Chemin de fer touristique de Meyzieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
CFT de Meyzieu
Pays France
Création 1959/1960
Date de fin 1970
Écartement de voie 60 cm
Ligne exploitée Meyzieu

Le Chemin de fer touristique de Meyzieu aujourd'hui disparu, a fonctionné entre 1961 et 1970 sur la commune de Meyzieu dans le département du Rhône. Fondé dans la période pionnière des trains touristiques en France, il faisait circuler des locomotives à vapeur sur une voie étroite, à écartement de 60 cm.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'idée d'un chemin de fer touristique à Meyzieu nait en 1959[1] chez un groupe d'amateurs des chemins de fer de la région lyonnaise, notamment Jean Arrivetz et Pierre Virot. La ligne à voie étroite est construite en 1961[2] sur la commune de Meyzieu, entre le Carreau et le Grand Large.

L'exploitation, entièrement réalisée par des bénévoles, utilise des locomotives à vapeur sur une voie étroite à l'écartement[2] de 60 cm.

Il ferme en 1970[2], ses fondateurs se reportent sur le Chemin de fer du Vivarais.

En 1987 Jean Arrivetz créée le chemin de fer du Haut-Rhône en utilisant le matériel roulant du chemin de fer de Meyzieu et perpétuant ainsi son souvenir.

Ligne[modifier | modifier le code]

La ligne longue de 1,6 km, débutait au Carreau puis longeait la route en accotement pour attendre la station du Mont Joyeux, elle franchissait cette route, puis en voie indépendante atteignait par une section en tranchée le terminus du Grand Large.

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Locomotives à vapeur[modifier | modifier le code]

  • 020 Decauville 1912 « La Coquette »
  • 030 Hainault Couillet « La Champagne »
  • 030 Decauville 1921 « La Beaujolaise »
  • 130 La Meuse « Le Chablais »
  • 020-020 Orenstein et Koppel « Le Loiret »
  • 040 Franco Belge « Le Rhône »
  • 040 Krauss « La Bourgogne »

Locotracteurs diésels[modifier | modifier le code]

  • 030 Billard type T 75
  • 030 Billard type T 75
  • 020 Deutz OM

Automotrice[modifier | modifier le code]

  • Autorail à bogies Decauville Crochat 1924

Draisines[modifier | modifier le code]

  • draisine type Motorail-Simplex, recarrossée avec une caisse en bois
  • draisine à bras, provenant du tramway de Pithiviers à Toury,

Voitures et wagons[modifier | modifier le code]

  • voitures à bogies construites sur châssis DFB N°51 et 52
  • voitures provenant des tramways de Neuchatel N° 101 et 103
  • voitures provenant des tramways de Valenciennes, avec plateformes fermées, N° 122
  • voitures provenant des tramways de Valenciennes, avec plateformes ouvertes, N° 142,143,160
  • voitures construites sur châssis de wagons type "Corrèze"
  • voiture type baladeuse construite sur châssis de wagons Maizy
  • wagon couvert à bogies Decauville K 104, provenant du tramway de Pithiviers à Toury, N° K104
  • wagon couverts Decauville K29 et K33 de 1911, provenant du tramway de Pithiviers à Toury,

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site Facs, les pionniers amateurs et la voie de 60 lire en ligne (consulté le 2 octobre 2010).
  2. a, b et c Site Unecto, Les chemins de fer touristiques disparus: Chemin de fer touristique de Meyzieu lire en ligne (consulté le 2 octobre 2010).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]