Chitrangada Singh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Chitrangada Singh
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Digvijay Singh (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Jyoti Randhawa (en) (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata

Chitrangada Singh née le est une actrice de cinéma indienne qui travaille principalement a Bollywood[1]. Elle joue dans des films comme Yeh Saali Zindagi, Hazaaron Khwaishein Aisi, Desi Boyz, Inkaar, I, Me Aur Main et Baazaar[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Chitrangada Singh est née dans une famille de Jats hindous à Jodhpur, Rajasthan[3]. Sa mère s'occupe de la maison et son père, Niranjan Singh est officier de l'armée indienne. Chitrangada grandit à Kota, Rajasthan, ainsi qu'à Bareilly et Meerut dans l'Uttar Pradesh[4]. Son frère Digvijay Singh Chahal est un golfeur[5].

Elle fréquente une école de filles à Meerut et le Lady Irwin College à New Delhi[6].

Carrière[modifier | modifier le code]

Son apparition dans la vidéo de la chanson "Sunset Point" de Gulzar attire l'attention des médias[7]. Elle apparaît ensuite dans un autre clip, cette fois du chanteur Abhijeet Bhattacharya.

Ses débuts en tant qu'actrice sont dans le film Hazaaron Huishayn Aisi, réalisé par Sudhir Misra en 2003[8]. Sa performance dans le film est très appréciée. Selon The Washington Post, l'actrice se distingue pour avoir donné au film « un sens profond de la décence et de la dignité »[9].

Elle fait une pause de 2005 à 2008[10],[11]. En 2008, elle revient sur scène avec le rôle principal de la comédie romantique Sorry Bhai! aux côtés de Sanjay Suri[12]. La sortie du film, qui a coïncide avec les attentats terroristes de Mumbai en 2008, n'a pas vraiment de succès au box-office[13].

En 2011, Chitrangada apparaît dans le film Desi Boyz, réalisé par le débutant Rohit Dhawan, fils du réalisateur David Dhawan, où elle joue le rôle d'une professeure d'économie aux côtés d'acteurs Akshay Kumara, John Abraham et Deepika Padukone[14]. La même année, dans le film de Sudhir Mishra Yeh Saali Zindagi, Singh joue le rôle d'une aspirante chanteuse de Delhi qui se rend à Mumbai pour obtenir la gloire et de l'argent. Les autres personnages principaux sont interprétés par Irfan Khan, Arunoday Singh et Aditi Rao Hydari. Le film est acclamé par la critique et a un succès modéré au box-office[15].

En 2012, elle rejoint le tournage du Joker, réalisé par Shirish Kunder, où elle fait une apparition spéciale lors de la chanson Kafirana[16]. Son film suivant est I, Me Aur Main (2013) film d'un réalisateur novice Kapil Sharma, avec John Abraham et Prachi Desai dans les rôles principaux[17]. Elle est à nouveau réunie avec son mentor Sudhir Mishra pour un court métrage Kirchiyaan et pour le film Inkaar en 2013[18]. En 2015, elle interprète de nouveau une chanson avec Akshay Kumar pour la deuxième fois dans son film, Gabbar is Back[19].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Chitrangada Singh était mariée au golfeur Jyoti Randhawa. Ils se sont séparés en 2013, puis ont divorcé officiellement en [20]. Le couple a un fils, Zorawar ; sa garde est accordée à Chitrangada[21],[22].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Année Titre Langue Rôle
2003 Hazaaron Khwaishein Aisi (en) hindi Geeta Rao
2005 Kal: Yesterday and Tomorrow (en) hindi Bhavana Dayal
2008 Sorry Bhai! (en) hindi Aaliya
2011 Yeh Saali Zindagi (en) hindi Priti
Desi Boyz (en) hindi Tanya Sharma
2012 Joker hindi Elle-même
Kirchiyaan (en) hindi Prostituée
2013 Inkaar (en) hindi Maya Luthra
2014 Anjaan Tamil Elle-même
2015 Gabbar Is Back (en) hindi Elle-même
2017 Munna Michael (en) hindi Juge
2018 Soorma (en) hindi
Saheb, Biwi Aur Gangster 3 (en) hindi Suhani
Baazaar (en) hindi Mandira Kothari
2020 Ghoomketu (en) hindi Elle-même

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Année Film Prix Catégorie Résultat
2006 Hazaaron Khwaishein Aisi Prix du film de Bollywood Meilleure jeune actrice Lauréat
Producers Guild Film Awards Meilleure actrice dans un rôle principal Nomination
Screen Awards Meilleur espoir féminin Nomination
Prix Zee Cine Meilleur espoir féminin Nomination

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Personal Agenda: Chitrangada Singh », Hindustan Times,‎ (lire en ligne)
  2. (en) « Chitrangada Singh Mini Biography », Perfectpeople.net (consulté le 8 décembre 2010)
  3. (en) « Why did Chitrangada Singh get nostalgic on the sets of Sahib Biwi Aur Gangster 3? », Mid-Day,‎ (lire en ligne)
  4. (en) « 'Chitrangda likes black. She thinks she looks thin in it' », Rediff,‎ (lire en ligne)
  5. (en) « 'Chitrangda likes black. She thinks she looks thin in it' », sur Rediff (consulté le 27 mars 2020)
  6. (en) « Lady Irwin was strict: Chitrangada Singh », The Hindustan Times,‎ (lire en ligne, consulté le 4 août 2015)
  7. (en) « The next Smita Patil », sur www.telegraphindia.com (consulté le 29 mars 2020)
  8. « The Comeback Girl - Indian Express », sur Indian Express, (consulté le 13 août 2020)
  9. (en) John Pancake, « 'A Thousand Dreams': Impassioned in India », Washington Post,‎
  10. (en) Ashok Chatterjee, « Chitrangada is just taking a break », The Times of India,‎ (lire en ligne)
  11. (en) « Chitrangada not in golfing news », sur The Times of India (consulté le 29 mars 2020)
  12. (en) « Chitrangada is back! », sur Rediff (consulté le 30 mars 2020)
  13. (en) « Me and slapstick humor? Not sure: Chitrangda Singh », Indian Express,‎ (lire en ligne)
  14. (en) « Desi Boyz takes off in Mumbai », sur Indian Express (consulté le 29 mars 2020)
  15. (en) Raymond Ronamai, « Yeh Saali Zindagi gets rave reviews », sur Filmibeat, (consulté le 29 mars 2020)
  16. (en) « Chitrangda turns playback singer », sur The Times of India (consulté le 29 mars 2020)
  17. (en) « Reliance Entertainment to release I Me Aur Main », sur Indian Television Dot Com, (consulté le 30 mars 2020)
  18. « Kirchiyaan | Latest News on Kirchiyaan | Breaking Stories and Opinion Articles », sur Firstpost (consulté le 30 mars 2020)
  19. (en) « Chitrangada Singh To Turn Item Girl In Akshay's Gabbar », sur Filmibeat, (consulté le 31 mars 2020)
  20. (en) « Chitrangada Singh, Jyoti Randhawa granted divorce », sur Hindustan Times (consulté le 18 avril 2014)
  21. (en) « Celebrity splits of 2013 », sur Pinkvilla (consulté le 27 décembre 2013)
  22. (en) « Chitrangada Singh divorces Jyoti Randhawa, fears losing custody of son Zoravar », sur Bhaskar (consulté le 27 décembre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]