Chief Data Officer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Chief Data Officer (CDO, directeur des données) est un dirigeant de l'entreprise, responsable des données. Cette fonction découle directement des approches de type Big Data et sa nouveauté, ainsi que la définition encore peu précise du Big Data[1], en rendent les contours très variables. La responsabilité sur les données peut donner au CDO la responsabilité sur les analyses pour améliorer les décisions[2].

Rôle[modifier | modifier le code]

La responsabilité du CDO concerne les données[3] et leur état (riches, fraîches, fiables et cohérentes) ainsi que leur gouvernance. Les données peuvent être d’origine interne ou externe, privée ou publique (Open Data…).

Le Chief Data Officer peut être chargé de l'acquisition de données[4] :

  • échanges, négociation pour fourniture par des fournisseurs, partenaires ou clients de l'entreprise ;
  • identification de fournisseurs possibles de données, sensibilisation, négociation et acquisition ;
  • action auprès d’un régulateur si les données s’y prêtent et si elles ne sont pas disponibles à l’achat[5].

La fonction pourra éventuellement inclure le rôle de Data Protection Officer (protection des données personnelles) inscrit dans le Règlement européen sur la protection des données[6].

L'analytique[modifier | modifier le code]

Les données sont intégrées principalement dans un but analytique ; identifier et communiquer sur des motifs (singularités, régularités…) significatifs inclus dans des ensembles de données. Un analyste utilise ainsi, en conjonction avec des outils informatiques, les statistiques et des analyses rigoureuses, quantitatives ou qualitatives, pour des décisions concernant le métier de l'entreprise. Il conjugue ainsi des capacités statistiques (descriptives et inductives[7]), une bonne compréhension de la firme et de ses enjeux métier ainsi que de son système d’information, outils et données. Le rôle de l’analyste est de présenter les motifs et leur signification aux décideurs ainsi que de préparer les modèles d’algorithmes pour automatisation dans des applications[8].

Les décisions[modifier | modifier le code]

Maintenant, peut-être la principale fonction d’un Chief Data Officer est-elle d’augmenter ce qu’on appelle les decisions[9] en « connaissance des données »[10]. Il est donc au cœur des différents sujets de l’entreprise et s’appuie sur une équipe d’analystes et d’informaticiens[11] pour agréger cette information et la rendre accessible au niveau décisionnel[12].

Exemples de postes de CDO[modifier | modifier le code]

Le Directeur des systèmes d'information a toute légitimité pour exercer, tout au moins en phase naissante[13], la fonction de CDO, implicitement ou explicitement[14]. Maintenant des exemples de purs CDO sont connus : Le Seattle Children Hopital (hôpital pédiatrique de Seattle) emploie depuis 2007 un CDO responsable tout à la fois d'un laboratoire de recherche (Bioinformatique et Séquençage à haut débit) et de l'analytique (prévision du nombre de patients sous cinq ans, identification des facteurs-clef d'amélioration du rang de l'Hôpital dans les classements, modélisation économique...)[15]. En France, Henri Verdier a été nommé en septembre 2014 Administrateur Général des Données de l'État[16].

Notes et références[modifier | modifier le code]