Chocolat Poulain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chauvolat
illustration de Chocolat Poulain

Création 1848 à Pontlevoy
Fondateurs Victor-Auguste Poulain
Slogan C'est le meilleur, goûtez et comparez !
Siège social Villebarou, Loir-et-Cher
Drapeau de France France
Actionnaires Carambar & Co
Activité Agroalimentaire
Produits Chocolat
Société mère Carambar & Co
Site web www.chocolatpoulain.fr

Chocolat Poulain est une entreprise française produisant du chocolat depuis sa fondation, en , par Victor-Auguste Poulain, confiseur à Blois. C'est également la marque commerciale sous laquelle elle commercialise ses produits.

Depuis mai 2017, elle appartient au groupe français Carambar & Co, structure créée par le fonds d'investissement français Eurazeo et des investisseurs privés.

Historique[modifier | modifier le code]

Image Poulain sur le sculpteur Jules Dalou imprimée vers 1900.

La première boutique de chocolat Poulain est fondée en 1847 par Victor-Auguste Poulain rue Porte-Chartraine à Blois[1].

Après le rachat en 1970 d'un ensemble de sociétés de condiments, dont Maille, Poulain décide de fusionner toutes ces marques alimentaires en un seul groupe, la SEGMA (Société d'exploitation des grandes marques alimentaires)[2]. En 1978, Poulain et la SEGMA sont rachetés par Clin-Midy[3], puis revendus et intégrés un an plus tard à la Générale Occidentale de Jimmy Goldsmith (qui détenait entre autres les marques Amora, La Pie qui Chante, Carambar et Vandamme)[4].

Poulain passe sous le contrôle du britannique Cadbury en 1988[5]. En 1995, il est regroupé avec Bouquet d'Or au sein de Cadbury France, la nouvelle filiale française du groupe, qui a son siège à Blois.

En 2010, Cadbury est racheté par la multinationale Kraft Foods[6]. En 2012, à la suite d'une scission de Kraft Foods, Poulain appartient au groupe nouvellement créé Mondelēz International.

En 2016, le fonds d'investissement français Eurazeo annonce le rachat d'une grande partie des marques de Mondelez (dont Poulain, Carambar, Kréma et La Pie Qui Chante)[7]. Le rachat est effectif depuis le 2 mai 2017, avec la création d'une filiale d'Eurazeo, la société Carambar & Co[8] qui lance ensuite un plan d'investissement de 35 millions d'euros pour rapatrier en France une partie de sa production réalisée à l’étranger et maintenir les 220 emplois de l'usine de Strasbourg[9].

Poulain dans la société française[modifier | modifier le code]

L'ancienne chocolaterie à Blois utilisée dès 1863.
2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Avec les maisons Suchard (1826, fondée en Suisse) ou Menier (1836), Poulain est l'une des plus anciennes marques de chocolat en France et, sans doute, celle qui a le plus contribué à la diffusion commerciale du chocolat dans toutes les couches de la société. En effet, avant Victor Auguste Poulain, le chocolat était une denrée artisanale conditionnée sous forme de boudins et vendue comme un produit « santé » — le chocolatier Menier étant à l'origine un vendeur de produits pharmaceutiques. Poulain en a fait un produit industriel et gourmand. C'est sans doute aussi la première marque de chocolat à avoir massivement communiqué sous forme publicitaire.

Le chocolat Poulain est également célèbre pour proposer des images éducatives, dites « images Poulain », en cadeau avec ses produits dès les années 1860[1].

La société innove dans le marketing en acquérant des salles de cinéma (110 salles en 1914 y compris en Égypte et en Angleterre) et en offrant des « billets de faveur », distribués dans les tablettes, qui donnent droit à une entrée à moitié prix.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]