Chaussée d'Alsemberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chaussée d'Alsemberg
Image illustrative de l’article Chaussée d'Alsemberg
Borne au km 6 de la nationale à Linkebeek
Situation
Coordonnées 50° 48′ 16″ nord, 4° 20′ 12″ est
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Région de Bruxelles-Capitale
Ville Saint-Gilles
Forest
Uccle
Linkebeek
Beersel
Rhode-Saint-Genèse
Braine-l'Alleud
Quartier(s) Uccle-centre
Calevoet
L'Ermite
Début Barrière de Saint-Gilles
Fin Chaussée de Bruxelles
Avenue Leon Jourez
Morphologie
Type Chaussée
Géolocalisation sur la carte : Belgique
(Voir situation sur carte : Belgique)
Chaussée d'Alsemberg
Géolocalisation sur la carte : Europe
(Voir situation sur carte : Europe)
Chaussée d'Alsemberg
Géolocalisation sur la carte : Bruxelles
(Voir situation sur carte : Bruxelles)
Chaussée d'Alsemberg

La chaussée d'Alsemberg (en néerlandais : Alsembergsesteenweg) est une longue avenue de Bruxelles se poursuivant en Flandre et en Wallonie. Elle forme la nationale 235 ou N235.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

La chaussée d'Alsemberg part de la barrière de Saint-Gilles, traverse les communes de Saint-Gilles, Forest et Uccle dans la Région de Bruxelles-Capitale, et Drogenbos, Linkebeek et Beersel, pour y atteindre la section d'Alsemberg où elle devient la Brusselsesteenweg (chaussée de Bruxelles en français).

Après Alsemberg, sur Braine-l'Alleud, celle-ci redevient chaussée d'Alsemberg. Sur cette portion on y trouve notamment : l'église de l'Ermite, le château de l'Hermite et le golf de Sept Fontaines.

Bâtiment d'Ernest Delune de 1897 situé sur la chaussée à Saint-Gilles.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Elle porte le nom de la section d'Alsemberg à laquelle elle mène.

Historique[modifier | modifier le code]

Un sentier existait dans les années 1500[1]. La route fut créée entre Saint-Gilles et Calevoet entre 1726 et 1730[1]. Elle fut prolongée vers Alsemberg en 1744[1].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Chaussée d'Alsemberg », site irismonument.be

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]