Chinese Democracy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Chinese Democracy

Album de Guns N' Roses
Sortie
Enregistré 1994 - 2008
Los Angeles: Rumbo Recorders, Can Am Studios, The Village, Woodland Ranch, IGA Studios, Cherokee Studios, Capitol Studios, Sunset Sound Recorders
New York: Battery Studios, Soundtrack studios, Studios Electric Lady, Bennett House
Las Vegas: The Palms Studios
Londres: Studios Townhouse
Durée 71 min 18 s
Genre Hard rock
Producteur Axl Rose & Caram Costanzo
Label Geffen Records
Critique

Albums de Guns N' Roses

Singles

  1. Chinese Democracy
    Sortie : 22 octobre 2008

Chinese Democracy est le sixième album studio du groupe de hard rock américain Guns N' Roses. Il est sorti le 23 novembre 2008 sur le label Geffen Records. Il vient après l’album de reprises « The Spaghetti Incident? », sorti en 1993, et marque leur retour avec des chansons originales, faisant suite aux albums Use Your Illusion I et Use Your Illusion II, sortis simultanément en 1991.

Il a subi un long processus d’enregistrement, retardé par des problèmes de personnel et juridiques et le perfectionnisme du chanteur Axl Rose. C’est leur premier album à ne pas présenter le producteur de longue date Mike Clink. L’album a été produit par Rose et coproduit par Caram Costanzo dans le travail final.

Au milieu des années 1990, au milieu de différences créatives et personnelles, les guitaristes Slash et Gilby Clarke, le bassiste Duff McKagan et le batteur Matt Sorum s’étaient tous quittés. Il ne reste que Rose et le claviériste Dizzy Reed. En 1997, ils commencent à travailler sur l’album avec les guitaristes Robin Finck et Paul Tobias, le bassiste Tommy Stinson, le batteur Josh Freese et le claviériste Chris Pitman. La formation change plusieurs fois, incorporant les guitaristes Buckethead, Richard Fortus et Ron « Bumblefoot » Thal et les batteurs Bryan « Brain » Mantia et Frank Ferrer. Les guitaristes Brian May et Dave Navarro, le chanteur Sebastian Bach, et des producteurs tels que Mike Clink, Youth, Sean Beavan, Eric Caudieux, Roy Thomas Baker et Caram Costanzo ont travaillé sur l’album dans 15 studios. Le groupe a enregistré des dizaines de chansons, et a suggéré qu’ils pourraient les sortir sur plusieurs albums.

L’album avait langui dans l’enfer du développement pendant huit ans. Geffen avait initialement prévu de sortir Chinese Democracy en 1999, il a été retardé et complètement réenregistré en 2000. Avec des coûts dépassant les 13 millions de dollars[5], il est devenu l’album rock le plus cher jamais produit, et Geffen stoppa son financement en 2005. Après avoir manqué une date de sortie pour mars 2007, il est finalement sorti en novembre 2008, en proie à des fuites et à des litiges juridiques.

Précédé par la chanson-titre en tant que single principal, Chinese Democracy débute à la troisième place du Billboard 200 et est certifié disque de platine aux Etats-Unis, le plaçant toutefois en deçà des attentes en matière de ventes dans ce pays. Il a reçu des critiques généralement favorables, a atteint le succès dans les charts internationaux et s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires en Europe.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premières traces de la création de l'album date de 1997 environ, alors que l'ancien groupe s'était déjà dispersé et que la nouvelle incarnation du groupe prend progressivement forme. Il a évolué continuellement au cours des dix dernières années.

Axl Rose est le seul membre d'origine de l'apogée de Guns N' Roses. Slash, la deuxième célébrité du groupe, a quitté la formation au milieu des années 1990. Duff et Matt Sorum suivent quelques mois plus tard, formant avec Slash, le guitariste Dave Kushner (Ex-Wasted Youth) et l'ancien chanteur des Stone Temple Pilots Scott Weiland le groupe Velvet Revolver. Seul Dizzy Reed, le percussionniste / claviériste et pianiste reste fidèle à Rose. De la même manière, l'ex-guitariste rythmique Izzy Stradlin, même s'il n'a pas participé directement à la conception de cet album, n'a jamais perdu le contact avec son vieil ami d'enfance Axl.

