Choi Min-sik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans ce nom coréen, le nom de famille, Choi, précède le nom personnel.
image illustrant un acteur image illustrant sud-coréen
Cet article est une ébauche concernant un acteur sud-coréen.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Choi Min-sik
최민식
Description de cette image, également commentée ci-après

Choi Min-sik au Festival du film asiatique de New York en 2012.

Naissance (54 ans)
Séoul, Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Nationalité Drapeau de la Corée du Sud Sud-coréenne
Profession Acteur
Films notables Shiri
Ivre de femmes et de peinture
Old Boy
J'ai rencontré le Diable
New World
Lucy

Choi Min-sik (coréen: 최민식), né le à Séoul, est un acteur sud-coréen.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière cinématographique[modifier | modifier le code]

Choi Min-sik s'est d'abord fait connaître par le théâtre avant de percer dans l'industrie cinématographique dans le film Our Twisted Hero en 1992 de Park Chong-won, qui rencontre un bon succès au près des critiques de cinéma et du public. Au milieu des années 1990, il continue de jouer des rôles au théâtre ainsi que dans de nombreuses séries télévisées, dont notamment Moon Over Seoul avec Han Seok-gyu. L'année 1997 marque son retour sur la scène cinéma avec un rôle de policier dans le film No. 3. Le rôle qui le révèle véritablement au cinéma sera son rôle de terroriste nord-coréen dans le film Shiri. Ce n'est pas le rôle principal de ce film qu'on a appelé "le premier blockbuster coréen", mais son interprétation étonne notamment lors d'une scène où il crie la douleur de ses compatriotes nord-coréens. Le rôle lui vaudra deux prix d'interprétation.

Au printemps 1999, il joue Hamlet au théâtre avant de revenir au cinéma avec le film Happy End où il joue le rôle d'un mari apprenant l'infidélité de sa femme. En 2001, il interprète un gangster de bas étage à la recherche d'une femme qu'il a épousé sans même la connaître dans le film Failan, aux côtés de l'actrice hongkongaise Cecilia Cheung. Le film est salué par la critique.

En 2003, c'est la consécration avec le film Old Boy. Depuis, il a fait une apparition dans Frères de sang, jouant encore une fois le rôle d'un soldat nord-coréen ainsi que dans Crying Fist, où il interprète avec conviction un boxeur sur le déclin. Il tient également la tête d'affiche dans le film When Spring Comes où il interprète un chef d'orchestre dépêché dans un village de campagne pour enseigner la musique à des enfants. Choi Min-sik n'a pas peur des rôles difficiles et joue le rôle de l'horrible meurtrier d'enfants dans le film qui clos la trilogie de la vengeance de Park Chan-wook, Lady Vengeance, ou encore un serial-killer psychopathe dans le film de Kim Jee-woon, J'ai rencontré le Diable.

En 2006, emboîtant le pas à Jang Dong-gun, Choi Min-sik renvoie au gouvernement l'Ordre du Mérite Culturel qu'il a reçu pour son rôle dans Old Boy, afin de protester contre la réduction des quotas de diffusion des films nationaux : il refuse tous les scénarios qui lui parviennent et compte ne plus jouer dans aucun film si les quotas ne sont pas rétablis[1].

En 2014, outre un second rôle hors de Corée dans Lucy, il joue le rôle principal dans The Admiral: Roaring Currents, un film sur le héros coréen Yi Sun-sin qui devient le film le plus vu dans l'histoire en Corée du Sud[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Année Film Titre original Réalisateur Rôle Observations
1989 Kuro Arirang 구로아리랑 Park Jong-won Jin-seok
1990 That Which Falls Has Wings 추락하는 것은 날개가 있다 Jang Gil-su Tae-sik
1992 Our Twisted Hero 우리들의 일그러진 영웅 Park Jong-won Professeur Kim
May Our Love Stay This Way 강정수 Kang Jeong-su Jun-hyeok
1993 Sarah is Guilty 사라는 유죄 Yu Ji-hyeong Professeur de musique
1997 No. 3 넘버3 Song Neung-han Dong-pal
1998 The Quiet Family 조용한 가족 Kim Jee-woon Kang Chang-goo
1999 Shiri 쉬리 Kang Je-gyu Park Mu-young
Happy End 해피엔드 Jung Ji-woo Seo Min-ki
2001 Failan 파이란 Song Hae-sung Kang-jae Adaptation cinématographique du roman japonais Love Letter de Jirō Asada.
2002 Ivre de femmes et de peinture 취화선 Im Kwon-taek Jang Seung-up
2003 Old Boy 올드보이 Park Chan-wook Oh Dae-su Adaptation cinématographique du manga éponyme de Nobuaki Minegishi et Garon Tsuchiya
2004 Frères de sang 태극기 휘날리며
Taegukgi
Kang Je-gyu Commandant nord-coréen Caméo
When Spring Comes 꽃피는 봄이 오면 Ryu Jang-ha Hyun-woo
2005 Crying Fist 주먹이 운다 Ryu Seung-wan Kang Tae-shik
Lady Vengeance 친절한 금자씨
Sympathy for Lady Vengeance
Park Chan-wook Baek Han-sang
2009 Destination Himalaya 히말라야 : 바람이 머무는 곳 Jeon Soo-il Choi
2010 J'ai rencontré le Diable 악마를 보았다
I Saw the Devil
Kim Jee-woon Jang Kyung-chul
2011 Lili à la découverte du monde sauvage 마당을 나온 암탉 Oh Sung-yoon Wanderer/Nagnae/Straggler/Wilson Doublage
2012 Nameless Gangster 범죄와의 전쟁 Yoon Jong-bin Choi Ik-hyun
2013 New World 신세계 Park Hoon-jung Kang Hyung-chul
In My End Is My Beginning 끝과 시작 Min Kyu-dong Docteur Caméo
2014 Lucy Lucy Luc Besson Mr. Jang
The Admiral: Roaring Currents 명량 Kim Han-min Yi Sun-sin
2015 The Tiger: An Old Hunter's Tale 대호 Park Hoon-jung Chun Man-duk

Télévision[modifier | modifier le code]

Année Film Titre original Rôle Chaine télévisée Observations
1989 Years of Ambition 야망의 세월 Choi Tae-jin KBS2
1992 Sweetheart 정든 님 Lee Dong-wook KBS1
Sons and Daughters 아들과 딸 Lui-même MBC
1994 The Moon of Seoul 서울의 달 Baek Choon-sup MBC
1995 Until We Meet Again 다시 만날 때까지 Han Seok-jin SBS
4th Republic 제4공화국 Kim Dae-jung MBC
1996 Their Embrace 그들의 포옹 Ahn Dong-chul MBC
Dad is the Boss 아빠는 시장님 Lui-même SBS Sitcom
1997 Miss & Mister 미스 & 미스터 Lui-même SBS Sitcom
Love and Separation 사랑과 이별 Kim Chan-gi MBC

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Corée du Sud adopte en 1985 un système de quotas imposant nationalement aux salles de cinéma la diffusion de films coréens pendant 146 jours par an. Ce système contribue très largement au développement d'une industrie cinématographique nationale florissante, mais fait l'objet d'attaques juridiques et économiques de l'étranger, et notamment des États-Unis, qui obtiennent en 2006 une réduction drastique de ces quotas. Voir article dans telerama.fr
  2. (en) 'Roaring Currents' viewers surpass record 13.62 mln (site d'information Yonhap News).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :