Chris Kamara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kamara.

Chris Kamara
Image illustrative de l’article Chris Kamara
Chris Kamara à un gala de solidarité en avril 2011.
Biographie
Nom Christopher Kamara
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Britannique
Nat. sportive Drapeau : Angleterre Anglais
Naissance (60 ans)
Lieu Middlesbrough (Angleterre)
Taille 1,86 m (6 1)
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
1974Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1974-1977Drapeau : Angleterre Portsmouth 063 0(7)
1977-1981Drapeau : Angleterre Swindon Town 147 (21)
1981Drapeau : Angleterre Portsmouth 011 0(0)
1981-1985Drapeau : Angleterre Brentford 152 (28)
1985-1988Drapeau : Angleterre Swindon Town 087 0(6)
1988-1990Drapeau : Angleterre Stoke City 060 0(5)
1990-1991Drapeau : Angleterre Leeds United 020 0(1)
1991-1993Drapeau : Angleterre Luton Town 049 0(0)
1992-1993Drapeau : Angleterre Sheffield United 008 0(0)
1993Drapeau : Angleterre Middlesbrough 005 0(0)
1993-1994Drapeau : Angleterre Sheffield United 016 0(0)
1994-1995Drapeau : Angleterre Bradford City 023 0(3)
2012Drapeau : Pays de Galles Welshpool Town 001 0(0)
Total 643 (71)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1995-1998Drapeau : Angleterre Bradford City
1998Drapeau : Angleterre Stoke City
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 17 mai 2016

Christopher Kamara, couramment appelé Chris Kamara, est un footballeur puis entraîneur anglais, né le à Middlesbrough, Angleterre. Évoluant au poste de milieu de terrain, il est principalement connu pour ses saisons à Portsmouth, Brentford, Swindon Town, Stoke City et Luton Town ainsi que pour avoir entraîné Bradford City et Stoke City.

Depuis la fin de sa carrière, il s'est reconverti comme consultant, présentateur télé et acteur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Natif de Middlesbrough, d'un père sierraléonais et d'une mère anglaise, il connaît une enfance difficile car son père, parieur compulsif, laisse souvent de grosses dettes à sa famille et sa mère se retrouve parfois obligée de mendier de la nourriture pour ses 3 enfants. Vivant dans un quartier, Park End (en), où il y a très peu de familles noires, ils ont aussi souvent affaire au racisme ordinaire.

Lors de son enfance, il devient l'ami de Steve Gibson (en), futur propriétaire du club de Middlesbrough, qui grandit dans le même quartier que lui et partage la même passion pour le football.

Il joue au football dans les équipes de jeunes de Middlesbrough mais rejoint la Royal Navy à 16 ans, sur les conseils de son père, lui-même un ancien marin. Cela lui fait manquer la finale de la Coupe d'Angleterre junior mais intègre l'équipe de jeunes de la Royal Navy. Il est basé sur le HMS Raleigh (en) à Torpoint puis sur le HMS Vernon (en) à Portsmouth.

C'est ainsi qu'il est repéré par Ian St. John, l'entraîneur de Portsmouth, qui l'engage comme stagiaire en novembre 1974, après avoir dû verser 200 £ à la Royal Navy pour le libérer de son engagement. Formé par Ray Crawford, entraîneur des équipes de jeunes à Portsmouth, il joue son premier match en août 1975, pour une défaite 0-2 contre Luton Town au cours de laquelle il remplace Mick Mellows (en). Il inscrit son premier but lors du match suivant, pour une défaite 1-4 contre Bolton Wanderers, après avoir remplacé Bobby McGuinness (en).

Il joue ensuite de manière régulière tout au long de la saison 1975-76, à l'issue de laquelle Portsmouth est relégué en Third Division et encore la saison suivante, à l'issue de laquelle le club se sauve d'une relégation en Fourth Division à un point près. Le nouvel entraîneur, Jimmy Dickinson, se décide alors à céder Kamara aux rivaux de Third Division, Swindon Town pour 14 000£.