En 2005, le New York Times publie un dossier sur ce qu'il nomme « l'album le plus cher jamais enregistré de tous les temps »[6] : on parle de 20 millions de dollars pour sa conception (13 millions de Geffen Records plus 7 millions d'Axl Rose lui-même), de quatre producteurs (dont l'ex-producteur de Queen), de deux chefs d'orchestre (dont Marco Beltrami, compositeur des thèmes du film Terminator 3 : le soulèvement des machines) et d'une dizaine de musiciens ayant participé de près ou de loin la conception de cet album (dont Moby, Brian May de Queen ou encore Dave Navarro). En 1999, Brian May accorde une interview exclusive dans laquelle il affirme qu'Axl Rose est « l'un des derniers génies du monde de la musique ». La même année, Moby déclare avoir rendu visite à Axl Rose dans son studio d'enregistrement à Los Angeles et déclare avoir été impressionné par la qualité musicale des titres sur lesquels Axl était en train de travailler[réf. nécessaire].

En février 2006, des versions démos de certains titres de l'album apparaissent sur Internet, et de nouvelles démos apparaîssent courant 2007. Les sources de ces fuites sont toujours à ce jour incertaines, il se pourrait que ces fuites viennent du management du groupe pour « tester » la réception des nouveaux titres auprès des fans. Les réactions positives encouragent le groupe à partir en tournée en Europe et aux États-Unis en mai 2006, faisant salles et stades combles. La tournée est un succès : plus d'un million de tickets de concert sont vendus. Le groupe repart en tournée en juin 2007 en Océanie, au Mexique et au Japon. Lors de ces tournées, plusieurs titres du futur album sont joués : Better, I.R.S., There Was a Time, Chinese Democracy, The Blues, Madagascar, Rhiad n' the Bedouins et Silkworms.

Le , trois nouveaux titres apparaissent sur Internet, cette fois en qualité studio : Riad n' The Bedouins, If The World et une chanson sans titre (qui est en fait Prostitute). Le 14 août, un nouveau titre jamais entendu avant sort discrètement sur la toile. Nommé Chicken Dinner pour passer inaperçu, il s'agit en fait de Shackler's Revenge, qui sortira officiellement un mois plus tard dans le jeu Rock Band 2. Il s'agit alors du premier titre commercialisé par les Guns N' Roses depuis Oh My God, sorti en 1999. Le 26 septembre, le management de Guns N' Roses fait écouter trois nouveaux morceaux à 900 employés de Best Buy : Chinese Democracy, If the World et There was a Time. Un enregistrement réalisé avec un PDA circule peu après sur Internet.

Le 22 octobre, le premier single de l'album, la chanson-titre Chinese Democracy, est diffusé sur les radios américaines, canadiennes et anglaises, puis en France le lendemain sur Ouï FM. Le même jour, la date de sortie américaine du 23 novembre est confirmée sur le site officiel du groupe, après 15 ans d'attente[7]. Le 17 novembre sort le second single, Better.

Le MySpace officiel du groupe diffuse l'album en intégralité le 20 novembre[Quand ?].

Critique[modifier | modifier le code]

Le disque diffère des anciens albums de Guns N'Roses. Entre autres, les parties de guitares sont beaucoup plus inspirées par Frank Zappa que par Joe Perry qui lui est la référence de l'ancien guitariste Slash[réf. souhaitée].

Là ou les anciens albums revendiquaient des influences rock 'n' roll particulièrement énervés, Chinese Democracy utilise des sons et des rythmes plus proches du heavy metal.

Dans Rock & Folk, Philippe Manœuvre affirme : « Clairement, le résultat est titanesque, monstrueux, mégalithique. La grande Pyramide du rock, quelqu’un ? Ne cherchez pas plus loin... », et lui attribue la note de 4 étoiles[8].

Les ventes de l'album se révèlent décevantes, malgré une première semaine excellente, puisque la deuxième semaine enregistra une baisse de 78 %. En février 2009, 2,6 millions d'exemplaires ont été vendus[9]. Un an plus tard, l'album s'est vendu à près d'un demi-million d'exemplaires en plus, soit environ 3 millions d'exemplaires en tout.

Opinions des anciens membres du groupe[modifier | modifier le code]

Slash a réagi positivement à la sortie du single, déclarant : « Cela semble cool. C’est bien d’entendre à nouveau la voix d’Axl"[10]. Lorsque l’album est sorti, Slash a déclaré: « C’est un très bon disque. C’est très différent de ce à quoi ressemblait l’original Guns N ' Roses, mais c’est une excellente expression d’Axl ... C’est un disque que les Guns N’Roses originaux n’ont jamais pu faire. Et en même temps, cela vous montre à quel point Axl est brillant."[11]. Il a par la suite déclaré que l’album était « exactement ce que je pensais qu’il ressemblerait », avec de nombreux synthétiseurs et augmentations numériques.[12] Après avoir rejoint le groupe pour la tournée Not in This Lifetime en 2016, Slash a complimenté les parties de guitare de Buckethead et a parlé de l’album dans une interview de 2018, déclarant : « Vous savez, c’est très différent. C’est vraiment cool, mais il a été interprété par des guitaristes qui sont très différents de moi, en termes de style....et je rends crédit qui est dû - les guitaristes qui ont joué sur "Chinese Democracy", Buckethead étant l’un des principaux - sont des putains de guitaristes incroyables."[13]

