Chettia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chettia
Noms
Nom arabe الشطية
Nom berbère ⵛⴻⵟⵟⵉⴰ
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Chlef
Code postal 02007
02020
Code ONS 0224
Indicatif 027
Démographie
Population 71 408 hab. (2008[1])
Densité 1 700 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 10′ 35″ nord, 1° 14′ 52″ est
Superficie 42 km2
Localisation
Localisation de Chettia
Localisation de la commune dans la wilaya de Chlef.
Géolocalisation sur la carte : Algérie
Voir sur la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Chettia
Géolocalisation sur la carte : Algérie
Voir sur la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Chettia

Chettia, anciennement Ladjeraf, est une commune de la wilaya de Chlef en Algérie. Située à 10 km au nord ouest de Chlef.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville est située à 10 km au nord de Chlef sur la RN 19 par une voie en dédoublement.

Climat[modifier | modifier le code]

Très chaud en été et froid en l’hiver.

Histoire[modifier | modifier le code]

Douar Ladjeraf qui dépendait en 1881 de la commune mixte de Malakoff (actuelle Oued Sly) est transformé en commune à part entière par un arrêté de 1957 avec pour chef-lieu Chettia. La commune est rattachée à celle d’El Asnam (ex-Orléansville) après l'indépendance jusqu’en 1984.

Un village agricole mitoyen à l’ancien est inauguré le 08 par le président Houari Boumédiène et est baptisé Chettia Bouaâchra.

En 1985, Chettia est créée au lendemain du séisme d’, qui avait détruit la ville de Chlef et ses environs. Au début ses habitations étaient constituées essentiellement de chalets en préfabriqué. Néanmoins, le village proprement dit, existait auparavant.

A partir de 2010, Chettia s'est agrandie à l'horizontale sans qu'il ait un développement adéquat pour le bien être de ses habitants. Il y a eu la création de la nouvelle ville, qui a diminué la crise du logement dans cette commune.

La commune de Chettia a été créé suivant le découpage administratif de 1984 selon la loi N°84/09 . Elle s’étend sur une superficie globale de 42 km2 ,elle est située au nord-ouest de la wilaya de CHLEF à une distance de 7km. Ayant comme communes limitrophes trois communes : Nord-ouest, la commune de Ouled Fares Est :commune de Chlef. Au sud :la commune de Oued SLy.

Économie[modifier | modifier le code]

Bien que la commune est la plus peuplée de la wilaya de Chlef, Chettia souffre d'un manque de ressources; qui se résument aux seules potentialités agricoles très limitées qui consistent aux activités suivantes : élevages bovins, ovins, caprins, aviculture, apiculture. [2],[3]

Réseau routier[modifier | modifier le code]

Le réseau routier qui traverse la commune se résume à :

- route nationale: 10 km

- chemins de wilaya : 07 km

- chemins communaux: 16 km

Santé[modifier | modifier le code]

La commune de Chettia compte un hôpital public, deux polycliniques et trois salles ce soins. Pour ce qui est du secteur privé, on compte 20 cabinets médicaux et 48 officines pharmaceutiques.

Éducation et formation[modifier | modifier le code]

La commune compte 28 écoles primaires , dix collèges et cinq lycées; deux maisons de jeunes et trois bibliothèques communales et une maison d'artisanat traditionnel.

Sport[modifier | modifier le code]

La commune compte un stade communal de proximité et un complexe sportif.

Démographie[modifier | modifier le code]

Sa population s'est multipliée après le séisme de 1980 et durant la décennie noire, ce qui en fait une des communes des plus peuplée de la wilaya -plus de 80 000 habitants - et en fait un pôle social et économique.

Selon la recensement général de la population et de l’habitat (RGPH208), sa population était de 70871 habitants. Située sur 03 lieux : Chettia nouvelle et ancienne, Ardh El Baidha et H'bair , bien que le nombre d’habitants de la commune de Chettia en 2012 a atteint 71408 Habitants, selon le décret exécutif N° 12-342.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Wilaya de Chlef : répartition de la population résidente des ménages ordinaires et collectifs, selon la commune de résidence et la dispersion ». Données du recensement général de la population et de l'habitat de 2008 sur le site de l'ONS.
  2. A.Yechkour, « Chlef : Chettia, ses chalets et sa misère ! | El Watan », El Watan,‎ (ISSN 1111-0333, lire en ligne, consulté le )
  3. « chlef-chettia-croule-sous-le-poids-des-bidonvilles-et-des-dechets-03-09-2018 », sur www.elwatan.com, (consulté le )

Articles connexes[modifier | modifier le code]