Cheb Aziz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cheb Aziz
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Bechiri BoudjemaaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Genre artistique

Cheb Aziz, né Bechiri Boudjemaa le 25 janvier 1968 à Constantine et mort assassiné le 20 septembre 1996 à Constantine, est un chanteur algérien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cheb Aziz a popularisé le genre « chaoui », un genre originaire des régions de l’est algérien. Cheb Aziz commençait à faire apprécier la chanson chaouie en la popularisant auprès du public algérien. Grâce notamment à l’émission télévisée grand public « Leïlat el djazaïr » (les nuits algériennes), animées par Djallal, Cheb Aziz a commencé à se frayer un chemin dans un espace musical dominé par les vedettes du raï.

Cheb Aziz, marié à Selma, jeune étoile montante de la chanson algérienne, et père d'une fille nommée Manel née le 21 décembre 1994, est assassiné le 9 septembre 1996[1],[2]. Il est le quatrième chanteur assassiné en Algérie par les groupes armés islamistes intégristes. Hormis le fait qu’à travers cet assassinat, les meurtriers recherchaient l’effet médiatique, il semble bien que les groupes armés islamistes intégristes cherchent à donner un coup d’arrêt au retour constaté des spectacles de variétés en Algérie.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le chanteur algérien Cheb Aziz assassiné », Libération.fr,‎ (lire en ligne)
  2. « Assassinat du chanteur Cheb Aziz », L'Humanité,‎ (lire en ligne)