Chemise hawaïenne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Assortiment de chemises hawaïennes dans un magasin à Papeete.

La Chemise hawaïenne ou chemise Aloha, est un vêtement masculin typique, une chemise à manches courtes et col évasé, qui est originaire des îles Hawaï.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un modèle vintage de chemise hawaïenne.

Localement appelée chemise aloha (aloha shirt) en référence à l'aloha hawaïen[1], cette chemise apparaît vers 1905 dans la boutique d'un immigré japonais qui la confectionne avec du tissus à kimono. En 1935, une publicité pour ce genre de chemise est publiée par un journal local[2].

Elle est d'abord diffusée aux États-Unis par les touristes revenant d'Hawaï. Le président Harry Truman se fait photographier en chemise hawaïenne. Après la Seconde Guerre mondiale, elle se répand dans le monde entier. Elle reste une institution à Hawaï où sa production représente un revenu considérable

Description[modifier | modifier le code]

La véritable chemise hawaïenne est en coton, manches courte, col échancré, taille courte. Ses boutons sont en bois de coco ou en nacre. Ses motifs sont variés, avec une prédominance pour les décorations végétales, les vues de plage, cocotiers, animaux marins, etc., toujours très colorés. Des motifs à la limite de l'abstraction sont aussi possibles.

Illustration médiatique[modifier | modifier le code]

L'album Blue Hawaii d'Elvis Presley sort en . Il s'agit de la bande originale du film Sous le ciel bleu de Hawaï, dont Presley tient le premier rôle. La chanson éponyme Blue Hawaii est un grand succès, et Presley, portant des chemises hawaïennes est un des facteurs importants de la visibilité de cette chemise qui est alors popularisée dans le monde entier.

Tom Selleck concourt ensuite, grâce à son personnage dans la série Magnum, à personnaliser l'esprit de la chemise hawaïenne. Elle a aussi été illustrée en France par les chanteurs Antoine ou Carlos et associée à l'émergence du surf ou au mouvement hippie dans les années 1965-1980. Puis elle symbolisa une certaine forme de ringardise dans les années 1990-2000, mais quelques années plus tard, elle fait un retour remarqué et revient à la mode.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Aloha signifie en hawaïen affection, amour, compassion, pitié, au revoir, bonjour, ainsi que d’autres sentiments et nuances apparentés. Il est particulièrement en usage à Hawaii comme salutation signifiant aussi bien bonjour qu’au revoir.
  2. (ja) Japan International Cooperation Agency.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Thomas Steele, La chemise hawaïenne, Paris, Éditions Herscher, 1984

Liens externes[modifier | modifier le code]