Chloé Thévenin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Chloé
Surnom Chloé
Nom de naissance Chloé Thévenin
Naissance (44 ans)[1]
Genre musical Musique électronique
Labels Lumière Noire records
Site officiel listentochloe.com

Chloé Thévenin, plus connue sous le pseudo Chloé, est une compositrice et DJ de musique électronique française née le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Chloé Thévenin est une artiste de musique électronique, née le 20 avril 1976 à Paris[1]. Chloé a été étudiante en droit à l'Université Panthéon Assas. Elle commence à mixer vers 1995 dans divers lieux parisiens : à l'Élysée Montmartre où elle a été résidente des soirées Panik à l'Elysée, au Pulp[1], Batofar, Mezzanine de l'Alcazar (dont elle mixera le volume 2 des compilations éponymes)[2]. Résidente du Pulp et notamment des soirées No dancing please, elle s'y lie d'amitié avec Sextoy et Ivan Smagghe[3].

Elle a sorti son premier maxi Erosoft sur le label Karat en 2002 et une compilation intitulée I Hate Dancing en 2004. En 2005 elle co-fonde le label Kill the DJ avec Ivan Smagghe. Parallèlement elle se produit beaucoup en France et à l'étranger, notamment au Rex Club à Paris où elle a ses soirées en résidence Lumière Noire déclinées en label trois ans plus tard[4], au Robert Johnson à Francfort (où elle a été résidente durant de nombreuses années), au Watergate ou au Panorama Bar à Berlin, ou encore au club Fabric à Londres. Elle a produit de nombreux maxis sur des labels étrangers comme le label allemand Bpitch Control, le label canadien My Favorite Robot, ou le label new-yorkais Throne of Blood.

En 2007, elle sort son premier album The Waiting Room. Son second album, One in Other est sorti en 2010 et a été nommé aux Victoires de la Musique.

Elle se tourne de plus en plus vers la performance live.

En 2011, elle présente Chasser croiser, le surréel et son écho au Centre Georges Pompidou, une performance live sur le thème du surréalisme. Chloé a utilisé des archives de l'Ina, des extraits d'interviews de Man Ray, Duchamp, Elsa Triolet, pour n'en citer que certains, et a revisité des extraits sonores. Ce projet a été proposé par l'Atelier de Création Radiophonique (ACR) et existe dans un format de livre audio et photos portant le même nom sorti aux Editions Dis Voir[1]

En 2012, la Cinémathèque Française lui commande la musique de la version restaurée par le British Film Institute de Blackmail, le dernier film muet d’Alfred Hitchcock, qu’elle joue en live en accompagnant le film[5].

En 2016, Chloé commence un duo live avec la musicienne percussionniste Vassilena Serafimova. En juillet 2017 elles sont invitées au "Studio Venezia" de Xavier Veilhan, artiste français qui représente la France à la Biennale de Venise. Là, elles enregistrent de nouveaux morceaux et créent leur live. Elles se sont produites depuis dans de nombreuses salles.

En 2017, Chloé crée son label Lumière Noire records, elle sort les productions musicales des artistes Il est Vilaine, Sutja Gutierrez, Inigo Vontier, Markus Gibb, et bien d'autres.

En 2017, elle participe à la musique du film Paris la blanche de Lidia Terki, avec laquelle elle collabore depuis ses formats moyens et courts[6]. Elle compose également la musique originale du premier court-métrage de l'actrice belge Marie Kremer, Le Pérou, présenté au Festival de Cannes dans le cadre des Talents Adami[7].

En octobre 2017 elle sort son troisième album, Endless Revisions[8] sorti sur son label Lumière Noire. L'album inclut des collaborations de Rhys Chatham, Ben Shemie (du groupe Suuns), et Alain Chamfort.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • The Waiting Room (2007)
  • One In Other (2010)
  • Endless Revisions (2017)

Mix compilation[modifier | modifier le code]

  • I Hate Dancing (2004)
  • Kill the DJ : The Dysfunctional Family avec Ivan Smagghe (2006)
  • Live at Robert Johnson (2009)

Maxis[modifier | modifier le code]

