Chris Speier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Chris Speier Baseball pictogram.svg
2013 05 18 061 Reds Chris Speier.jpg
Reds de Cincinnati - No  35
Arrêt-court, instructeur
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
7 avril 1971
Dernier match
1er octobre 1989
Statistiques de joueur (1971-1989)
Moyenne au bâton ,246
Coups sûrs 1759
Circuits 112
Points produits 720
Équipes

Joueur

Instructeur

Chris Edward Speier (né le 28 juin 1950 à Alameda, Californie, États-Unis) est un joueur d'arrêt-court de baseball qui joue dans les Ligues majeures de 1971 à 1989. Il est un des instructeurs actuels des Reds de Cincinnati.

Chris Speier reçoit trois invitations au match des étoiles de la Ligue majeure de baseball comme représentant des Giants de San Francisco en 1972, 1973 et 1974.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Chris Speier débute dans les majeures le 7 avril 1971 et occupe le poste d'arrêt-court des Giants de San Francisco toute la saison. Il les aide à remporter le championnat de la division Ouest. Speier affiche une moyenne au bâton de ,357 avec un coup de circuit dans la Série de championnat de la Ligue nationale contre Pittsburgh, mais les Giants s'inclinent.

En 1972, 1973 et 1974, Speier représente les Giants au matchs des étoiles. Les partisans de baseball le votent joueur d'arrêt-court de la formation partante de la Ligue nationale pour la partie d'étoiles de 1973[1]. Il connaît ses deux meilleures années en carrière à l'offensive avec 15 et 11 circuits respectivement en 1972 et 1973, totalisant chaque fois 71 points produits.

Il s'aligne avec les Giants jusqu'au début de la saison 1977 alors qu'après seulement six matchs, l'équipe de San Francisco le transfère aux Expos de Montréal, faisant en retour l'acquisition du joueur d'arrêt-court Tim Foli. Speier est l'arrêt-court des Expos du début 1977 à la mi-saison 1984. En 1981, il frappe pour ,400 avec trois points produits dans la Série de division que les Expos remportent sur les Phillies de Philadelphie. Mais il ne frappe que trois coups sûrs en 16 présences au bâton en Série de championnat de la Ligue nationale entre Montréal et les Los Angeles. En 1982, il produit 60 points en saison régulière, son plus haut total en sept ans. Il passe des Expos aux Cardinals de Saint-Louis en retour de l'arrêt-court et joueur de deuxième but Mike Ramsey le 1er juillet 1984. Il s'aligne pour trois équipes cette saison-là puisque le 19 août les Cardinals le cèdent aux Twins du Minnesota.

Devenu agent libre après un bref passage chez les Twins, il rejoint les Cubs de Chicago pour la saison 1985 et y passe deux ans. Il est rapatrié par les Giants de San Francisco en 1987 et dispute une dernière Série de championnat alors que la franchise californienne retrouve les Cardinals de Saint-Louis en finale de la ligue. Speier est zéro en trois dans cette série qui se solde par une défaite. Il met fin à sa carrière en 1989 après trois dernières saisons à San Francisco.

Chris Speier dispute 2260 parties en 19 saisons dans les Ligues majeures, dont 1114 matchs pour San Francisco et 895 pour Montréal. Sa moyenne au bâton en carrière est de ,246 avec 1759 coups sûrs, 302 doubles, 112 circuits, 720 points produits et 770 points marqués.

Carrière d'instructeur[modifier | modifier le code]

Chris Speier est instructeur et manager depuis 1990. D'abord instructeur en ligues mineures avec des clubs affiliés aux Giants de San Francisco, il est instructeur des frappeurs pour une équipe de classe AA associée aux Cubs de Chicago en 1995. Ensuite manager dans le réseau de filiales des Diamondbacks de l'Arizona de 1996 à 1999, il mène les Mavericks de High Desert au championnat de la California League en 1997.

Il passe aux majeures comme instructeur au troisième but chez les Brewers de Milwaukee en 2000 avant de d'accomplir les mêmes fonctions chez les Diamondbacks en 2001, alors que l'équipe remporte la Série mondiale 2001 sous les ordres de Bob Brenly.

En 2004, il est l'adjoint sur le banc au manager des Athletics d'Oakland Ken Macha.

En 2005 et 2006, il est instructeur au troisième but chez les Cubs de Chicago, dirigés par Dusty Baker, un homme qu'il retrouve deux années plus tard chez les Reds de Cincinnati.

Reds de Cincinnati[modifier | modifier le code]

Chris Speier est depuis la saison 2008 l'instructeur sur le banc des Reds, où il est adjoint au gérant de l'équipe, Dusty Baker. Il dirige lui-même les Reds pendant deux parties en 2008 lorsque Baker doit purger une suspension imposée par la ligue. Cincinnati remporte ces deux parties.

Le 19 septembre 2012, Speier prend les commandes de l'équipe lorsque Dusty Baker est hospitalisé[2]. Le 20 septembre, avec Speier dans le rôle de gérant, les Reds deviennent la première équipe de la saison 2012 à s'assurer d'une place en séries éliminatoires[3].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Chris Speier a six enfants, quatre fils et deux filles[4]. Son fils Justin Speier est un lanceur jouant dans les Ligues majeures de baseball de 1998 à 2009. Lors du séjour de Chris Speier comme joueur des Expos, le couple a inscrit ses enfants à l'école francophone. Une de leurs filles, Anita, a d'ailleurs chanté le Ô Canada en français lors d'un match des Expos au Stade olympique en 1983[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Match des étoiles 1973, baseball-reference.com.
  2. (en) Dusty Baker remains hospitalized for irregular heartbeat, Houston Mitchell, Los Angeles Times, 20 septembre 2012.
  3. (en) Reds clinch playoff spot minus manager Dusty Baker, Associated Press, 20 septembre 2012.
  4. (en) Chris Speier #35, site des Reds de Cincinnati. Consulté le 27 juin 2011.
  5. (en) Whoa, Canada, Michael Farber, Sports Illustrated, 5 mars 1990.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]