Chiney Ogwumike

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chiney Ogwumike
Image illustrative de l'article Chiney Ogwumike
À la passe sous le maillot de Stanford en 2011.
Fiche d’identité
Nom complet Chinenye Ogwumike
Naissance (25 ans)
Tomball, Texas
Taille 1,91 m (6 3)
Poids 78 kg (172 lb)
Surnom Chiney
Situation en club
Club actuel Sun du Connecticut
Henan Yichuan
Numéro 13
?
Poste ailière forte
Carrière universitaire ou amateur
2010-2014 Cardinal de Stanford
Draft WNBA
Année 2014
Position 1re
Franchise Sun du Connecticut
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2014
2016

2014-2015
2016-2017
Sun du Connecticut
Sun du Connecticut

Famila
Henan Yichuan
15,5
12,6[1]

19,3[2]
en c.

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.

Chinenye Ogwumike, dite communément Chiney Ogwumike, née le à Tomball, Texas, est une joueuse américaine de basket-ball. En 2014, elle est sélectionnée en première position de la draft WNBA 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Fille de Peter et Ify Ogwumike, elle a trois sœurs se prénommant Nneka, Chisom et Ernima[3]. Elle joue au lycée à la Cypress Fairbanks High School à Cypress, Texas, où elle remporte le championnat lors de ses années sophomore et senior[4]. Ogwumike est nommée All-American par la WBCA et McDonald's [5]. Elle participate au WBCA High School All-America Game 2010, où elle inscrit 24 points[6] et remporte le titre de MVP de l'équipe blanche[7].

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Elle opte pour Stanford de préférence à Connecticut et Notre Dame, où elle rejoint sa sœur Nneka[8]. Elle dispute deux fois le Final Four NCAA avec le Cardinal de Stanford. Elle bat le record de rebonds - détenu par Kayla Pedersen - de Stanford et de la Pac-12 le [9].

USA Basketball[modifier | modifier le code]

Ogwumike est sélectionnée dans l'équipe nationale 2010 des 18 ans et moins dirigée par Jennifer Rizzotti qui remporte la médaille d'or au Championnat des Amériques à Colorado Springs (Colorado). Ogwumike est dans le cinq de départ des cinq rencontres et finit meilleure marqueuse et rebondeuse avec 13,2 points et 7,4 rebouds par rencontre[10],[11].

Surclassée, elle remporte l'or au Mondial universitaires 2011 disputé à Shenzhen (Chine) en compagnie de son aînée Nneka Ogwumike. Toutes deux débutent toutes les six rencontres, Chiney convertissant 25 de ses 37 tirs (67.6 % de réussite)[12].

Elle figure dans la présélection pour le championnat du monde 2014 mais fait partie des joueuses invitées à le quitter avant la première rencontre amicale[13].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Deux ans après sa sœur Nneka Ogwumike avec les Sparks de Los Angeles[14], elle est draftée en 2014 en première position, cette fois par le Sun du Connecticut[15].

Elle est sélectionnée pour le WNBA All-Star Game 2014[16]. Devançant Odyssey Sims (deux fois rookie du mois), elle est élue Rookie de l'année deux ans après sa sœur Nneka, ce qui est une première dans l'histoire de la ligue. Également deux fois rookie du mois, ses statistiques cumulées sont de 15,5 points (1re des rookies, 11e de la ligue), 8,5 rebonds (2e des rookies et de la ligue, 7e de la ligue et même 2e pour les seuls rebonds offensifs) et 1,2 interception (3e des rookies). Elle réussit 13 double-doubles (1re des rookies)[17]. Mal remise d'une blessure contractée durant l'hiver en Europe, elle renonce à la saison WNBA 2015 après un premier exercice prometteur (15,5 points et 8,5 rebonds[18]).

Elle fait son retour d'abord timide lors de la saison 2016 puis le 7 juillet, elle inscrit 21 points avec 8 tirs réussis sur 8 et réussit une interception décisive en fin de quatrième quart-temps pour permettre au Sun de l'emporter 93 à 89 après prolongation face au champion en titre, le Lynx du Minnesota[19]. Le transfert de Kelsey Bone coïncide avec son retour en forme qui réussit au moins 20 points face au Lynx et au Fever, les deux finalistes de la saison précédente[20]. Peu après la mi-juillet, elle réussit trois double-doubles consécutifs avec 17,2 points et une adresse de 62,5 %, 9,6 rebonds, 2,3 contres et 2,0 interceptions par rencontre. Lors de la victoire 89 à 78 face aux Wings de Dallas, elle inscrit 15 rebonds et réussit trois nouveaux records personnels avec 26 points,7 contres et quatre interceptions, confirmant ainsi son retour au plus haut niveau[21]. Le 3 septembre, elle inscrit 22 points pour permettre au Sun de l'emporter 87 à 74 sur le Mercury de Phoenix[22].