Son départ laisse un goût amer aux supporteurs du Fratton Park et il reçoit même des menaces de mort, à tel point qu'une escorte policière l'accompagne pendant quelque temps. Il marque pour son premier match sous ses nouvelles couleurs, contre Sheffield Wednesday à Hillsborough, mais est assez souvent laissé sur le banc par l'entraîneur Danny Williams (en) lors de la saison 1977-78. Avec le nouvel entraîneur Bobby Smith (en), il joue régulièrement les deux saisons suivantes. Le début de la saison 1980-81, difficile pour Swindon Town voit Smith être démis de ses fonctions et remplacé par John Trollope qui accepte une offre de 50 000£ pour Kamara de la part de son club formateur, Portsmouth, dans lequel il retourne donc.

Il a été recruté à Portsmouth par Frank Burrows (en) qui l’avait eu sous ses ordres à Swindon, mais est très rapidement transféré à Brentford, en octobre 1981 après que l’entraîneur des Bees a proposé une offre comprenant un échange contre David Crown. Son association au milieu de terrain avec Terry Hurlock (en) devient rapidement un des atouts majeurs de son nouveau club, il réussit d’ailleurs en 1982-83 son meilleur total de buts en une saison avec 11 réalisations. Il atteint la finale du Football League Trophy en 1985, finale perdue 1-3 contre Wigan Athletic à Wembley. Il prend la décision de quitter le club pendant l’été 1985 après avoir reçu de la part du club une offre de prolongation qu’il n’a pas jugée satisfaisante.

Il retourne alors à Swindon Town en août 1985, recruté pour 12 500£ par Lou Macari. Il remporte dès sa première saison le titre de champion de Fourth Division en 1985-86, même s’il a manqué une partie du début de saison à cause d’une blessure aux tendons, jouant malgré tout 23 matches.

La saison suivante, le club remporte directement une nouvelle promotion, cette fois-ci en Second Division après avoir remporté les play-offs de promotion, battant Gillingham en finale. Lors de cette saison, Kamara a aussi fait parler de lui négativement, devenant le premier joueur anglais convaincu d’agression et puni d’une amende de 1 200£ pour un accident survenu sur un terrain de football, lorsqu’il brisa d’un coup de poing la mâchoire de Jim Melrose (en), joueur de Shrewsbury Town.

Lors de l’été 1988, il refuse de nouveau l’offre de prolongation reçue de Swindon Town et est recruté par Mick Mills à Stoke City. Il forme alors une paire réputée avec Peter Beagrie au milieu de terrain. À l’issue de la saison 1988-89, il est élu Joueur de l’année de Stoke City par les supporteurs du club.

Le , il est impliqué dans une nouvelle affaire de violence après avoir brisé la jambe de Frank McAvennie, joueur de West Ham United, mais, malgré une plainte de McAvennie, il n’est pas condamné.

Au milieu de la saison 1989-90, Mick Mills est renvoyé de son poste et remplacé par Alan Ball qui vend rapidement Kamara à Leeds United, malgré une proposition pour jouer à Middlesbrough, le club de son enfance et détenu par Steve Gibson (en), son ami d’enfance.

La concurrence à Elland Road, où se trouvent les milieux expérimentés et talentueux David Batty, Vinnie Jones, Gordon Strachan et Gary Speed, ne laisse que peu de temps de jeu à Kamara. Il remporte toutefois le titre de champion de Second Division en 1989-90 et découvre la First Division la saison suivante. Après avoir connu et surmonté une blessure assez lourde au tendon d'Achille, il quitte finalement Leeds United en novembre 1991.

Il reste toutefois en First Division en rejoignant Luton Town, recruté par David Pleat (en) pour 150 000£. Malheureusement, la saison 1991-92 se termine par une relégation pour les Hatters à la suite d'une défaite 1-2 contre Notts County lors de la dernière journée.

Ayant démarré la saison 1992-93 en Second Division, il retourne très rapidement dans l’élite en rejoignant Sheffield United en prêt en octobre 1992 puis de manière définitive, tout en ayant connu, entre les deux, un prêt d’un mois dans son club de cœur, Middlesbrough, en février 1993.

