Child of deaf adult

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

CODA communiquant avec ses parents en utilisant un système vidéo.

Un enfant entendant de parents sourds (EEPS), aussi communément désigné par l'acronyme anglais CODA (de Child of deaf adult), est une personne élevée par une ou plusieurs personnes sourdes, qui appartient à la culture sourde de par la fréquence de sa pratique d'une langue des signes et de sa participation à la vie sociale de la communauté sourde. Beaucoup de CODA sont bilingues, apprenant à la fois une langue parlée et son équivalent en langue des signes, et biculturels, car partageant à la fois la culture des sourds et des entendants.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Logo de CODA-international

Millie Brother est à l'origine du terme Child of deaf adult lorsqu'il a fondé l'organisation CODA en 1983. Pour être un CODA, il faut réunir trois conditions :

  • l’un des deux parents ou adulte de l’enfant doit être sourd ;
  • la langue première ou langue dite privilégiée doit être la langue des signes ;
  • l’enfant doit s’impliquer dans la communauté sourde.

France[modifier | modifier le code]

On traduit CODA en « enfant entendant de parents sourds » (EEPS). L’EEPS quant à lui ne respecte pas obligatoirement ces trois critères sauf l’un des deux parents de l’enfant doit être sourd. L'association CODA France est créé en par Sonia Flore[1]. L'association se donne pour missions[2] :

  • d'informer, soutenir et accompagner le parent sourd et son enfant entendant ;
  • de donner la place d'enfant entendant et le parent sourd ;
  • d'assurer le parent sourd de communiquer avec son enfant entendant en langue des signes.

CODA France souligne que la langue des signes est naturelle pour l'enfant entendant de parent sourd et déconseille d'utiliser son enfant entendant pour traduire pendant des réunions, des rendez-vous, etc.[2].

Statistiques[modifier | modifier le code]

90 % des enfants nés de parents sourds peuvent entendre normalement[3].

Mode de communication[modifier | modifier le code]

Il y a trois possibilités de la communication entre les enfants entendants et les parents sourds:

  • avec la voix (soit les parents oralisés soit les parents signants) ;
  • avec la voix d'un parent et avec la langue des signes d'un autre parent ;
  • avec la langue des signes.

Personnalités CODA notables[modifier | modifier le code]

CODA réels[modifier | modifier le code]

Lon Chaney, un acteur Coda de cinéma américain du temps du muet.

CODA fictifs[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Livre de Veronique Poulain "2014 : Les mots qu'on ne me dit pas, Éditions Stock, (ISBN 978-2-234-07800-0)

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'Acclameur no 4 juin-août 2014, page 30.
  2. a et b L'Écho magazine, le mensuel des sourds n° 817, janvier 2015, p. 812.
  3. (en) Glenn Collins, « The Family ; Children of deaf share their lives », The New York Times,‎ (lire en ligne).