Chez Laurette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chez Laurette

Single de Michel Delpech
extrait de l'album Anatole
Face B Le Blé en herbe
Sortie 1er mai 1965
Genre Variété française
Auteur Michel Delpech, Roland Vincent
Producteur Roland Vincent, Naps Lamarche
Label Barclay

Chez Laurette est un single musical du chanteur français Michel Delpech sorti le 1er mai 1965. Le titre est écrit et composé par Michel Delpech et Roland Vincent.

Genèse[modifier | modifier le code]

Alors qu'il vient de sortir son premier disque, Anatole[1], Michel Delpech rencontre le compositeur Roland Vincent. Se rendant à une réunion de travail chez ce dernier, à Saint-Cloud, il repense à ses années de lycéen et au café où lui et ses camarades se retrouvaient après les cours. C'était un bar de Courbevoie, dont la patronne, Christiane Vauquelin, s'était souvent occupé de Michel quand il était petit[2]. Il habitait alors avec ses parents au-dessus du café[3] qui s’appelait alors le Bar du square.

Dans le train, entre la gare Saint-Lazare et la gare de Saint-Cloud, Michel Delpech écrit alors les paroles de Chez Laurette[n 1], pour lesquelles Roland Vincent, séduit et inspiré, a vite fait de trouver une mélodie[4]. Sortie le 1er mai 1965, en pleine période yéyé, cette « chanson nostalgique d'adolescence » n'est pas un succès à la vente mais, en raison de ses nombreux passages à la radio, fait sortir le chanteur de l'ombre[5].

Le titre a été adapté en finnois l'année suivante sous le titre Sillan luona par Jyrki Lindström et interprété par la chanteuse Iris Rautio[6].

Classements[modifier | modifier le code]

Classement (1965) Meilleure
place
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop 50 Singles)[7] 24
Drapeau de la France France (IFOP)[8] 15
Classement (2016) Meilleure
place
Drapeau de la France France (SNEP)[9] 30

Reprises[10][modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Mareska, Philippe Crocq, Eddie Barclay, Flammarion, 300 p., n. p.
  2. « Mort de Michel Delpech : qui est "Laurette" de "Chez Laurette" ? Elle témoign... », Telestar.fr,‎ (lire en ligne)
  3. « Mort de Michel Delpech : "C'était mon bébé", témoigne celle qui a inspiré "Chez Laurette" », sur rtl.fr, (consulté le 29 novembre 2016)
  4. Daniel Ichbiah, 50 ans de chansons françaises 1960-2010, chez l'auteur, 2012, p. 1927 : « Sous le label Vogue, le chanteur enregistra la même année [1964] Anatole, puis signa avec Festival. »
  5. Fabien Lecœuvre, Le petit Lecœuvre illustré, Éditions du Rocher, 536 p., article « Chez Laurette ».
  6. « Original versions of Sillan luona by Iris Rautio | SecondHandSongs », sur secondhandsongs.com (consulté le 27 avril 2018)
  7. Ultratop.be – Michel Delpech – Chez Laurette. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 3 janvier 2017.
  8. Michel Delpech, sur artisteschartsventes.blogspot.fr.
  9. Lescharts.com – Michel Delpech – Chez Laurette. SNEP. Hung Medien. Consulté le 3 janvier 2017.
  10. « Cover versions of Chez Laurette written by Roland Vincent, Michel Delpech | SecondHandSongs », sur secondhandsongs.com (consulté le 27 avril 2018)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La « Laurette » de la chanson s'appelait en fait Christiane Vauquelin, une cousine éloignée de Michel Delpech. Le nom a été choisi pour la rime et pour sa légèreté. Elle vit dans le Loir-et-Cher, à La Ferté-Saint-Cyr, où elle a pris sa retraite ; cf. Mort de Michel Delpech : sa "Laurette" profondément attristée par sa disparition, sur purepeople, 4 janvier 2016.