembre 2013[30]. Chris Weidman défend donc son titre pour la première fois face au Brésilien. Il domine le premier round envoyant Anderson Silva au tapis avant de passer le reste du temps imparti à asséner des coups de poing et de coude sur son adversaire au sol sans pouvoir conclure le match. Mais, à peine une minute après le début de la seconde reprise, Silva se brise la jambe. Le Brésilien lance un coup de pied paré par un genou et s'écroule en hurlant de douleur. L'arbitre interrompt le combat et Weidman conserve son titre[31].

Fort d'une série de trois victoires consécutives par KO ou TKO, c'est d'abord Vitor Belfort qui est choisi comme prochain prétendant au titre au début de février pour l'UFC 173, le 24 mai 2014 à Las Vegas[32]. Cependant, la polémique sur les dérogations accordées pour les thérapies de remplacement de testostérone (TRT) enfle à l'approche du combat et la commission athlétique du Nevada risque de ne pas accorder à Belfort une telle autorisation, à cause d'un contrôle positif aux stéroïdes anabolisants en 2006[33]. La commission annonce finalement le banissement de la thérapie fin février en ne délivrant alors plus aucune autorisation. Belfort se retire alors du combat annonçant qu'il aurait dans ce cas besoin de plus de temps pour se préparer à une telle échéance. Lyoto Machida est choisi comme nouvel adversaire de Weidman pour sa seconde défense de titre[34]. Fin mars, une blessure au genou du champion vient repousser la date de ce match, désormais programmé en tête d'affiche de l'UFC 175, le 5 juillet 2014[35]. Weidman conserve son titre, se montrant supérieur au Brésilien lors des trois premières reprises. Si Machida réussit à se montrer plus dangereux dans les deux derniers rounds, cela ne contre pas la victoire de Weidman par décision unanime[36]. Il remporte aussi pour la première fois le bonus du combat de la soirée[37].

Fin juillet, c'est Vitor Belfort qui est de nouveau programmé comme son prochain adversaire pour l'UFC 181 du 6 décembre 2014 à Las Vegas[38]. Mais le combat est une nouvelle fois repoussé après une blessure du champion et reprogrammé pour l'UFC 184, le 28 février 2015[39]. Hélas, Chris Weidman déclare forfait une seconde fois fin janvier pour blessure[40] et la rencontre est finalement repoussée au 23 mai 2015, en second combat principal de l'UFC 187[41]. Belfort envoie de nombreux coups au champion en début de match mais ce dernier ne tombe pas. Weidman reprend ensuite la main en amenant le Brésilien au sol, il réussit alors à passer en position montée et assener des coups de poing qui finissent par lui offrir la victoire par TKO en un peu moins de trois minutes dans la première reprise[42]. Weidman défend à nouveau sa ceinture et décroche un bonus de performance de la soirée[43].

Perte du titre[modifier | modifier le code]

Annoncé dès le mois de juin[44], un combat entre Chris Weidman et Luke Rockhold, dernier champion des poids moyens du Strikeforce, est bientôt confirmé comme second combat principal de l'UFC 194 du 12 décembre 2015[45]. Lors de la rencontre, Rockhold est capable de limiter l'impact de la lutte du champion et c'est même lui qui l'amène au sol dans le troisième round. Cette action lui permet alors de travailler avec un ground-and-pound qui marque Weidman, mais qui ne conduit pas pour l'heure à un arrêt du combat. Il réussit à installer de nouveau un tel travail dans la quatrième reprise pour finalement remporter la victoire par TKO[46]. Les deux athlètes sont gratifiés du bonus du combat de la soirée[47]. En subissant la première défaite de sa carrière, Chris Weidman perd la ceinture des poids moyens de l'UFC.

Début mars 2016, un combat revanche pour le titre est annoncé entre les deux hommes pour l'UFC 199 du 4 juin[48]. Mais deux semaines avant la rencontre, Chris Weidman annule sa participation[49] à cause d'une hernie discale[50]. et c'est alors Michael Bisping qui récupère l'occasion[51].

L'ancien champion signe en octobre un nouveau contrat de six combats avec l'UFC[52] et affronte le Cubain Yoel Romero lors de l'UFC 205 du 12 novembre 2016 au Madison Square Garden de New York[53]. C'est l'Américain qui contrôle le début du combat mais son adversaire lui envoie un puissant coup de genou sauté en tout début de troisième round. Assomé et marqué, Weidman perd le match par KO[54].

