Chat rex

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chat à poil frisé de race cornish rex.

Un chat rex ou chat à poil frisé est un chat dont le poil est bouclé. On désigne plus généralement par mutation rex les mutations responsables du poil frisé[1], ces mutations peuvent affecter d'autres animaux, et notamment le lapin[2],[3] ou le cheval. L'apparition du poil frisé se fait naturellement dans les populations de chats, et ce n'est que par la suite que ce type de poil a été sélectionné dans l'optique de races bien déterminées. La mutation rex peut être combinée à des poils longs ou courts.

Description[modifier | modifier le code]

Les chats rex ont une fourrure plus ou moins ondulée, frisée ou bouclée, avec ou sans sous-poil ; les vibrisses sont également ondulées. On attribue la forme du poil à une croissance ralentie du poil. Les chats rex sont plus difficiles à entretenir que les chats à poil normaux : la fourrure peut être cassante, certaines parties du corps sont parfois chauves et il arrive que le poil repousse droit, les chats sont sujet à des allergies[4].

Lors de l'apparition des premiers chats rex (le cornish rex), la rumeur voulait qu'ils étaient hypoallergénique, ce qui s'est révélé faux[5].

Liste des races de chat rex[modifier | modifier le code]

  • Cornish rex : le premier cornish rex, Kalibunker, est né en 1950 dans une ferme de Cornouailles ; l'origine de la race est cependant disputée car des chats frisés sont élevés en Allemagne à partir de 1948[6].
  • Devon rex : issu d'un chat haret à poil frisé du Devon, la race est sélectionnée dans les années 1960. Des croisements avec le cornish rex montrèrent qu'il ne s'agissait pas de la même mutation[6].
  • LaPerm : née en 1982 dans l'Oregon, cette race est issue d'une mutation dominante[7].
  • Selkirk rex : un premier individu naît en 1987 au Montana[4] d'une chatte domestique à poil court. La mutation est dominante[6]. La fourrure ne forme pas des vagues sur le corps, mais des poils en bouquets touffus[4].
  • American wirehair : le premier wirehair mâle naît dans l'État de New York en 1967 et fut croisé avec des american shorthair. La mutation est dominante[8].
  • Ural rex

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Dr Bruce Fogle (trad. Sophie Léger), Les chats [« Cats »], Gründ, coll. « Le spécialiste »,‎ août 2007, 320 p. (ISBN 978-2-7000-1637-6)
  2. (fr) « Le Rex Cornish et le Rex Devon », sur http://www.gefchats.com/index.php, Groupe d'Études Félines (consulté le 30 janvier 2010)
  3. (fr) Etienne Letard, « Le Caractère Rex et la Tréponémose du Lapin », sur http://lapinrex.free.fr/index0.html, Site du Lapin Rex (consulté le 30 janvier 2010)
  4. a, b et c Dr Bruce Fogle, op. cit., « Rex selkirk à poil court »
  5. Dr Bruce Fogle, op. cit., « Rex Cornish »
  6. a, b et c (fr) Christiane Sacase, Les Chats, Solar, coll. « Guide vert »,‎ février 1994, 256 p. (ISBN 2-263-00073-9), « Rex »
  7. Dr Bruce Fogle, op. cit., « LaPerm à poil court »
  8. Christiane Sacase, op. cit., « American Wirehair »

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]