Chemins de fer départementaux de Rhône et Loire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chemin de fer de Rhône et Loire.

Chemin de fer de Rhône et Loire
image illustrative de l’article Chemins de fer départementaux de Rhône et Loire
La gare de Saint-Symphorien-sur-Coise vers 1915

Situation Drapeau : France Rhône, Rhône-Alpes)
Type Chemin de fer secondaire
Entrée en service 1914
Fin de service 1935
Longueur du réseau 31 km
Lignes 1 ligne construite
4 lignes projetées
Écartement des rails Voie métrique
Propriétaire Département du Rhône
Exploitant Cie des Ch. de fer départementaux de Rhône et Loire
Viaduc inachevé de la ligne de Mornant à Rive-de-Gier
Rontalon: tunnel de la Pierre à Chaux

Les Chemins de fer départementaux de Rhône et Loire ont construit un réseau de chemin de fer secondaire dans le département du Rhône. Celui-ci a fonctionné entre 1914 et 1935[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La compagnie des Chemins de fer départementaux de Rhône et Loire (CRL) est créée à Lyon en février 1914. Elle se substitue au Syndicat d’Étude des nouveaux Chemins de Fer départementaux du Rhône et de la Loire qui avait obtenu la concession d'un réseau de plusieurs lignes à voie métrique, dans les départements du Rhône et de la Loire.

Infrastructure[modifier | modifier le code]

Le réseau était construit à voie métrique[1].

Les lignes[modifier | modifier le code]

Gare de Rontalon

Une seule ligne sera mise en service entre Messimy et Saint-Symphorien-sur-Coise. Les autres construites resteront inachevées en raison de la guerre de 14-18 :

Premier réseau 
Ligne complémentaire 

Jonctions avec d'autres réseaux[modifier | modifier le code]

Exploitation[modifier | modifier le code]

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Locomotives à vapeur 
  • N° 1 à 15, type 130T, livrées en 1914 par Pinguély, N° construction (285 à 299) livrées[2] de 1914 à 1916, poids à vide: 23 tonnes,
3 unités livrées pour la ligne Messimy - Saint Symphorien
Voitures à voyageurs 
10 unités livrées pour la ligne Messimy - Saint Symphorien
Fourgons à bagages
10 unités
3 unités livrés pour la ligne Messimy - Saint Symphorien
Wagons de marchandises 
  • 150 wagons
31 wagons livrés pour la ligne Messimy - Saint Symphorien

Vestiges et matériels préservés[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Les Chemins de Fer Secondaires de France - Rhône », sur http://www.trains-fr.org, FACS (consulté le 15 octobre 2013)
  2. Selon la liste Pinguely de Sébastien Jarne, la locomotive 15 n'a jamais été livrée

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Chemins de Fer Régionaux et Urbains, FACS, nos 173 et 174, 1982
  • Henri Domengie, Les petits trains de jadis - Sud-Est de la France, Éd. du Cabri, Breil-sur-Roya, 1986 (ISBN 2-903310-48-3)