Étranger[modifier | modifier le code]

Fin août, elle annonce sa signature au club italien d'Euroligue de Famila Schio[23]. Après des débuts prometteurs (19,3 points et 7,3 rebonds en trois matches d'Euroligue[2]), elle se blesse et doit quitter le club dès décembre[24].

Après la saison WNBA 2016, elle rejoint le club chinois de Henan Yichuan[25], mais se blesse au tendon du genou en décembre 2016, ce qui compromet sa participation à la saison WNBA 2017[26]

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Pac-12 Player of the Year (2014)
  • Pac-12 Defensive Player of the Year (2014)
  • Pac-12 Player of the Year (2013)
  • Pac-12 Defensive Player of the Year (2013)
  • All-Pacific-10 Conference Team (2011).
  • All-Pac-10 All-Defensive Team (2011).
  • All-Pac-10 Tournament Team (2011).
  • Pac-10 Freshman of the Year (2011).
  • ESPNW First Team All-American (2014)[27]
  • USBWA All-American team (2014)[28]
  • John R. Wooden Award (2014)
  • Rookie de l'année 2014[17]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Chiney Ogwumike », WNBA (consulté le 28 août 2014)
  2. a et b « Chiney Ogwumike », FIBA (consulté le 5 mai 2015)
  3. (en) « Nneka Ogwumike », sur gostanford.com (consulté le 15 avril 2014)
  4. « USA Basketball profil` », USA Basketball (consulté le 15 avril 2014)
  5. « Past WBCA High School All-Americans », WBCA (consulté le 22 mars 2013)
  6. « WBCA High School All-America Box Scores », WBCA (consulté le 22 mars 2013)
  7. « Past WBCA High School All-America Game MVP's », WBCA (consulté le 22 mars 2013)
  8. «  Chiney Ogwumike opts for Stanford », ESPN, (consulté le 22 mars 2013)
  9. Henry Schulman, « Ogwumike sets rebound mark, dominates Oregon in Cardinal win », sfgate.com, (consulté le 15 avril 2014)
  10. « EIGHTH WOMEN'S FIBA AMERICAS U18 CHAMPIONSHIP FOR WOMEN -- 2010 », USA Basketball (consulté le 2 septembre 2013)
  11. « Incoming Stanford freshman Ogwumike leads USA U18 hoop team to gold », Palo Alto Online Sports, (consulté le 2 septembre 2013)
  12. « TWENTY-SIXTH WORLD UNIVERSITY GAMES -- 2011 », USA Basketball (consulté le 15 mai 2013)
  13. « USA cuts Chiney Ogwumike, Bria Hartley, Briann January, Danielle Robinson », Love Women's Basketball, (consulté le 20 septembre 2014)
  14. (en) Mechelle Voepel, « L.A. picks Ogwumike No. 1 », sur espn.go.com, (consulté le 15 avril 2014)
  15. (en) « Roundup: WNBA 2014 Draft », sur Love Women's Basketball, (consulté le 15 avril 2014)
  16. « Chiney Ogwumike, Jessica Breland and Briann January to make their WNBA All-Star debuts », Love Women's baskteball, (consulté le 16 juillet 2014)
  17. a et b « Chiney Ogwumike Named 2014 WNBA Rookie of Year », WNBA, (consulté le 28 août 2014)
  18. (en) Jānis Kacēns, « Chiney Ogwumike ruled out by the Connecticut Sun for the 2015 season », Love Women's Basketball, (consulté le 7 juin 2015)
  19. (en) « Sun close regulation on 13-2 run; beat Lynx in OT. », WNBA, 87 juillet 2016 (consulté le 9 juillet 2016)
  20. (en) « Chiney Ogwumike On How The Sun Changed Their Identity With Positive Early Returns », WNBA, (consulté le 16 juillet 2016)
  21. (en) Jack Maloney, « Don’t Forget About The Other Ogwumike: Chiney Shining For Sun », WNBA, (consulté le 23 juillet 2016)
  22. (en) « Sun Overcome Griner’s Big Game, Beat Mercury 87-74 », wnba.com, (consulté le 5 septembre 2016)
  23. « Famila Schio signs top pick in WNBA draft Chiney Ogwumike », Love Women's Basketball, (consulté le 29 août 2014)
  24. « Sottana Shines For Schio In Kayseri », FIBA, (consulté le 5 mai 2015)
  25. (en) « Where In The World Are The Sun? », wnba.com, (consulté le 27 octobre 2016)
  26. (en) Marc Allard, « No easy fix for Sun after Chiney Ogwumike's injury », norwichbulletin.com, (consulté le 6 décembre 2016)
  27. « Slideshow: espnW All-Americans », ESPN (consulté le 14 mars 2014)
  28. « USBWA ANNOUNCES 2013-14 », U.S. Basketball Writers Association, (consulté le 2 avril 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]