Chloé Maurel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chloé Maurel est une historienne spécialiste de l'histoire des Nations unies[1] Elle est membre du comité de rédaction de la revue Cahiers d'histoire. Revue d'histoire critique. Elle est chercheuse associée à l'IHMC (CNRS/ENS), au CHCSC et à l'IRICE (Paris 1/Paris 4). Elle organise depuis 2010 à l'IHMC un séminaire sur l'histoire mondiale/globale[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est ancienne élève de l'École normale supérieure de la rue d'Ulm (A/L 1997), et agrégée d'histoire (2000). Elle a soutenu en 2006 une thèse de doctorat d'histoire contemporaine sous la direction de Pascal Ory sur l'histoire de l'UNESCO de 1945 à 1974. Elle a été enseignante notamment à l'Université de Reims, à l'Université de Paris 1 et à l'Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines[3].

Elle a co-organisé en 2012-2013 un séminaire sur les organisations internationales à Sciences-Po[4]

Publications[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  • La Chine et le monde, 2008, éditions Studyrama, Paris[3] ;
  • Géopolitique des impérialismes, 2009, éditions Studyrama, Paris ;
  • Dossiers d’histoire des relations internationales au XXe siècle, éditions Ellipses, collection « Optimum », Paris ;
  • Histoire de l'Unesco : Les trente premières années : 1945-1974, 22 juillet 2010, éditions de L'Harmattan, Paris ;
  • Che Guevara, 25 novembre 2010, éditions Ellipses, collection « Biographies historiques ».
  • (dir.) Essais d'histoire globale, Paris, L'Harmattan, 2013 (préface de Pascal Ory).
  • Manuel d'histoire globale, Paris, Armand Colin, collection U, 2014.

Articles[modifier | modifier le code]

  • « La World/Global History : questions et débats », Vingtième Siècle, no 104, octobre-décembre 2009

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Biographie succincte sur laviedesidees.fr.
  2. Présentation et programme du séminaire 2011-2012
  3. a et b Pour les champs de recherches et la liste détaillée des publications de l'auteur, voir sa fiche sur le site du Centre for the Cultural History of Contemporary Societies.
  4. Présentation et programme du séminaire.