Aller au contenu

Chionis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chionidae

Chionis est un genre constitué de deux espèces d'oiseaux appelés becs-en-fourreaux. C'est le seul genre de la famille des Chionidae (en français : chionidés).

Description[modifier | modifier le code]

Ces oiseaux côtiers trapus (de 34 à 41 cm), à l'aspect de pigeons, ont de fortes pattes et un bec en fourreau caractéristique. La rhamphotèque de celui-ci est facilement identifiable car il possède des pièces cornées supplémentaires sous lesquelles s'ouvrent les narines. Leur plumage est blanchâtre. Les deux espèces se différencient par la couleur de leur bec.

Répartition[modifier | modifier le code]

On les trouve sur la péninsule Antarctique, en Patagonie, et sur les îles sub-antarctiques des océans Atlantique et Indien. Ils sont très curieux et opportunistes. Ils n'ont pas peur de l'homme.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Les chionis sont des prédateurs et des opportunistes. Ils peuvent se nourrir de tous les restes d'animaux laissés à leur disposition mais aussi s'attaquer aux œufs et aux poussins d'autres espèces (comme les manchots).

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Cette famille a un temps été appelée Chionididae.

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

D'après la classification de référence (version 14.1, 2024)[1]de l'Union internationale des ornithologues, il y a 2 espèces de Chionidae réparties en 1 genre (ordre philogénique) :

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]