Chiffre VIC

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (août 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Le chiffre VIC fut un chiffre utilisé au début des années 1950 par l'espion soviétique Reino Häyhänen (nom de code VICTOR), basé à l'époque à New York. Le VIC appartient à la famille des chiffres nihilistes et consiste en une combinaison complexe de substitutions et de transpositions.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier texte chiffré en VIC fut découvert par hasard par James Bozart en 1953. Livreur de journaux à l'époque, il fit tomber plusieurs pièces de monnaie dans un escalier et constata qu'une pièce de 5 cents était creuse et contenait un microfilm carré. Ce chiffre a résisté à tous les efforts de pénétration de la NSA. Ce fut Häyhänen lui-même qui en expliqua le principe au moment de sa défection, en 1957, à l'ambassade américaine à Paris.