Chenopodium vulvaria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chenopodium vulvaria est une espèce de plantes de la famille des Chenopodiaceae selon la classification classique (Cronquist), de la celle des Amaranthaceae selon la classification phylogénétique (APGIII).

Elle porte les noms de “vulvaire”, “arroche puante”, “ansérine puante” ou “herbe de bouc” en français[1]. Elle est appelée « taouit » en tamachek / tamahaq (à l'instar de Aizoon canariense). Ses graines récoltées sont transformées en une sorte de farine, qui sert de céréales aux Touaregs, et qu'on mélange pour préparer la taguella.

Elle est récoltée dans le massif montagneux du Hoggar en altitude. Outre l'élevage et la chasse, les Touaregs pratiquent la cueillette de graines comestibles d'"afezou" (Pancium turgidum), de "toulloult" (Aristida pungens) ou de "taouit" : lorsqu'il a plu et que le taouit a fleuri, des familles entières, nomades ou sédentaires, viennent dans le Hoggar récolter la graine de taouit[2]. Les années 1862, 1905, 1906 furent appelées « année de la Taouit » par les tribus de l'Ahaggar[réf. nécessaire].

La plante dégage une odeur repoussante qui serait due à la triméthylamine. Elle contient également de l'ascaridol, de l'ammoniaque libre, du carbonate d'ammonium et du malate de calcium[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Paul Victor Fournier, Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France, Omnibus,‎ , 1047 p. (ISBN 978-2-258-08434-6), p. 260
  2. Marceau Gast, « Abstract de "Moissons du désert. Utilisation des ressources naturelles au Sahara central" », Journal des Africanistes, vol. 71, no 71-2,‎ , p. 229-230 (ISSN 1957-7850, lire en ligne)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :