Chenini Nahal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Chenini
Chenini Nahal
Palmeraie de Chenini Nahal
Palmeraie de Chenini Nahal
Administration
Pays Drapeau de la Tunisie Tunisie
Gouvernorat Gabès
Délégation(s) Gabès Ouest
Maire Msaddek Zine El Abidine[1]
Code postal 6041-6051
Démographie
Population 14 452 hab. (2004[2])
Géographie
Coordonnées 33° 52′ 25″ N 10° 03′ 30″ E / 33.873605, 10.05828433° 52′ 25″ Nord 10° 03′ 30″ Est / 33.873605, 10.058284  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tunisie (administrative)

Voir la carte administrative de Tunisie
City locator 14.svg
Chenini Nahal

Géolocalisation sur la carte : Tunisie (relief)

Voir la carte topographique de Tunisie
City locator 14.svg
Chenini Nahal

Chenini Nahal (شننّي النحال) désigne une municipalité de Tunisie regroupant deux petits villages limitrophes localisés dans l'oasis de Gabès, à cinq kilomètres au sud-ouest de la ville.

Rattachés administrativement au gouvernorat de Gabès, ils constituent une seule municipalité comptant 14 452 habitants en 2004[2].

Cette vaste oasis est l'emplacement d'une agriculture intensive de palmiers-dattiers, d'arbres fruitiers (avec notamment la culture du grenadier) et de cultures maraîchères et fourragères.

L'extension urbaine, la pollution, l'appauvrissement des sols mais aussi l'émiettement des parcelles agricoles par le fait de l'héritage sont des menaces qui pèsent sur l'avenir du système oasien. Une association de sauvegarde de l'oasis s'est constituée en 1995 et intégrée dans le Réseau des associations de développement durable des oasis. Les projets mis en œuvre consistent à recycler les déchets végétaux par compostage, à promouvoir une agriculture biologique, à développer le petit élevage ovin et caprin comme activité de complément et à mettre en place une gestion raisonnée de l'eau.

C'est également un espace touristique si l'on considère les promenades organisées en calèche à travers l'oasis. Un petit zoo offre un lieu de visite étonnant.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Décret du 25 juin 2011 portant nomination de délégations spéciales dans certaines communes du territoire tunisien, Journal officiel de la République tunisienne, n°47, 28 juin 2011, pp. 1064-1069
  2. a et b Recensement de 2004 (Institut national de la statistique)