Chris Paterson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Paterson.
Chris Paterson
Description de l'image Chris Paterson2.jpg.
Fiche d'identité
Nom complet Christopher Douglas Paterson
Naissance (41 ans)
à Édimbourg (Écosse)
Taille 1,82 m (6 0) (pour 80 kg)
Surnom Monsieur 100 %
Position Ailier, Arrière, Demi d'ouverture
Carrière en junior
PériodeÉquipe 
1990-1996Gala RFC
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
1996-1999
1999-2007
2007-2008
2008-2012
Gala RFC
Edinburgh Rugby
Gloucester RFC
Edinburgh Rugby
59 (368)
89 (530)
17 (43)[1]
67 (529)
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1999-2011Drapeau : Écosse Écosse109 (809)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 11 juin 2015.

Christopher Douglas Paterson dit « Chris Paterson », est né le à Édimbourg (Écosse). C'est un ancien joueur de rugby à XV qui a joué avec l'équipe d'Écosse de 1999 à 2011. Joueur polyvalent et buteur talentueux, il évoluait au poste d'ailier, d'arrière, ou de demi d'ouverture.

Il détient, avec 109, le record du nombre de sélections en équipe d'Écosse ainsi que celui du nombre de points marqués (809).

Il est le neveu du demi de mêlée international écossais[2] Duncan Paterson (1943-2009).

Carrière[modifier | modifier le code]

En club/province[modifier | modifier le code]

Issu de la Galashiels Academy (école secondaire de Galashiels), il commence sa carrière chez les seniors dans le club amateur de sa ville, le Gala RFC. Repéré, il devient professionnel en 1999 avec Édimbourg, avec lequel il dispute la Coupe d’Europe et la Ligue Celtique jusqu'à la fin de la saison 2006-2007. Il rejoint ensuite le club anglais de Gloucester. Mais répondant à l'appel de son pays natal, il est retourné à Édimbourg dès la saison 2008-2009. Il annonce sa retraite en mai 2012[3].

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Il a obtenu sa première cape internationale le à l'occasion d'un match contre l'équipe d'Espagne à Édimbourg (Stade Murrayfield), et sa dernière cape le à Auckland (Nouvelle-Zélande). Il participe à tous les Tournois des Six Nations de 2000 à 2011. Paterson participe à la Coupe du monde 1999 (un match joué, défaite en quarts de finale), à la Coupe du monde 2003 (cinq matches, défaite en quarts de finale), à la Coupe du monde 2007 (cinq matches, défaite en quarts de finale) ainsi qu'à la Coupe du monde 2011 (quatre matches joués, élimination en poules). Excellent buteur, il est le seul joueur à avoir terminé la Coupe du monde 2007 avec 100 % de réussite (17 sur 17). Il réalise également un 100 % lors des Tournois des Six Nations 2008 (15 sur 15) et 2009 (16 sur 16)[4].
Lors du Tournoi des Six Nations 2011, suite au choix du sélectionneur, il n'est pas retenu pour les deux premiers matches, Paterson fait une entrée remarquée à la troisième journée (Écosse - Irlande, 18 - 21), avec 100 % de réussite au pied, dont des pénalités passées dans des positions parfois délicates. Chris Paterson fait partie de l'équipe nationale sélectionnée pour la Coupe du monde 2011. Battue de très peu par l'Argentine (13-12) puis par l'Angleterre (16-12), l'Écosse est éliminée dès la phase de poules de la compétition, une première dans son histoire. Âgé de 33 ans, Paterson annonce sa retraite internationale en décembre 2011[5].

Parcours en club/province[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En province[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

En tant que joueur[modifier | modifier le code]

Statistiques en équipe nationale[modifier | modifier le code]

En Coupe du monde :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Chris Paterson », sur gloucesterrugby.co.uk (consulté le 11 juin 2015)
  2. 10 sélections entre 1969 et 1972, également manageur de l'l'équipe d'Écosse entre 1991 et 1995
  3. « Édimbourg: Chris Paterson raccroche », sur www.rugbyrama.fr, (consulté le 14 mai 2012)
  4. (en) . « Paterson still getting kick out of Tests »
  5. « Paterson, l'adieu au Chardon », sur www.rugbyrama.fr, (consulté le 14 mai 2012)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]