Peu de temps après sa sortie, Izzy Stradlin a déclaré : « J’ai écouté quelques morceaux du disque et je les ai appréciés » et « J’aime ce que j’ai entendu ».[14],[15] Steven Adler, lorsqu’on lui a demandé s’il aimait l’album, a répondu : « Pas un seul morceau. Je n’ai pas reconnu la voix d’Axl dessus. Il y a des parties occasionnelles où il fait son cri fort, mais je ne savais même pas que c’était lui.[16] Gilby Clarke a déclaré : « Je pense que c’est un très bon dossier —... Connaissant [la] direction dans laquelle il voulait emmener le groupe, je pense qu’il a fait mouche; Je pense qu’il a fait un excellent travail ».[17] Duff McKagan a fait l’éloge de l’album, disant « Axl sonne incroyable » et « Je pense qu’Axl a finalement fait l’enregistrement qu’il a toujours voulu »[18]. Le guitariste des Early Guns N’Roses, Tracii Guns, a déclaré qu’il pensait que c’était « trop indulgent, stérile et pas si excitant ». [19]

Censure en République populaire de Chine[modifier | modifier le code]

L'album est interdit en République populaire de Chine, selon certaines sources, en raison de la critique présumée dans sa chanson Chinese Democracy concernant le Gouvernement de la République populaire de Chine et d'une référence au Falun Gong[20]. Le gouvernement communiste a déclaré par l'intermédiaire d'un journal contrôlé par l'État que l'album rock « fait partie d'un stratagème de l’Occident pour dominer le monde en utilisant la démocratie comme subterfuge »[21],[22].

Liste des titres[modifier | modifier le code]

No TitreMusique Durée
1. Chinese DemocracyRose, Josh Freese 4:43
2. Shackler's RevengeRose, Brian Carroll, Caram Costanzo, Bryan Mantia, Peter Scaturo 3:36
3. BetterRose, Robin Finck 4:58
4. Street of DreamsRose, Tommy Stinson, Dizzy Reed 4:46
5. If the WorldRose, Chris Pitman 4:54
6. There Was a TimeRose, Paul Tobias 6:41
7. Catcher In the RyeRose, Tobias 5:52
8. ScrapedRose, Carroll, Costanzo 3:30
9. Riad n' the BedouinsRose, Stinson 4:10
10. SorryRose, Carroll, Mantia, Scaturo 6:14
11. I.R.S.Rose, Tobias, Reed 4:28
12. MadagascarRose, Pitman 5:37
13. This I LoveRose 5:34
14. ProstituteRose, Tobias 6:15

Musiciens[modifier | modifier le code]

  • Axl Rose : chant, claviers (1, 6, 13), piano (7, 13, 14), synthétiseurs (6, 12, 13), guitare (6, 12), samples (12)
  • Robin Finck : guitares (tous les titres), solo de guitare (1, 3, 4, 6, 7, 11), guitare acoustique (10), claviers (3, 5)
  • Buckethead : guitares (tous les titres sauf 7 & 13), solo de guitare (1, 3, 4, 5, 6, 8, 9, 10, 11, 12, 14) , guitare acoustique (5)
  • Richard Fortus : guitares (1, 3, 4, 6 & 14)
  • Ron "Bumblefoot" Thal : guitares (tous les titres), solo de guitare (2, 7, 8, 9)
  • Tommy Stinson : basse (tous les titres sauf 5), chœurs (1, 3, 4, 6 & 9)
  • Dizzy Reed : piano (4, 5) , claviers (1, 2, 3, 4, 6, 7, 8, 9, 11, 14), synthétiseurs (6, 13, 14), percussions, chœurs (1, 3, 4, 6,, 9)
  • Chris Pitman : claviers (1, 5, 6, 7, 8, 12, 13), synthétiseurs (4, 5, 6, 13, 14), Sub bass (tous les titres), guitare 12 cordes (5), basse (6, 12), chœurs (3, 6), programmation batterie (5, 6, 12)
  • Paul Tobias: piano (6)
  • Pete Scaturo: claviers (10)
  • Frank Ferrer : batterie (1, 5, 6, 11)
  • "Brain" : batterie (tous les titres sauf 1), programmation batterie (11)
  • Sebastian Bach: chœurs (10)
  • Suzy Katayama: Cor d'harmonie (12)
  • Patti Hood: harmonica (13)

