Chrístos Lambrákis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lambrakis.
Chrístos Lambrákis
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
AthènesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Chrístos Lambrákis (en grec moderne : Χρήστος Λαμπράκης), né le et mort le à Athènes, est un journaliste et patron de presse grec.

Biographie[modifier | modifier le code]

Christos Lambrakis est le fils de Dimitrios Lambrakis, patron du groupe de presse formé autour du quotidien To Vima.

Il fait ses études au Royaume-Uni et en Suisse, avant d'effectuer son service militaire dans la marine. Il travaille à partir de 1954 comme journaliste à To Víma et comme rédacteur en chef de l'hebdomadaire Tachydromos.

En 1957, il prend la succession de son père décédé à la tête du groupe. En 1970, celui-ci devient une société anonyme sous le nom de Lambrakis Press Group (en)[réf. nécessaire][1] (DOL[2]) ; Christos Lambrakis devient président du conseil d'administration, fonction qu'il occupe jusqu'à sa mort[réf. nécessaire].

En 1997, il est le premier patron de presse grec à publier sur Internet

Hospitalisé en novembre 2009 pour des problèmes cardiaques, il meurt trois semaines plus tard à l'hôpital Onassis d'Athènes.

Fonctions hors de la presse[modifier | modifier le code]

  • Président de la Lambrakis Research Foundation
  • Président de l'association des « Amis de la Musique », qui a financé l'Athens Concert Hall (en), créé en 1991 et celui de Thessalonique
  • Codirecteur avec Arda Mandikian de l'Opéra national d'Athènes.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ce nom paraît postérieur à la mort de Dimitrios Lambrakis, mais cela reste à vérifier.
  2. DOL translittère en alphabet latin le sigle grec ΔΟΛ.

Liens externes[modifier | modifier le code]