Chris Moulin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
L'admissibilité de cet article est à vérifier (février 2016).
Motif : l'utilisateur qui a apposé ce bandeau n'a pas précisé le motif de la pose.
Vous êtes invité à le compléter pour expliciter son admissibilité, en y apportant des sources secondaires de qualité, ainsi qu'à discuter de son admissibilité. Si rien n'est fait, cet article sera proposé à la suppression un an au plus tard après la mise en place de ce bandeau.
Conseils utiles à la personne qui appose le bandeau
Chris Moulin
Defaut 2.svg
Biographie
Activité

Chris J.A. Moulin est un neuropsychologue cognitiviste connu pour son travail dans le domaine du déjà-vu, qu'il dirige avec son ancien doctorant Akira O'Connor (qui travaille maintenant à l'Université de St Andrews).

Les deux psychologues ont fait leur apparition dans des émissions de radio de la BBC et ont été extrêmement présent dans les médias populaires en Grande-Bretagne et ailleurs, comme The Guardian[1], The New York Times Magazine[2], New Scientist[3] et Der Spiegel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Chris Moulin obtient son doctorat (« Est-ce qu'un déficit métacognitif contribue à l'altération de la mémoire épisodique dans la maladie d'Alzheimer ? »)[4] à l'Université de Bristol en 1999 sous la direction de Tim Perfect et Alan Baddeley. Il a ensuite occupé diverses bourses de recherche à l'Université de Bristol, en lecture et à l'Institut de recherche clinique de Bath (RICE) et a travaillé à l'Institut des sciences psychologiques de l'Université de Leeds entre 2002 et 2012.

Christopher Moulin à écrit de nombreux ouvrages, uniquement en Anglais, parmi lesquels il est possible de citer "Neuropsychology[5]" aux éditions Sage Publications, "Memory[6]" aux éditions Wiley-Blackwell ou encore "Human Memory[7]" aux éditions Sage publication.

En 2004 et 2005, Moulin a organisé la conférence BPS dans la section cognitive, qui s'est tenue à Leeds. Il a siégé au conseil de rédaction de la revue Memory[8].

En septembre 2012 il obtient une chaire d'excellence au Laboratoire d'Étude de l'Apprentissage et du Développement (LEAD UMR CNRS 5022) à l'Université de Bourgogne, Dijon.

En septembre 2015 il obtient un poste de professeur des universités au Laboratoire de Psychologie et NeuroCognition (LPNC UMR 5105) à l'université Pierre-Mendès-France, Grenoble.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Duncan Campbell, « Diary », sur The Guardian,‎
  2. (en)« Liste d'articles du New York Times », sur atavistic.org
  3. (en)« Déjà vu created in the lab - being-human » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 20 juillet 2006, sur New Scientist
  4. (en) « Does a metacognitive deficit contribute to the memory impairment in Alzheimer's disease. »
  5. « Neuropsychology | SAGE Publications Ltd », sur uk.sagepub.com (consulté le 9 février 2016)
  6. (en) Chris Moulin et Celine Souchay, Memory, John Wiley & Sons, Limited,‎ (ISBN 9781118641743, lire en ligne)
  7. « Human Memory », sur Goodreads (consulté le 9 février 2016)
  8. (en) « Memory »