Chirat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chirat (homonymie).
Article général Pour un article plus général, voir Éboulis.
Un chirat au Crêt de l'Oeillon dans le Massif du Pilat

Un chirat ou chiron dans certaines régions est le nom local donné aux coulées de blocs rocheux qui recouvrent les versants sous formes d'éboulis qui sont parfois également appelés pierriers. Selon le Littré, l'orthographe serait chiras.

Localisation[modifier | modifier le code]

Les chirats sont assez rares et caractéristiques des versants nord au-dessus de 900m du massif du Pilat et des massifs de la bordure est du Massif central. Des formations similaires existent dans les Appalaches.

Origine géologique[modifier | modifier le code]

Formées lors des dernières glaciations du quaternaire, entre -100 000 et -10 000 ans, les chirats sont dus à l'éclatement de la roche sous l'effet du froid. Les blocs ont ensuite été transportés sur la pente par les glaciers. Leur forme anguleuse et la taille importante des blocs sont dues à la pauvreté en mica du granite formant les roches.

Végétation[modifier | modifier le code]

Dénudées de grande végétation, les zones de chirat n'abritent généralement que quelques mousses et lichens avec parfois une flore alpine.

Autre[modifier | modifier le code]

Le terme chirat est également utilisé pour désigner les tas de pierres que l'on rencontre parfois dans les champs ou les vignes.

Liens externes[modifier | modifier le code]