Chaussée romaine de Trèves à Cologne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chaussées romaines - Germanie inférieure

La chaussée de Trèves à Cologne est une voie romaine reliant Trèves, capitale des trévires (Augusta Treverorum), à Cologne, capitale des Ubiens et de la Germanie inférieure (Colonia Claudia Ara Agrippinensium) en passant par Tongres (Atuatuca Tungrorum).

Environ 168 km soit 1 jour 11 heures à pied[réf. nécessaire]

Trajet de Rurange[modifier | modifier le code]

Le tracé de la voie romaine, l'Itinerarium Antonini est décrit avec sept étapes, dont la distance est indiquée en Leuga[1],[2].

Table de Peutinger
Itinéraire d'Antonin
Distances
Ville actuelle altitude
Entre chaque étape
À partir de Trèves
Leuga
Kilomètres
Kilomètres
Aug. Tresviror Augusta Treverorum Trèves 124 +
0
XII
27
Beda Beda Bitburg 320 +
27
XII
27
Ausava Ausava Büdesheim 500 +
54
VII
16
Icorigium Egorigio Jünkerath 430 +
70
VIII
18
Marcomagus Marcomago Marmagen ? +
88
VIII
18
- Belgica Billig ? +
-
XII
24
x. Tolbiaco (Supenorum ?) Zülpich 180 +
112
XVI
35
Agripina Agrippina Cologne 118 +
147

La chaussée[modifier | modifier le code]

La construction et la dimension du corps de la chaussée de la voie romaine de Trèves à Cologne, ne sont pas uniformes. Dans l'Eifel, le corps de la chaussée est le plus souvent de 3 à 30 cm de haut, mélange de petite pierres couvertes de gravier et de sable. La dernière couche est composée de calcaire ou de grès de quartz blanc. De l'Eifel à Cologne les couches de pierre sont de 20 à 50 cm de haut. En ville, la chaussée est pavée de dalles de pierre.

Sa construction[modifier | modifier le code]

La chaussée serait l'œuvre de Marcus Vipsanius Agrippa, gendre d'Auguste, en tant que préfet en Gaule qui construit Lugdunum (Lyon) Un indice de datation de sa construction nous est donné par le premier pont romain sur la Moselle à Trèves, dont la construction date de l'an 17 et 16 av. J.-C.

Le trajet[modifier | modifier le code]

Augusta Treverorum[modifier | modifier le code]

De Trèves à Bitburg[modifier | modifier le code]

  • Römerbrücke
  • Biewer
  • Aach
  • Windmühle
  • Helenenberg
  • Mielbruck

Vicus et Castellum Beda[modifier | modifier le code]

De Bitburg à Büdesheim[modifier | modifier le code]
  • Putzhöhe
  • Balesfeld
  • Neusstraburg
  • Schartzberg
  • Loch
  • Hersdorf
  • Büdesheim

Vicus Ausava[modifier | modifier le code]

De Büdesheim à Jünkerath[modifier | modifier le code]
  • Oost (villa)

Vicus Icorigium[modifier | modifier le code]

De Jünkerath à Marmagen[modifier | modifier le code]

Vicus Marcomagus[modifier | modifier le code]

De Marmagen à Zülpich[modifier | modifier le code]

Vicus Tolbiaco[modifier | modifier le code]

Colonia Claudia Ara Agrippinensium[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 1 Leuga équivaut à 1,5 milia passum = circa 2200  m, et 1 milia Passum = 1000 passus = ca. 1480 m Ziegler u.a.(Hrsg):Der Kleine Pauly. Lexikon der Antike. München 1979, Sp. 591
  2. Harm-Eckart Beier: Untersuchung zur Gestaltung des römischen Straßennetzes im Gebiet von Eifel, Hunsrück und Pfalz aus der Sicht des Straßenbauingenieurs. Dissertation, Goslar 1971, S. 39