Palmarès en MMA[modifier | modifier le code]

Tableau récapitulatif
16 combats 13 victoires 3 défaites
Par KO 6 3
Par soumission 3 0
Sur décision 4 0
Résultat Record Adversaire Méthode Événement Date Round Temps Lieu Notes
Défaite 13-3 Drapeau des Pays-Bas Gegard Mousasi TKO (coup de genou) UFC 210: Cormier vs. Johnson II 2017-04-088 avril 2017 2 3:13 Buffalo, New York, États-Unis
Défaite 13-2 Drapeau de Cuba Yoel Romero TKO (coup de genou) UFC 205: Alvarez vs. McGregor 2016-11-1212 novembre 2016 3 0:24 New York, États-Unis
Défaite 13-1 Drapeau des États-Unis Luke Rockhold TKO (coups de poing) UFC 194: Aldo vs. McGregor 2015-12-1212 décembre 2015 4 3:12 Las Vegas, Nevada, États-Unis Perd le titre des poids moyens de l'UFC.
Combat de la soirée.
Victoire 13-0 Drapeau du Brésil Vitor Belfort TKO (coups de poing) UFC 187: Johnson vs. Cormier 2015-05-2323 mai 2015 1 2:53 Las Vegas, Nevada, États-Unis Défend le titre des poids moyens de l'UFC.
Performance de la soirée.
Victoire 12-0 Drapeau du Brésil Lyoto Machida Décision unanime UFC 175: Weidman vs. Machida 2014-07-055 juillet 2014 5 5:00 Las Vegas, Nevada, États-Unis Défend le titre des poids moyens de l'UFC.
Combat de la soirée.
Victoire 11-0 Drapeau du Brésil Anderson Silva TKO (tibia fracturé) UFC 168: Weidman vs. Silva 2 2013-12-2828 décembre 2013 2 1:16 Las Vegas, Nevada, États-Unis Défend le titre des poids moyens de l'UFC.
Victoire 10-0 Drapeau du Brésil Anderson Silva KO (coups de poing) UFC 162: Silva vs. Weidman 2013-07-066 juillet 2013 2 1:18 Las Vegas, Nevada, États-Unis Remporte le titre des poids moyens de l'UFC.
KO de la soirée.
Victoire 9-0 Drapeau des États-Unis Mark Muñoz KO (coups de coude et coups de poing) UFC on Fuel TV: Munoz vs. Weidman 2012-07-1111 juillet 2012 2 1:37 San José, Californie, États-Unis KO de la soirée.
Victoire 8-0 Drapeau du Brésil Demian Maia Décision unanime UFC on Fox: Evans vs. Davis 2012-01-2828 janvier 2012 3 5:00 Chicago, Illinois, États-Unis
Victoire 7-0 Drapeau des États-Unis Tom Lawlor Soumission technique (brabo choke) UFC 139: Shogun vs. Henderson 2011-11-1919 novembre 2011 1 2:07 San José, Californie, États-Unis
Victoire 6-0 Drapeau du Canada Jesse Bongfeldt Soumission (étranglement en guillotine) UFC 131: Dos Santos vs. Carwin 2011-06-1111 juin 2011 1 4:54 Vancouver, Colombie-Britannique, Canada Soumission de la soirée.
Victoire 5-0 Drapeau de l'Italie Alessio Sakara Décision unanime UFC Live: Sanchez vs. Kampmann 2011-03-033 mars 2011 3 5:00 Louisville, Kentucky, États-Unis
Victoire 4-0 Drapeau du Brésil Valdir Araujo Décision unanime Ring of Combat 33 2010-12-033 décembre 2010 3 5:00 Atlantic City, New Jersey, États-Unis Défend le titre des poids moyens du ROC.
Victoire 3-0 Drapeau des États-Unis Uriah Hall TKO (coups de poing) Ring of Combat 31 2010-09-2424 septembre 2010 1 3:06 Atlantic City, New Jersey, États-Unis Remporte le titre des poids moyens du ROC.
Victoire 2-0 Drapeau des États-Unis Mike Stewart TKO (coups de poing) Ring of Combat 24 2009-04-1717 avril 2009 1 2:38 Atlantic City, New Jersey, États-Unis
Victoire 1-0 Drapeau des États-Unis Reubem Lopes Soumission (kimura) Ring of Combat 23 2009-02-2020 février 2009 1 1:35 Atlantic City, New Jersey, États-Unis

