Chose (cocktail)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chose.

Le chose est une boisson désaltérante légèrement amère.

Origine[modifier | modifier le code]

Le breuvage aurait été inventé par René Lacoste sur le golf de Chantaco, en 1967[1].

Il est apprécié par les golfeurs[2], et plus généralement par tous les sportifs par son côté rafraichissant.

Recette[modifier | modifier le code]

Le chose est habituellement servi dans un verre avec pied, tel qu'un verre de Duvel.

Variations[modifier | modifier le code]

Pris par le jeu, on peut oublier de boire pendant environ quatre heures que dure un parcours de golf ; une réhydratation conséquente (40 cl) s'impose ensuite. Ceux qui pensent à boire régulièrement pendant la partie apprécient aussi, de retour au club-house, le petit chose : mêmes proportions mais quantité moitié, servi dans un verre à pied de taille plus petite (par exemple au golf de Servanes (lieu à vérifier)).

Plusieurs variantes existent, au gré de l'imagination des barmen ; elles sont souvent nommées (par analogie) machin, ou truc, ou des combinaisons de ces deux noms, mais ces expressions ne désignent pas toujours les mêmes cocktails selon les lieux qui les proposent.

Le jus de pamplemousse peut être remplacé par un jus d'orange[3][réf. insuffisante].

Une variante est proposée au golf du Roannais, qui consiste à mélanger un tiers de Gin, un tiers de jus de pamplemousse et un tiers de Schweppes tonic[réf. nécessaire] (mais le chose peut être associé avec bonheur à d'autres alcools, par exemple quand il sert d'apéritif avant le repas au restaurant du golf).

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]