Après avoir connu la relégation avec les Blades à l’issue de la saison saison 1993-94 et une défaite lors de la dernière journée contre Chelsea, il rejoint Bradford City, se voyant proposer un contrat de joueur et d’assistant à l’entraîneur Lennie Lawrence (en) qu’il avait croisé brièvement lors de son prêt à Middlesbrough.

La saison est difficile pour les Bantams mais Kamara se voit promu entraîneur-adjoint en avril 1995 arrêtant sa carrière de joueur à partir de ce moment.

Les origines sierraléonaises de son père lui auraient permis de postuler à une place en équipe de Sierra Leone et il fut même appelé par le sélectionneur pour jouer la Coupe d'Afrique des Nations 1994, mais il refusa la sélection.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Club Saison Championnat FA Cup League Cup Autre[A] Total
Division Matches Buts Matches Buts Matches Buts Matches Buts Matches Buts
Portsmouth 1975–76 Second Division 24 4 0 0 0 0 0 0 24 4
1976–77 Third Division 39 3 4 1 1 0 0 0 44 4
Total 63 7 4 1 1 0 0 0 68 8
Swindon Town 1977–78 Third Division 40 10 3 0 6 1 0 0 49 11
1978–79 Third Division 28 2 3 2 5 0 0 0 36 4
1979–80 Third Division 34 5 6 1 6 0 0 0 46 6
1980–81 Third Division 45 4 2 1 5 0 0 0 52 5
Total 147 21 14 4 22 1 0 0 183 26
Portsmouth 1981–82 Third Division 11 0 0 0 3 1 0 0 14 1
Total 11 0 0 0 3 1 0 0 14 1
Brentford 1981–82 Third Division 31 5 3 0 0 0 0 0 34 5
1982–83 Third Division 44 11 3 0 7 0 3 0 57 11
1983–84 Third Division 38 6 3 1 4 0 1 0 46 7
1984–85 Third Division 39 6 4 1 4 1 6 1 53 9
Total 152 28 13 2 15 1 10 1 190 32
Swindon Town 1985–86 Fourth Division 20 1 0 0 0 0 2 0 22 1
1986–87 Third Division 42 3 2 0 4 0 8 0 56 3
1987–88 Second Division 25 2 3 0 5 0 3 0 36 2
Total 87 6 5 0 9 0 13 0 114 6
Stoke City 1988–89 Second Division 38 4 3 0 2 1 1 0 44 5
1989–90 Second Division 22 1 1 0 2 0 2 1 27 2
Total 60 5 4 0 4 1 3 1 71 7
Leeds United 1989–90 Second Division 11 1 0 0 0 0 0 0 11 1
1990–91 First Division 7 0 0 0 2 0 0 0 9 0
1991–92 First Division 2 0 0 0 1 0 1 0 4 0
Total 20 1 0 0 3 0 1 0 24 1
Luton Town 1991–92 First Division 28 0 1 0 0 0 0 0 29 0
1992–93 First Division 21 0 0 0 2 0 2 0 25 0
Total 49 0 1 0 2 0 2 0 54 0
Sheffield United (prêt) 1992–93 Premier League 8 0 0 0 0 0 0 0 8 0
Middlesbrough (prêt) 1992–93 Premier League 5 0 0 0 0 0 0 0 5 0
Sheffield United 1993–94 Premier League 16 0 1 0 0 0 0 0 17 0
Bradford City 1994–95 Second Division 23 3 2 0 3 0 2 1 30 4
Total carrière 641 71 44 7 62 5 31 3 778 86
A. [1] La colonne “Autre” comprend les matches et buts des Coupe anglo-italienne, Football League Group Cup (en), Football League Trophy, Football League play-offs (en) et Full Members Cup.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

En novembre 1995, le président de Bradford City, Geoffrey Richmond (en), renvoya Lennie Lawrence (en) et nomma Kamara au poste d’entraîneur. Alors que l’objectif qui lui avait été assigné par la direction du club était d’éviter la relégation, Kamara réussit à enchaîner de très bons résultats sur cette fin de saison 1995-96 au point d’accrocher une place pour les play-offs de promotion.

