Chloé Maurel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Chloé Maurel
MAUREL Chloé.jpg
Chloé Maurel en 2016.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Dir. de thèse

Chloé Maurel, née le à Marseille, est une historienne française.

Agrégée d'histoire et docteur en histoire contemporaine, elle est chercheuse associée à l’IHMC (CNRS ENS), au CHCSC (université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines) et au SIRICE (Paris I - Paris IV). Elle est une spécialiste de l'histoire de l'Organisation des Nations unies et de l'histoire globale[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une terminale au lycée Thiers de Marseille, Chloé Maurel obtient un baccalauréat scientifique, puis elle poursuit ses études à Paris, à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm (promotion A/L 1997). Elle obtient l'agrégation d'histoire en 2000[2] puis un DEA en 2001. Elle soutient en 2006 une thèse de doctorat d'histoire contemporaine sous la direction de Pascal Ory sur l'histoire de l'UNESCO de 1945 à 1974[3].

En 2001, elle est monitrice à l'université de Reims, enseigne à l'université de Paris 1 en 2004, puis à l'université de Grenoble II (2005), dans un collège et un lycée en Seine-Saint-Denis, puis à l'université de Caen (2011), à l'université de Reims puis de nouveau à l'université de Paris 1 et à l'université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines[4]. Elle est de 2016 à 2018 professeur d'histoire en khâgne au lycée Louis-le-Grand de Paris, et depuis 2013 professeur d’histoire-géographie en section européenne au lycée Charles-de-Gaulle de Rosny-sous-Bois[5], parallèlement à ses activités de chercheuse.

Elle organise en 2010 à l'Institut d'histoire moderne et contemporaine (IHMC) un séminaire sur l'histoire mondiale-globale, qui se déroule pendant trois ans, de 2010 à 2013[6],[7] Puis elle co-organise de 2013 à 2015 un séminaire sur les organisations internationales à Sciences-Po[8].

Elle devient membre du comité de rédaction de la revue Cahiers d'histoire. Revue d'histoire critique et de la Revue Tiers Monde tout en étant chercheuse associée à l'Institut d'histoire moderne et contemporaine (IHMC, CNRS/ENS/université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), au Centre d'histoire culturelle des sociétés contemporaines (CHCSC) et au laboratoire Identités, relations internationales et civilisations de l'Europe (SIRICE, Paris I/Paris IV), ainsi qu'à l'Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS).

En 2018, elle devient rédactrice en chef de la revue Recherches internationales[9].

En 2019, elle devient membre du Comité d'honneur du MRAP[6] (mouvement contre le racisme et pour l'amitié des peuples).

En 2020, elle fait partie du Comité fondateur du "Prix Lycéen du Livre d'Histoire", créé cette année-là en partenariat avec les Rendez-vous de l'Histoire de Blois[10].

En 2022, elle est membre du jury national du concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD)[11].

Publications[modifier | modifier le code]

  • La Chine et le monde, 2008, éditions Studyrama, Paris ;
  • Géopolitique des impérialismes, 2009, éditions Studyrama, Paris ;
  • Dossiers d’histoire des relations internationales au XXe siècle, éditions Ellipses, collection « Optimum », Paris ;
  • Histoire de l'Unesco : Les trente premières années : 1945-1974, 2010, éditions de L'Harmattan, Paris (préface de Pascal Ory).
  • Che Guevara[12],[13], , éditions Ellipses, collection « Biographies historiques ».
  • (dir.) Essais d'histoire globale, Paris, L'Harmattan, 2013 (préface de Christophe Charle).
  • Manuel d'histoire globale, Paris, Armand Colin, collection U, 2014.
  • Histoire des idées des Nations unies. L'ONU en 20 notions[14],[15], Paris, L'Harmattan, 2015.
  • Une brève histoire de l'ONU au fil de ses dirigeants, Éditions du croquant, 2017[16].
  • Les Grands Discours à l'UNESCO de 1945 à nos jours, Paris, éditions du Croquant, 2021[17],[18].(327 p. pour la version papier, 700 p. pour la version longue en livre numérique[19]).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Chloé Maurel | ENS », sur www.ens.psl.eu (consulté le )
  2. Chloé Maurel sur laviedesidees.fr.
  3. [PDF] Chloé Maurel; L’Unesco de 1945 à 1974 sur archives-ouvertes.fr.
  4. Pour les champs de recherches et la liste détaillée des publications de l'auteur, voir sa fiche sur le site du Centre d'histoire culturelle des sociétés contemporaines (CHCSC).
  5. Chloé Maurel sur crhq.cnrs.fr.
  6. a et b Le MRAP est fier de son comite d'honneur, MRAP
  7. « Histoire mondiale - IHMC », sur Institut d'histoire moderne et contemporaine,
  8. Présentation et programme du séminaire sur le site sciencespo.fr.
  9. « MAUREL Chloé - IHMC », sur www.ihmc.ens.fr (consulté le )
  10. « Communiqué : Création du « Prix Lycéen du Livre d’histoire » 1ère édition | Les rendez-vous de l'histoire », sur rdv-histoire.com (consulté le )
  11. « Chloé Maurel | ENS », sur www.ens.psl.eu (consulté le )
  12. Bruno Ventrone, Chloé Maurel, Che Guevara, entre mythe et réalité, Cahiers d'histoire. Revue d'histoire critique 17 juin 2014.
  13. Jean Ortiz, Le Che, un personnage complexe et humain , L'Humanité, 6 Novembre 2015.
  14. Lydia Samarbakhsh, Pour une ONU « plus démocratique et plus forte », L'Humanité, 6 Novembre 2015.
  15. [PDF] Onu un lieu de quête de la démocratie, de l’idée de progrès et de la raison sur recherches-internationales.fr
  16. Nils Andersson , Le vieux monde de l’ONU, La Vie des idées, 7 septembre 2017.
  17. « L’Unesco, contre les désordres du monde », sur L'Humanité, (consulté le )
  18. Valérie Nivelon, « Emission La marche du monde, "Les grandes voix de l'Unesco" », sur RFI, (consulté le )
  19. Chloé Maurel, « E-Book à télécharger gratuitement (700 p). », sur researchgate, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]