Chorévêque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un chorévêque est un vicaire qui remplit les fonctions épiscopales dans les campagnes, dans l'église primitive jusqu'au XIe siècle environ.

Apparu dès les premiers siècles de l'ère chrétienne (IIe – IIIe siècles en Orient et IVe – Ve siècles en Occident), le chorévêque exerce dans les zones rurales les fonctions de l'évêque dont il dépend et qui siège toujours en ville. Elle a disparu en Occident dès les IXe – Xe siècles, et fut remplacé par l'archidiaconé[1].

En Orient en revanche, les patriarches de Constantinople ont continué à consacrer[2] des « évêques des régions barbares » (appelés χωρεπισϰόποι) des pays orthodoxes situés hors de l'Empire byzantin et placés sous le contrôle des perichorètes (περιχωρέτοι : évêques des périphéries de l'Empire)[3]. Cette dignité de chorévêque est aujourd'hui encore conférée, le plus souvent à titre honorifique, dans les Églises chrétiennes orientales, unies ou non à l'Église catholique romaine.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le mot chorévèque provient du latin chorepiscopus, lui-même issu du grec χώρα (khôra) signifiant « pays, campagne » et ἐπίσκοπος (epískopos) signifiant « surveillant », chorévêque signifie donc littéralement « évêque de la campagne ».

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gaudemet Jean, « Chorévêque », dans Dictionnaire encyclopédique du Moyen Âge (2 volumes), Paris, Éditions du Cerf, 1997, vol. 1, p. 318.
  • Kaufhold Hubert, « Chorévêque », dans Petit Dictionnaire de l'Orient chrétien, Turnhout, Brepols, 1991 (édition originale allemande: 1975), pp. 89-90.

Références[modifier | modifier le code]

  1. GUERARD (Benjamin) Essai sur le système des divisions de la Gaule, (1832), p. 94.
  2. En s'appuyant sur une interprétation contestée (Astérios Argyriou, Chemins de la christologie orthodoxe: JJC 91, Fleurus, (ISBN 9782718907598, lire en ligne), p. 360, Lettre du Patriarche Alexis II de Moscou au Patriarche Bartholomée de Constantinople (18 mars 2003), George C. Michalopulos, "Canon 28 and Eastern Papalism: Cause or Effect?" en Orthodox Christian Laity (12 mai 2009)) du canon 28 de Chalcédoine
  3. Kaufhold Hubert, article « Chorévêque », dans Petit Dictionnaire de l'Orient chrétien, Turnhout, Brepols, 1991 (édition originale allemande: 1975), pp. 89-90