Recherche au sang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Chien de recherche au sang)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chien de rouge de Hanovre après une traque en Allemagne.

La recherche au sang est un type de chasse visant à retrouver le gibier blessé. La recherche au sang consiste à tout mettre en œuvre pour retrouver l'animal blessé et lui éviter ainsi d'inutiles souffrances en l'achevant ou à récupérer sa dépouille. En France et en Belgique, cette activité est réalisée par des conducteurs de chien de sang.

Le chien de recherche au sang ou chien de rouge est l'auxiliaire privilégié de la recherche au sang. C'est un chien de chasse spécialement éduqué pour suivre la piste de l'animal blessé sur plusieurs kilomètres et plusieurs heures après le coup de feu, doté d'un bon flair et obstiné de caractère. En France, les races les plus utilisées sont le teckel, le chien de Rouge de Bavière le rouge du Hanovre ou le labrador.

Historique[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

Chien de rouge de Bavière après une traque au renard. c'est un Braque Hongrois, un chien d'arrêt, et non un rouge de Bavière

Peu importe le type de chasse, un chasseur blessera parfois forcément et involontairement un gibier au lieu de le tuer. La recherche au sang consiste à tout mettre en œuvre pour retrouver l'animal blessé et lui éviter ainsi d'inutiles souffrances en l'achevant ou récupérer sa dépouille. C'est une activité éthique que tout chasseur responsable se doit de mener[1],[2],[3].

Toutefois, de nombreux animaux blessés sont définitivement perdus et selon l'Association nationale des chasseurs de grand gibier, 10 à 20 % des animaux tirés sont blessés et ne sont pas ou mal recherchés[4]. L'activité de recherche au sang est originaire de l'Europe de l'Est et s'est développée en France dans les années 1980[1].

Plusieurs associations existent en France et forment les conducteurs et leurs auxiliaires en vue de leurs agréments. Les principales sont l'UNUCR (Union Nationale pour l'Utilisation du Chien de Rouge) et l'ARGGB (Association pour la Recherche du Grand Gibier Blessé). D'autres associations sont présentes de façon plus locale (très souvent issues de scission des 2 associations nationales), on peut citer entre autres l'AMRS (Association Mosellane de Recherche au Sang), AGRS (Association Gardoise de Recherche au Sang)... En Wallonie, une association remplit des devoirs similaires, l'Association Belge pour l'Utilisation de Chien de Sang (ABUCS)[5].

Chiens de recherche au sang[modifier | modifier le code]

Qualités recherchées[modifier | modifier le code]

Le chien de recherche au sang est éduqué pour suivre la piste d'un animal blessé sur plusieurs kilomètres et plusieurs heures après le coup de feu, sans prendre le change avec celles d'autres animaux[1],[3].

La recherche au sang s'effectue au minimum deux heures après le coup de feu. Il est tout à fait possible de faire travailler un chien de recherche au sang 24 à 48 heures après le coup de feu[4].

Races de chiens[modifier | modifier le code]

Les trois races de chiens spécialistes de la recherche au sang selon la FCI.

Les chiens de sang sont essentiellement des teckels, des rouges du Hanovre et parfois des labradors[1],[3]. Parmi les chiens de groupe 6 de la Fédération cynologique internationale (FCI) « Chiens courants, Chiens de recherche au sang et races apparentées », trois races sont spécialisées en recherche au sang (Section 2 Chien de recherche au sang) :

Par ailleurs, les races de chiens courants suivantes sont également réputées pour la recherche au sang selon la Société centrale canine :

Les races de chiens d'arrêt suivantes peuvent également être utilisées pour la recherche au sang :

Épreuve de travail[modifier | modifier le code]

Des épreuves de travail spécialisées pour les chiens de recherches au sang sont réalisées[22].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « Les Chiens de Sang », sur http://www.chasseurdefrance.com, Fédération nationale des chasseurs (consulté le 16 février 2014)
  2. « La recherche au sang », Union Nationale pour l'Utilisation des Chiens de Rouge (consulté le 16 février 2014)
  3. a b c d e f et g Isabelle Collin, Marie-Paule Daniels-Moulin, Florence Desachy, Claire Dupuis, Giovanni Falsina et Valetta Rossi, L'encyclopédie mondiale des chiens, De Vecchi, (ISBN 978-2-7328-9223-8)
  4. a et b « La recherche du grand gibier blessé à l'aide d'un chien de sang », sur http://www.ancgg.org, Association nationale des chasseurs de grand gibier (consulté le 16 février 2014)
  5. « Associations », sur http://environnement.wallonie.be, Portail environnement de Wallonie (consulté le 16 février 2014)
  6. « Basset des Alpes », sur http://www.scc.asso.fr, Société centrale canine (consulté le 8 février 2014)
  7. « Chien de rouge de Bavière », sur http://www.scc.asso.fr, Société centrale canine (consulté le 8 février 2014)
  8. « Chien de rouge du Hanovre », sur http://www.scc.asso.fr, Société centrale canine (consulté le 9 février 2014)
  9. « Chien de Rhodésie à crête dorsale », sur http://www.scc.asso.fr, Société centrale canine (consulté le 16 février 2014)
  10. « Petit chien courant suisse », sur http://www.scc.asso.fr, Société centrale canine (consulté le 26 janvier 2014)
  11. « Basset fauve de Bretagne », sur http://www.scc.asso.fr, Société centrale canine (consulté le 1er février 2014)
  12. « Chien courant espagnol », sur http://www.scc.asso.fr, Société centrale canine (consulté le 18 janvier 2014)
  13. « Chien courant de la vallée de la Save », sur http://www.scc.asso.fr, Société centrale canine (consulté le 11 janvier 2014)
  14. « Chien courant d'Istrie à poil ras », sur http://www.scc.asso.fr, Société centrale canine (consulté le 11 janvier 2014)
  15. « Chien courant d'Istrie à poil dur », sur http://www.scc.asso.fr, Société centrale canine (consulté le 11 janvier 2014)
  16. « Brachet tyrolien », sur http://www.scc.asso.fr, Société centrale canine (consulté le 10 janvier 2014)
  17. « Brachet noir et feu », sur http://www.scc.asso.fr, Société centrale canine (consulté le 8 janvier 2014)
  18. « Brachet de Styrie à poil dur », sur http://www.scc.asso.fr, Société centrale canine (consulté le 8 janvier 2014)
  19. « Braque hongrois à poil court », sur http://www.scc.asso.fr, Société centrale canine (consulté le 19 février 2014)
  20. « Braque hongrois à poil dur », sur http://www.scc.asso.fr, Société centrale canine (consulté le 9 décembre 2013)
  21. « Chien d'arrêt allemand à poil dur », sur http://www.scc.asso.fr, Société centrale canine (consulté le 9 décembre 2013)
  22. « Règlement des épreuves de recherche au sang », sur http://club-des-chiens-courants-de-l-europe-de-l-est.fr, Club des Chiens Courants d’Europe de l’Est (consulté le 16 février 2014)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]