Charts et certifications[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

Charts
Pays Durée du
classement
Meilleur
classement
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[23] 14 semaines 2e
Drapeau de l'Australie Australie[23] 9 semaines 3e
Drapeau de l'Autriche Autriche[23] 14 semaines 3e
Drapeau de la Belgique Belgique (W)[23] 13 semaines 19e
Drapeau de la Belgique Belgique (V)[23] 12 semaines 4e
Drapeau du Canada Canada[24] 8 semaines 1er
Drapeau du Danemark Danemark[23] 8 semaines 6e
Drapeau de l'Espagne Espagne[23] 15 semaines 8e
Drapeau des États-Unis États-Unis
(Billboard 200)[25]
16 semaines 3e
Drapeau des États-Unis États-Unis
(Billboard Top Hard Rock Albums)[26]
15 semaines 1er
Drapeau des États-Unis États-Unis
(Billboard Top Rock Albums)[27]
8 semaines 1er
Drapeau de la Finlande Finlande[23] 30 semaines 1er
Drapeau de la France France[28] 18 semaines 10e
Drapeau de l'Italie Italie[23] 18 semaines 3e
Drapeau de la Norvège Norvège[23] 8 semaines 2e
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande[23] 10 semaines 1er
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[23] 11 semaines 4e
Drapeau du Portugal Portugal[23] 2 semaines 9e
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
(UK Albums Chart)[29]
12 semaines 2e
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
(UK Rock and Metal Chart)[30]
- 1er
Drapeau de la Suède Suède[23] 12 semaines 4e
Drapeau de la Suisse Suisse[23] 13 semaines 1er
Certifications
Pays Certification Ventes Date
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[31] Disque d'or Or 100 000 + 2008
Drapeau de l'Australie Australie[32] Disque de platine Platine 70 000 + 2008
Drapeau de la Belgique Belgique[33] Disque d'or Or 20 000 + 12/12/2008
Drapeau des États-Unis États-Unis [34] Disque de platine Platine 1 000 000 + 03/02/2009
Drapeau de l'Italie Italie[35] Disque d'or Or 25 000 + 2014
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni[36] Disque de platine Platine 300 000 + 22/07/2013

Charts singles
Année Single Chart Durée du
classement
Position
2008 Chinese Democracy Drapeau des États-Unis Hot 100 [37] 3 semaines 34e
Drapeau des États-Unis Mainstream Rock Tracks[38] 16 semaines 5e
Drapeau des États-Unis Alternative Songs[39] 7 semaines 24e
Drapeau du Royaume-Uni UK Singles Chart [40] 4 semaines 27e
Drapeau du Canada Canadian Hot 100[41] 12 semaines 10e
Drapeau de l'Allemagne Single Top 100 [42] 5 semaines 38e
Drapeau de l'Autriche Ö3 Austria Top 40 [43] 5 semaines 26e
Drapeau de la Belgique (W) Ultratop[43] 1 semaine 32e
Drapeau de la Belgique (V) Ultratop[43] 2 semaines 27e
Drapeau du Danemark Track Top-40[43] 1 semaine 23e
Drapeau de la Finlande Suomen virallinen lista[43] 2 semaines 3e
Drapeau de la France Top 100[44] 2 semaines 77e
Drapeau de l'Italie FIMI[43] 1 semaine 7e
Drapeau de la Norvège VG-lista [43] 3 semaines 1er
Drapeau de la Nouvelle-Zélande RMNZ Singles Top40[43] 2 semaines 27e
Drapeau des Pays-Bas Mega Top 50 [43] 3 semaines 15e
Drapeau de la Suède Sverigetopplistan [43] 5 semaines 3e
Drapeau de la Suisse Schweizer Hitparade[43] 6 semaines 11e
Better Drapeau des États-Unis Mainstream Rock Tracks[45] 14 semaines 18e

Notes[modifier | modifier le code]

