Chico Albuquerque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Albuquerque (homonymie).
Chico Albuquerque
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
Nom dans la langue maternelle
Francisco Afonso de AlbuquerqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Distinction
Médaille de l'abolition (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Chico Albuquerque (Fortaleza, ) est un photographe brésilien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un couple de photographes, Francisco Afonso de Albuquerque naît à Fortaleza en 1917. Son premier contact avec la photographie a lieu l'année de ses quinze ans. Il se spécialise dans les portraits et devient professionnel en 1934. Après avoir déménagé à São Paulo en 1945, il ouvre son propre studio l'année suivante. Membre du Foto Cine Clube Bandeirante avec Thomaz Farkas ou German Lorca, il participe activement au mouvement appelé Fotoclubismo.

En 1948, il est le premier photographe brésilien à produire une campagne publicitaire. On lui doit aussi, en 1958, l'importation au Brésil du premier équipement en flashs électroniques.

Il participe à de nombreuses expositions et festivals internationaux de photographie et obtient des médailles d'or à Francfort, Turin et Buenos Aires.

Il meurt le , sans avoir pu assister au lancement de Mucuripe, ouvrage de 63 photos en noir et blanc, prises sur les plages de la capitale du Ceará, 10 années après le tournage du film d'Orson Welles, It's All True.

It's All True et Mucuripe[modifier | modifier le code]

Dans le cadre des bonnes relations avec le président américain Roosevelt, un documentaire sur l'Amérique latine est commandé au réalisateur Orson Welles qui vient d'achever Citizen Kane. Le début du tournage de ce projet intitulé It's All True a lieu en 1941 au Mexique et au Brésil. Welles y filme les favelas, les écoles de samba et les jangadeiros du Ceará, pêcheurs qui utilisent un bateau traditionnel appelé jangada. Il s'appuie notamment sur le voyage de quelques-uns d'entre eux, partis via la mer vers Rio de Janeiro en 1941, afin d'obtenir de meilleures conditions de vie au président de l'époque Getúlio Vargas. Chico Albuquerque est invité à prendre des photos du tournage et, si le film n'est finalement pas achevé, l'expérience le marque profondément. 10 ans plus tard il retourne sur place et effectue un reportage photographique sur la vie de ces pêcheurs, leur lutte pour survivre, l'importance de la mer dans leurs vies. Cette œuvre d'une grande beauté formelle devient l'une de ses plus connues sous le nom du site du Ceará où eurent lieu les prises de vue : Mucuripe.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Quelques-uns de ses prix obtenus en Europe :

1953 : salon international de Francfort, (Allemagne), médaille d'or du meilleur portrait,

1953 : 6e salon international de photographie de Saint-Sébastien, (Espagne), médaille d'argent,

Au Brésil :

1998 : prix national de photographie, contribution à la photographie brésilienne, Funarte, État de Rio de Janeiro.

Sources et liens[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]