Ceux-ci se déroulèrent de manière idéale avec les Bantams éliminant Blackpool en demi-finale puis battant Notts County 2-0 en finale, avec des buts de Des Hamilton (en) et Mark Stallard (en).

La saison suivante le voit réaliser une très bon recrutement avec le gardien australien Mark Schwarzer acheté 150 000£ à 1. FC Kaiserslautern pour remplacer le gardien titulaire, Gavin Ward (en), vendu 300 000£ à Bolton Wanderers. Malheureusement, il sera moins chanceux avec le recrutement de Gordon Watson (en), acheté 550 000£, ce qui constitue un record de dépense pour le club, et qui jouera uniquement deux matches avant de subir une blessure sérieuse à la suite d'un choc avec Kevin Gray (en), le défenseur d’Huddersfield Town. Sur le plan sportif, le club parvient à échapper à la relégation de justesse, se sauvant lors de la dernière journée, à la faveur d’une victoire face aux Queens Park Rangers.

Pendant l’été 1997, il recrute Darren Moore (en), Robbie Blake, Jamie Lawrence (en) et Peter Beagrie (ces deux derniers recrutés pour 50 000£ chacun). Il engage aussi gratuitement l’attaquant brésilien Edhino (en) et l’ancien international anglais Chris Waddle. Il quitte finalement le club en janvier 1998 à la suite d'un désaccord avec le président Geoffrey Richmond (en), qui souhaitait récupérer la main sur le dossier des transferts. Il recommanda de nommer à son poste son adjoint, Paul Jewell, ce que la direction fit effectivement.

Le , il devient l’entraîneur Stoke City, club qu’il avait connu comme joueur auparavant. Mais, le club connaissait alors une situation sportive compliquée, se situant dans la zone de relégation, et Kamara prit la décision de Kamara de vendre leur seul joueur à forte valeur, Andy Griffin à Newcastle United.

S’ensuivit une opposition entre Kamara et Jez Moxey, un des directeurs du club, qui souhaitait recruter Marco Gabbiadini en remplacement de Griffin, ce à quoi Kamara mit son véto et réussit à imposer sa volonté, à savoir le recrutement pour 350 000£ de l’attaquant de Coventry City, Kyle Lightbourne.

Malheureusement, les résultats ne suivent pas et le club connaît une série calamiteuse, avec une seule victoire en 14 matches de championnat, ce qui amène la direction à se séparer de Kamara le .

Statistiques[modifier | modifier le code]

Au 10 novembre 2014.
Équipe Depuis Jusqu'au Matches Victoires Nuls Défaites % Victoires
Bradford City 27 novembre 1995 6 janvier 1998 112 40 26 46 35,71
Stoke City 22 janvier 1998 8 avril 1998 14 1 5 8 7,14

Carrière dans les médias[modifier | modifier le code]

Après son départ de Stoke City, il décide de ne plus poursuivre comme entraîneur mais de se reconvertir comme consultant à la télévision. Il commence dans l’émission Soccer Extra avec Brian Woolnough (en) en 1999, avant d’intégrer l’équipe de Soccer Saturday (en) sur Sky Sports, à la demande de Rob McCaffrey (en).

Ses interventions décalées, son enthousiasme exacerbé et sa propension à commettre des gaffes comiques lui valent une certaine célébrité et reconnaissance. Deux de ses plus célèbres interventions ont été de déclarer que les joueurs de Tottenham Hotspur se battaient comme des castors lors d’un match contre Arsenal ou la méprise au sujet d’Anthony Vanden Borre, qui venait d’être exclu lors d’un match entre Portsmouth et Blackburn Rovers alors que Kamara pensait qu’il était juste remplacé et s’étonnait que son remplaçant n’entre pas sur le terrain.

Il intervient aussi régulièrement sur d’autres émissions de Sky Sports, comme Goals on Sunday (en) et Soccer AM (en).

