Chris Arreola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chris Arreola
Image illustrative de l'article Chris Arreola
Fiche d’identité
Nom complet Cristobal Arreola
Surnom Nightmare
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de naissance (35 ans)
Lieu de naissance Los Angeles, Californie
Taille 1,93 m (6 4)
Catégorie Poids lourds
Palmarès
  Professionnel
Combats 43
Victoires 36
Victoires par KO 31
Défaites 5
Matchs nuls 1
Sans décision 1
Titres amateurs Vainqueur des Golden Gloves en 2001 (poids moyens)
Dernière mise à jour : 16 juillet 2016

Chris Arreola est un boxeur américain poids lourdsCristobal Arreola le à Los Angeles.

Carrière[modifier | modifier le code]

Premières années[modifier | modifier le code]

Vainqueur des Golden Gloves dans la catégorie poids moyens en 2001[1], Arreola, entrainé par Henry Méndez, combat en professionnel pour la première fois le 5 septembre 2003. Après 21 victoires consécutives, il remporte le 21 septembre 2007 le titre continental américain WBC en battant Thomas Hayes par KO en 3 rounds[2]. Il défend cette ceinture à 4 reprises, gagnant également le titre nord-américain NABF face à Travis Walker le 29 novembre 2008, malgré une chute subie au 2e round, il remporte le combat par KO technique lors de la reprise suivante[3].

Arreola contre Vitali Klitschko[modifier | modifier le code]

Le 26 septembre 2009, invaincu en 27 combats, il affronte le champion du monde WBC Vitali Klitschko au Staples Center de Los Angeles. Le champion ukrainien touche plus souvent et avec plus de précision. N'ayant jamais trouvé la solution contre son adversaire, Arreola abandonne à la fin de la 10e reprise[4],[5].

Vers une nouvelle chance de titre[modifier | modifier le code]

Il remonte sur un ring deux mois plus tard, le 5 décembre, et bat au 4e round son compatriote Brian Minto[6]. Arreola est en revanche battu par l'ancien champion du monde des lourds-légers Tomasz Adamek le 24 avril 2010, par décision majoritaire[7]. Après avoir remporté le titre mineur WBC FECOMBOX en août contre Manuel Quezada[8], il combat à 5 reprises pour autant de victoires en 2011. En gagnant contre Eric Molina par KO au premier round le 18 février 2012, il se replace en tant que challenger pour une revanche contre Vitali Klitschko.

Arreola contre Bermane Stiverne I et II[modifier | modifier le code]

Le 27 avril 2013, il face au canadien Bermane Stiverne. Ce dernier l'envoie à terre à la fin du 3e round. Le combat va au bout des 12 reprises mais Arreola perd aux points[9]. Remportant un KO expeditif contre Seth Mitchell [10] il se replace en vue d'une chance de remporter le titre mondial. Vitali Klitschko ayant décidé de laisser son titre WBC vacant en décembre 2013, un combat revanche est organisé entre Arreola et Stiverne le 10 mai 2014 avec pour enjeu ce titre WBC vacant. Après une alerte à la fin du premier round, l'américain effectue le pressing les rounds suivants mais se fait contrer au 6e par le canadien. Compté, il reprend le combat mais n'a pas récupéré et tombe à nouveau quelques instants plus tard. L'arbitre lui laisse une seconde chance mais doit arrêter Arreola après plusieurs autres coups encaissés sans véritable réaction[11].

Retour[modifier | modifier le code]

Arreola ne combat plus en 2014, et remonte sur le ring le 13 mars 2015 pour une victoire aux points contre Curtis Harper, et un match nul en 10 rounds contre Fred Kassi. Il remporte en décembre une victoire par décision partagée sur Travis Kauffman, mais le résultat est changé en No Contest après qu'il ait échoué à un contrôle anti drogue.

Arreola contre Deontay Wilder[modifier | modifier le code]

Le 16 juillet, il tente une 2e fois d'obtenir un titre mondial face au champion du monde WBC Deontay Wilder mais il abandonne à l'issue de la 8e reprise après avoir posé un genou à terre au 4e round.

Titres professionnels en boxe anglaise[modifier | modifier le code]

Titres régionaux/internationaux[modifier | modifier le code]

  • Champion poids lourds WBC Continental Americas (2007-2009)
  • Champion d'Amérique du Nord poids lourds NABF (2008-2009)
  • Champion poids lourds WBC FECOMBOX (2010)
  • Champion poids lourds des États-Unis WBC (USNBC) (2012)
  • Champion poids lourds WBC International (2013)

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]