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « UFC 187 Results » [PDF], sur Nevada State Athletic Commission (consulté le 21 août 2015).
  2. a et b (en) Brian Knapp, « Sherdog Prospect Watch: Chris Weidman », sur Sherdog, (consulté le 22 mai 2015).
  3. (en) Jordan Breen, « ADCC 2009: Weidman Wows, Even in Defeat », sur Sherdog, (consulté le 21 juillet 2015).
  4. (en) John Heinis, « Robert Drysdale: Chris Weidman Is 'a Better Version' of Chael Sonnen », sur Bleacher Report, (consulté le 21 juillet 2015).
  5. (en) Tristen Critchfield, « UFC Champ Chris Weidman Receives Black Belt from Matt Serra, Renzo Gracie », sur Sherdog, (consulté le 21 juillet 2015).
  6. (en) « Prospect Weidman Stays Undefeated with TKO at ROC 31 », sur Sherdog, (consulté le 22 mai 2015).
  7. (en) « Ring of Combat XXXI Official Results », sur mixedmartialarts.com (consulté le 22 mai 2015).
  8. (en) Marc Raimondi, « UFC top contender Weidman nearly signed with Bellator before contract flap », sur New York Post, (consulté le 22 mai 2015).
  9. (en) « Newcomer Weidman likely replaces Natal, meets Sakara at UFC on Versus 3 », sur MMAjunkie, (consulté le 22 mai 2015).
  10. (en) Brian Knapp, « Bloodied Sanchez Outpoints Kampmann », sur Sherdog, (consulté le 22 mai 2015).
  11. (en) Mike Whitman, « McGee Injured; Bongfeldt-Weidman Now Targeted for UFC 131 », sur Sherdog, (consulté le 22 mai 2015).
  12. (en) Brian Hemminger, « UFC 131 results: Chris Wiedman chokes out Jesse Bongfeldt », sur MMA Mania, (consulté le 26 mai 2015).
  13. (en) « UFC 131 bonuses: Stout, Weidman, Herman and Einemo get $70,000 awards », sur MMAjunkie, (consulté le 26 mai 2015).
  14. (en) « Tom Lawlor vs. Chris Weidman joins UFC 139 lineup », sur MMAjunkie, (consulté le 27 mai 2015).
  15. (en) Brian Knapp, « UFC 139 Prelims: Bader, McDonald Deliver KOs », sur Sherdog, (consulté le 27 mai 2015).
  16. (en) Thomas Myers, « Demian Maia vs Chris Weidman fight set for UFC on Fox 2 on Jan. 28 », sur MMA Mania, (consulté le 27 mai 2015).
  17. (en) Michael David Smith, « UFC on Fox 2: Chris Weidman Beats Demian Maia », sur MMA Fighting, (consulté le 27 mai 2015).
  18. (en) « Mark Munoz vs. Chris Weidman headlines UFC on FUEL TV 4 on July 11 », sur MMAjunkie, (consulté le 2 juin 2015).
  19. (en) Matt Erickson, « UFC on FUEL TV 4 results: Chris Weidman dominates Mark Munoz for TKO victory », sur MMAjunkie, (consulté le 2 juin 2015).
  20. (en) Mike Chiappetta, « UFC on FUEL 4 Bonuses: Chris Weidman's KO Cashes In », sur MMA Fighting, (consulté le 2 juin 2015).
  21. (en) « Chris Weidman vs. Tim Boetsch slated for UFC 155 in Las Vegas », sur MMAjunkie, (consulté le 2 juin 2015).
  22. (en) Matt Erickson, « Chris Weidman out at UFC 155, Constantinos Philippou fights Tim Boetsch (Updated) », sur MMAjunkie, (consulté le 2 juin 2015).
  23. (en) « Anderson Silva vs. Chris Weidman set for UFC 162 headliner », sur MMAJunkie.com, (consulté le 10 juillet 2013).
  24. « Anderson Silva vs Chris Weidman : Cotes de paris UFC 162 », sur Riddum, (consulté le 10 juillet 2013).
  25. « Chael Sonnen sur l’UFC 162: « L’arrogance a rattrapé Anderson Silva… » », sur MMA Nouvelles, (consulté le 10 juillet 2013).
  26. « Jon Jones: « Anderson Silva a probablement payé le prix pour avoir oublié les principes de base des arts martiaux » », sur MMA Nouvelles, (consulté le 10 juillet 2013).
  27. « Chris Weidman assomme Anderson Silva et devient le champion des poids moyens de l’UFC (Vidéo) », sur MMA Nouvelles, (consulté le 10 juillet 2013).
  28. (en) « UFC 162 bonuses: Weidman, Swanson, Siver, Edgar, Oliveira earn $50,000 », sur MMAJunkie.com, (consulté le 10 juillet 2013).
  29. (en) Ben Fowlkes, « UFC needs Silva to stick around for Weidman rematch », sur USA TODAY Sports, (consulté le 14 juillet 2013).
