Chettinad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Riche maison de Chettinad.
Cour d'une maison de Chettinad.
Cuisine de Chettinad.

Le Chettinad est une région du district de Sivaganga, au Sud de l'État du Tamil Nadu, en Inde. Karaikudi est connu pour être la capitale du Chettinad, qui inclut Karaikudi et 74 autres villages. Chettinad est le pays des Nattukottai Chettiar (Nagarathar), une communauté prospère dans le domaine des affaires et de la banque, dont de nombreux membres ont émigré en Asie du sud ou en Asie du sud-est, en particulier au Sri Lanka et en Birmanie, au XIXe siècle et au début du XXe siècle. Les habitants du Chettinad parlent le tamoul. Il existe aujourd'hui une diaspora du Chettinad, qui vit entre autres lieux aux États-Unis, à Singapour, et en Malaisie.

Le Chettinad est bien connu pour sa cuisine, ses belles demeures et ses temples.

À partir du milieu du XIXe siècle, les marchands chettiars font bâtir des palais dans la région, grâce à l'argent amassé avec leurs activités économiques en Asie. Ils sont de styles architecturaux divers (inspirés du style britannique, du néo-baroque ou encore de l'art déco), mais on n'en compte plus après l'indépendance de l'Inde en 1947, la prospérité des chettiars prenant fin. Beaucoup de palais sont vidés, appartiennent toujours aux descendants ou bien sont simplement gardés, sans mobilier. Dans la mesure où ils coûtent cher à entretenir, certains sont démantelés pour vendre ensuite les matériaux de construction qui les composent. Deux architectes français, Bernard Dragon et Michel Adment, ont créé une ONG au début des années 2000 afin de défendre leur conservation auprès du gouvernement du Tamil Nadu et obtiennent finalement l'inscription de trois villages dans une liste indicative de l'UNESCO[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Guillaume de Dieuleveult, « Les palais oubliés du Chettinad », Le Figaro Magazine, semaine du 8 décembre 2017, pages 90-101.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]