Choplifter!

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Choplifter)
Choplifter!
Commodore Educator64 open choplifter.jpg
Un Commodore Educator 64 (en) ouvert avec Choplifter!

Développeur
Éditeur
Brøderbund
Creative Software (VIC-20)[1]
Directeur
Dan Gorlin

Date de sortie
Mai 1982[2]
Genre
Mode de jeu
Plate-forme

Choplifter! (Choplifter) est un jeu vidéo de type shoot 'em up développé par Dan Gorlin et publié par Brøderbund Software sur Apple II en mai 1982[3],[2]. Il est ensuite porté sur Atari 8-bit, Commodore 64, Commodore VIC-20 (par Creative Software), Atari 5200 (par Atari), ColecoVision, Master System, NES et MSX. Il est également porté sur le système d'arcade System 1 par Sega en 1985[4]. Dans Choplifter, le joueur contrôle un hélicoptère en vue de côté à défilement horizontal et a pour objectif de délivrer des otages emprisonnés dans des casernes en territoire ennemi. Au cours de ses missions, il est amené à affronter trois types d’ennemis : des chars d’assauts, des chasseurs et des mines antiaériennes[3].

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Choplifter est un shoot 'em up dans lequel le joueur contrôle un hélicoptère en vue de côté à défilement horizontal avec pour objectif de délivrer des otages emprisonnés dans des casernes en territoire ennemi. Au cours de ses missions, il est amené à affronter trois types d’ennemis : des chars d’assauts, des chasseurs et des mines antiaériennes[3],[5]. Les chars n’attaquent l’hélicoptère du joueur que lorsqu’il se trouve au sol. Les chasseurs peuvent tirer sur l’hélicoptère avec leurs missiles antiaériens, ou le bombarder lorsqu’il se trouve au sol. Les mines peuvent atteindre l’hélicoptère quel que soit l’endroit où il se trouve et le poursuive après l’avoir repéré. Pour combattre ses ennemis, le joueur dispose de bombes, qu’il peut larguer à la verticale, et de missiles antiaériens qui sont tirés à l’horizontale. Le joueur doit sauver 64 otages. Son hélicoptère ne peut cependant en transporter que 16 à la fois et il doit donc faire plusieurs allers-retours entre sa base et le territoire ennemi[3].

Accueil[modifier | modifier le code]

Au 30 juin 1982, le jeu dépasse les 9 000 copies vendues[2].

Le jeu est l'une des entrées de l'ouvrage Les 1001 jeux vidéo auxquels il faut avoir joué dans sa vie[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) David Busch, « Eight Great Games for the Vic 20 - Choplifter », Creative Computing, vol. 9, no 9,‎ , p. 150 (ISSN 0097-8140).
  2. a b et c (en) « Inside the Industry », Computer Gaming World, vol. 2, no 5,‎ , p. 2 (ISSN 0744-6667).
  3. a b c et d (en) Stanley Greenlaw, «  Choplifter!: Rescue the Hostages », Computer Gaming World, vol. 2, no 4,‎ , p. 30, 38 (ISSN 0744-6667).
  4. (en) Matt Fox, The Video Games Guide : 1,000+ Arcade, Console and Computer Games, 1962–2012, 2d ed., McFarland, , 416 p. (ISBN 978-1-4766-0067-3, lire en ligne), p. 51
  5. a et b Tony Mott (trad. de l'anglais), Les 1001 jeux vidéo auxquels il faut avoir joué dans sa vie, Paris, Flammarion, , 960 p. (ISBN 978-2-08-126217-1), p. 51.

Liens externes[modifier | modifier le code]