Chondrite de type L

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la pétrologie image illustrant l’astronomie
Cet article est une ébauche concernant la pétrologie et l’astronomie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet minéraux et roches.

Les chondrites ordinaires de type L sont un type de météorite chondritique. Elles constituent environ 35 % de l'ensemble des météorites cataloguées, et 40 % des chondrites ordinaires[1]. On pense que les chondrites ordinaires proviennent de trois astéroïdes corps parents, dont les fragments ont formé respectivement les groupes des chondrites de type H, de type L et de type LL[2].

Nom[modifier | modifier le code]

Leur nom (L = "low", bas en anglais) vient de leur teneur en fer relativement faible, par rapport aux chondrites de type H, qui contiennent environ 20 à 25 % de fer en masse.

Historiquement, les chondrites de type L ont été nommées chondrites à hypersthène ou chondrites à olivine et hypersthène en rapport aux minéraux dominants, mais ces désignations sont maintenant obsolètes.

Articles liés[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]