  30. « Chris Weidman vs. Anderson Silva 2 & Ronda Rousey vs. Miesha Tate 2 confirmés pour le 28 décembre à l’UFC 168 », sur MMA Nouvelles, (consulté le 14 juillet 2013).
  31. (en) Brian Knapp, « Gruesome Leg Break Ends Anderson Silva’s Bid to Reclaim Middleweight Crown at UFC 168 », sur Sherdog, (consulté le 2 juin 2015).
  32. « UFC 173: C’est officiel, Chris Weidman affrontera Vitor Belfort le 24 mai à Las Vegas », sur MMA Nouvelles, (consulté le 28 février 2014).
  33. (en) Ken Pishna, « Vitor Belfort Will Fight at UFC 173 in Vegas Even if TUE Denied… or “That Would Be a Problem” », sur MMAWeekly, (consulté le 28 février 2014).
  34. « UFC 173: Vitor Belfort se retire, Lyoto Machida affrontera Chris Weidman le 24 mai à Las Vegas (Vidéo) », sur MMA Nouvelles, (consulté le 28 février 2014).
  35. (en) « Chris Weidman Out of UFC 173 Due To Injury, Bout With Lyoto Machida Moved to July 5 », sur MMAWeekly, (consulté le 25 mars 2014).
  36. (en) Ken Pishna, « UFC 175 Results: Yes, Chris Weidman is The Man », sur MMAWeekly, (consulté le 7 juillet 2014).
  37. (en) « UFC 175 Fighter Bonuses: Fighters Collect on $50,000 Each in Vegas », sur MMAWeekly, (consulté le 7 juillet 2014).
  38. « Belfort affrontera Weidman au UFC 181 », sur RDS.ca, (consulté le 28 juillet 2014).
  39. (en) « Chris Weidman vs. Vitor Belfort, Ronda Rousey vs. Cat Zingano official for UFC 184 », sur MMAjunkie, (consulté le 8 décembre 2014).
  40. « UFC 184: Chris Weidman est blessé, son combat contre Vitor Belfort est annulé, Rousey vs. Zingago en main event », sur MMA Nouvelles, (consulté le 26 mai 2015).
  41. (en) « Jones-Johnson, Weidman-Belfort, Cerrone-Nurmagomedov top UFC 187 in May », sur MMAjunkie, (consulté le 21 mai 2015).
  42. (en) Erik Fontanez, « UFC 187 Results: Chris Weidman TKOs Vitor Belfort in the First Round », sur MMAWeekly, (consulté le 26 mai 2015).
  43. (en) Matt Erickson, « UFC 187 bonuses: You know Andrei Arlovski and Travis Browne got paid $50,000 », sur MMAjunkie, (consulté le 2 juin 2015).
  44. (en) « UFC confirms Luke Rockhold as next challenger to Chris Weidman's title », sur MMAjunkie, (consulté le 4 juin 2015).
  45. (en) Marc Raimondi, « Chris Weidman defends middleweight title against Luke Rockhold in UFC 194 co-main event », sur MMA Fighting, (consulté le 2 septembre 2015).
  46. (en) Steven Marrocco, « UFC 194 results: Luke Rockhold dominates Chris Weidman to win middleweight title », sur MMAjunkie, (consulté le 14 décembre 2015).
  47. (en) « UFC 194 bonuses: Conor McGregor's record-breaking KO worth an extra $50,000 », sur MMAjunkie, (consulté le 14 décembre 2015).
  48. (en) « Rockhold-Weidman 2, Cruz-Faber 3 headline UFC 199 on June 4 at The Forum in L.A. », sur MMAjunkie, (consulté le 9 janvier 2017).
  49. (en) Ariel Helwani, « Chris Weidman out of UFC 199; promotion looking for replacement », sur MMA Fighting, 17, mai 2016, (consulté le 9 janvier 2017).
  50. (en) « Chris Weidman explains reason for UFC 199 withdrawal », sur MMA Fighting, 18, mai 2016, (consulté le 9 janvier 2017).
  51. « UFC 199 : Michael Bisping remplacera Chris Weidman face à Luke Rockhold », sur RDS, (consulté le 9 janvier 2017).
  52. (en) Steven Marrocco, « Former champ Chris Weidman signed his new contract the day before UFC 205 news conference », sur MMAjunkie, (consulté le 9 janvier 2017).
  53. (en) John Morgan, Dann Stupp, « Ex-champ Chris Weidman vs. Yoel Romero slated for UFC 205 in New York City », sur MMAjunkie, (consulté le 9 janvier 2017).
  54. (en) Ben Fowlkes, « UFC 205 results: Yoel Romero unleashes vicious knee on Chris Weidman for bloody TKO », sur MMAjunkie, (consulté le 9 janvier 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :