Chevaux ailés de Tarquinia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les chevaux ailés de Tarquinia sont un groupe sculpté d'art étrusque, réalisé en terracotta et en haut-relief, conservé au Musée archéologique national de Tarquinia. Il provient du fronton du temple de l'Ara della Regina (« Autel de la Reine »), du IVe ou IIIe siècle av. J.-C., situé sur la colline de Civita, partie de l'ancienne acropole étrusque de Tarquinia[1].

Cette œuvre d'influence hellénistique était probablement peinte, mais sa restauration n'en a pas laissé de trace.

Les chevaux ailés de Tarquinia ont été popularisés par le roman Les Petits Chevaux de Tarquinia de Marguerite Duras, publié en 1953.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]