  1. http://allmusic.com/cg/amg.dll?p=amg&sql=10:kcftxzwkldje
  2. https://www.rollingstone.com/reviews/album/24024297/review/24161281/chinese_democracy
  3. http://www.robertchristgau.com/get_album.php?id=14356
  4. http://music.ign.com/articles/933/933276p1.html
  5. Jeff Leeds, « The Most Expensive Album Never Made », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le 13 août 2020).
  6. webzinemaker.com
  7. http://web.gunsnroses.com/splash.jsp
  8. Rock N Folk n°496 - Disque du mois.
  9. Axl speaks, billboard.com, 9 février 2009
  10. « Slash Endorses 'Chinese Democracy' - Starpulse Entertainment News Blog », sur web.archive.org, (consulté le 3 juin 2021)
  11. (en) Joe Bosso 08 September 2008, « Slash calls Guns N' Roses' Chinese Democracy "a great statement" », sur MusicRadar (consulté le 3 juin 2021)
  12. « Banned Slash gear may be rumour: ex-GNR guitarist | Music | Entertainment | Toronto Sun », sur web.archive.org, (consulté le 3 juin 2021)
  13. (en) « Slash on GN'R's 'Chinese Democracy': Buckethead Is a Fucking Amazing Player », sur www.ultimate-guitar.com (consulté le 3 juin 2021)
  14. Blabbermouth, « Ex-GUNS N' ROSES Guitarist IZZY STRADLIN Is A Fan Of 'Chinese Democracy' », sur BLABBERMOUTH.NET, (consulté le 3 juin 2021)
  15. (en-US) Rolling Stone et Rolling Stone, « Steven Adler and Izzy Stradlin Weigh in on “Chinese Democracy” », sur Rolling Stone, (consulté le 3 juin 2021)
  16. « (BEAT) : STEVEN ADLER », sur web.archive.org, (consulté le 3 juin 2021)
  17. « Interview de Gilby Clarke, ancien guitariste de Guns N' Roses, par GN'R France et Slash France, à Savigny le Temple », sur www.gnrfrance.net (consulté le 3 juin 2021)
  18. Blabbermouth, « DUFF MCKAGAN Says AXL ROSE 'Sounds Amazing' On 'Chinese Democracy' », sur BLABBERMOUTH.NET, (consulté le 3 juin 2021)
  19. (en) Allyson B. CrawfordPublished: April 14 et 2009, « Tracii Guns: 'Chinese Democracy' Not a Brilliant Guns n' Roses Release », sur Noisecreep (consulté le 3 juin 2021)
  20. (zh) « 內地封殺 GN'R 唱片 », Apple Daily,‎ (lire en ligne, consulté le 24 novembre 2008)
  21. (en) « 'Venomous' Guns N' Roses album slammed in China », CNN.com,‎ (lire en ligne, consulté le 24 novembre 2008)
  22. « Chinese Democracy : le régime chinois craint Guns N Roses! »
  23. a b c d e f g h i j k l m n et o (de)hitparade.ch/albums/GNR_chinese democracy
  24. (en)billboard.com/GNR/chart history/canadian albums
  25. (en)billboard.com/GNR/chart history/billboard 200
  26. (en)Guns N' Roses Chart History Hard Rock Albums
  27. (en)Guns N' Roses Chart History Top Rock Albums
  28. infodisc.fr/détail par artiste/Guns'N Roses
  29. (en)officialcharts.com/archives/GNR/albums
  30. (en)Official Rock & Metal Albums Chart Top 40
  31. (de)musikindustrie.de/gold-platin/databank- suchen/guns'n'roses_chinese democracy consulté le 31 juillet 2019
  32. (en)aria.com.au/charts & accreditations/albums/2008 consulté le 31 juillet 2019
  33. ultratop.be/fr/or-platine/2008/albums consulté le 31 juillet 2019
  34. (en)riaa.com/gold-platinum/search/guns'n'roses_chinese democracy consulté le 31 juillet 2019
  35. (it)fimi.it/Certificazioni/guns'n roses consulté le 31 juillet 2019
  36. (en)BPI.co.uk/certified-awards/search/chinese democracy consulté le 31 juillet 2019
  37. (en)billboard.com/GNR_chinese democracy/chart history/billboard hot 100
  38. (en)billboard.com/GNR_chinese democracy/chart history/mainstream rock tracks
  39. (en)billboard.com/GNR_chinese democracy/chart history/alternative songs
  40. (en)officialcharts.com/archives/GNR/singles
  41. (en)billboard.com/GNR_chinese democracy/chart history/canadian hot 100
  42. (de)offiziellecharts.de/suche//singles
  43. a b c d e f g h i j et k (de)hitparade.ch/song/GNR_chinese democracy
  44. infodisc.fr/chansons/détail par artiste/G/guns n' roses
  45. (en)billboard.com/GNR_better /chart history/mainstream rock tracks

Liens externes[modifier | modifier le code]