En 2012, une suite de circonstances l’amena à jouer un match avec l’équipe galloise de Welshpool Town. Cette équipe venait de perdre un match de championnat 1-10 contre Waterloo Rovers (en) et le commentateur de Sky Sports Jeff Stelling s’est moqué d’eux à cette occasion. Le président du club, David Jones, a alors écrit une tribune ouverte pour protester auprès de Sky Sports détaillant aussi les difficultés, notamment financières, rencontrées par les petits clubs du Pays de Galles ne serait-ce que pour survivre.

Sky Sports fit alors amende honorable et proposa à Welshpool Town de leur laisser Kamara pour jouer un match avec eux, pour attirer les projecteurs sur leur club et leur permettre de réaliser des bonnes recettes de spectateurs. À 54 ans, il joua les 90 minutes à son poste de prédilection, au milieu de terrain, mais ne put empêcher une nouvelle lourde défaite 1-6. Il était toutefois partie prenant du but marqué par son équipe, effectuant une passe décisive sur corner.

Sur ITV, il co-présente l’émission Ninja Warrior UK (en) avec Ben Shephard (en) et Rochelle Humes et fait des apparitions dans Give a Pet a Home (en). Il apparaît aussi dans un épisode de The Great Sport Relief Bake Off (en).

Apparitions télévisuelles
Année Titre Rôle Chaîne Notes
Depuis
2000
Goals on Sunday (en) Co-presentateur Sky Sports Avec Ben Shephard (en) (en cours)
2011 That Sunday Night Show (en) Invité ITV 1 émission
2011 John Bishop's Britain (en) Consultant BBC One 5 émissions
2012 8 Out of 10 Cats Invité Channel 4 1 émission
2013 Tipping Point: Lucky Stars (en) Concurrent ITV 1 émission; a remporté 400 £ pour Marie Curie Cancer Care (en)
2014 The Chase: Celebrity Special (en) Concurrent 1 émission
Depuis
2015
Ninja Warrior UK (en) Co-presentateur 2 saisons ; avec Ben Shephard (en) et Rochelle Humes
2015 Give a Pet a Home (en) Invité 1 saison
2015 Tipping Point (game show) (en) Concurrent 1 émission; a remporté 500 £ pour Text Santa (en)
2016 The Big Fat Quiz of the Year (en) Invité Channel 4 1 émission
2016 Loose Women (en) Invité ITV 2 émissions
2016 The Great British Bake Off (en) Concurrent BBC One 1 émission
2016 Play to the Whistle (en) Invité ITV 1 émission
2016 It's Not Me, It's You Invité Channel 5 1 émission
2016 Murder in Successville (en) Guest BBC Three 1 émission

Autres activites[modifier | modifier le code]

Un jeu vidéo, Chris Kamara's Street Soccer (en) est sorti en septembre 2000 sur Play Station, avec Kamara y effectuant les commentaires et ayant servi de modèle pour les motion captures.

Il assure aussi les commentaires sur This Is Football (en) en 2005 avec Peter Drury (en).

Il faisait aussi partie du panal de sommités élisant l’entraîneur du mois en Championship (en) jusqu’en 2009.

Il a été introduit au temple de la renommée de l’association Show Racism the Red Card (en) en 2004.

En décembre 2011, il a été distingué pour son engagement auprès du Marie Curie Cancer Care (en). Avec d’autres personnalités du football telles que Brendan Rogers, Aidy Boothroyd et Steve Gibson (en), il a gravi le Kilimandjaro pour récolter 385 000£ pour la recherche contre le cancer.

Il est aussi un ambassadeur du handisport, notamment avec son engagement auprès de Special Olympics Great Britain (en).

Il a aussi sort un single, Sing 4 England, chanson officielle de soutien à l’équipe d’Angleterre lors de l’Euro 2012.

Il est marié à Anne depuis 1982 et a deux fils, Ben et Jack.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Comme joueur[modifier | modifier le code]

Comme entraîneur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Autre

Liens externes[modifier | modifier le code]