  • Erosoft (Karat records, 2002)
  • The Flick of the Switch (Dialect, 2004)
  • The Forgotten EP (Karat, 2004)
  • Take Care (Crack'n Speed, 2004)
  • Troubles (Karat records, 2005)
  • What's The Matter (Karat records, 2006)
  • Around (Kill the DJ, 2006)
  • Point Final/ Hand in hand avec Sascha Funke (Bpitch Control, 2006)
  • Afterblaster avec Alexkid (2006)
  • Suspended (Kill the DJ, 2007)
  • Be kind to me (Kill the DJ, 2007)
  • Let's Way avec Krikor (Resopal, 2008)
  • Casus Belli avec Krikor (Playhouse, 2009)
  • As You Sleep (Karat records, 2012)
  • Watch out EP (bpitch control, 2012)
  • Missing Time avec My Favorite Robot (N°19 records, 2013)
  • Smash EP (Throne of Blood, 2013)
  • Last Gasp EP (My Favorite Robot, 2013)
  • B.O du film Paris la Blanche (Lumière Noire, 2017)
  • The Dawn Ep (Lumière Noire, 2017)
  • The Dawn EP + Dixon remix (Lumière Noire, 2017)

Remixes[modifier | modifier le code]

  • Lady B Devil inside (Inside's Chloé  devil remix)- Musiques modernes- 2002
  • Bosco novo Screen (Marie-Chantale remix by jennifer cardini & chloé)- Catalogue - 2002
  • Avril The date (Choé's bad boy remix)- FCOM- 2002
  • Quarck Morte nuit (Chloe remix)- Naive- 2002
  • Simon Says Delivrance (Chloé remix)- Battle 2004
  • Leroy Hangofer Bathroom boogie (Chloé remix)- Gomma- 2004
  • Dynamo the river of no return (Chloé's return remix)- Karat- 2005
  • Booka Shade Memento (Chloé rmx)- Get Physical - 2005
  • As we Fall Ride (Chloé's broken leg mix) –Tigersushi/kill the dj rec.- 2005
  • Krikor the Elvises (Chloe’s Pelvis mix)- Omerta Registrazione- 2006
  • Rework Love Love Love Yeah  (Chloé remix) –playhouse rec– 2007
  • Scratch Massive Like you said (Chloé remix) –châteaurouge rec- 2007
  • Junior boys no kind of man' (chloé remix) get physical records -2008
  • Barbara Morgenstern Come to Berlin (Chloé remix) –monika enterprise– 2008
  • Junesex The ballad of Tom Scraw (Chloé remix) –junesex international rec- 2008
  • Poni Hoax images of Sigrid - Tigersushi records- 2009
  • Alif Tree reality chloé remix - compost records -2009
  • Die Bierbaden Wie ein Vogel (chloé remix) - shitkatapult -2009
  • Losoul  care (plein soleil remix)- playhouse rec- 2009
  • APM OO1 (chloé remix) family name rec - 2009
  • Arnaud Rebotini- Cm (Chloé remix) citizen records - 2009
  • Krikor & The Dead Hillbillies - Crackboy (Querelle remix by Plein Soleil) - Tigersushi 2009
  • My Favorite Robot - desensitize (Chloé remix) - My favorite robot records 2010
  • Miss KittinYou (Chloé mix) wSphere records 2013
  • Troy Pierce Softcore Chloé remix Items & things 2013
  • Douglas Greed – Driven Chloé soft mix Bpitch Control Records 2013 
  • Daypak & Padberg – Layers Chloé remix Moferry Records) 2014 
  • Le Carousel feat. Phil Kieran– Forget me not Chloé remix - PK records 2014 
  • Monkey Safari - Matters-  Chloé remix - Hommage 2016
  • Easter - Chloé remix (Lddlm) july 2017
  • Camille "Les Loups" (Because music) 2018
  • Dave Clarke featuring Louisahhh "Is Vic There?" (Skint Records) 2018

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Clément Ghys, « Chloé, ça pulpe toujours », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 25 novembre 2017)
  2. Morgane Renaud, « "Rex Club 25 Years" - Chloé », Dure Vie,‎ (lire en ligne, consulté le 25 novembre 2017)
  3. Florian Bardou, « Être femme derrière les platines en 2016, vu par Chloé », Trax magazine,‎ (lire en ligne, consulté le 25 novembre 2017)
  4. « RA: Lumière Noire - Record Label », sur Resident Advisor (consulté le 25 novembre 2017)
  5. « Dimanche 2 décembre 2012, 21h00 - La Cinémathèque française », sur www.cinematheque.fr, (consulté le 25 novembre 2017)
  6. « Interview Lidia Leber Terki et Chloé Thévenin / Paris la Blanche », sur Cinezik, (consulté le 25 novembre 2017)
  7. (en-US) « Chloé Thévenin: DJ and Film Composer for Paris la Blanche - Score It Magazine », sur magazine.scoreit.org (consulté le 25 novembre 2017)
  8. Jérémy Piette, « Le son du jour #195 : sophistiquée comme Chloé », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 25 novembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]