Chasseradès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chasseradès
Chasseradès
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lozère
Arrondissement Mende
Canton Saint-Étienne-du-Valdonnez
Intercommunalité Communauté de communes du Goulet-Mont Lozère
Commune Mont Lozère et Goulet
Statut Commune déléguée
Maire délégué Jean-Marie Boisset
2017-2020
Code postal 48250
Code commune 48040
Démographie
Population 144 hab. (2014 en diminution de -8.86 % par rapport à 2009)
Densité 2,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 33′ 07″ nord, 3° 49′ 36″ est
Altitude Min. 951 m
Max. 1 482 m
Superficie 61,93 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Mont Lozère et Goulet
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lozère

Voir sur la carte administrative de la Lozère
City locator 15.svg
Chasseradès

Géolocalisation sur la carte : Lozère

Voir sur la carte topographique de la Lozère
City locator 15.svg
Chasseradès

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Chasseradès

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Chasseradès

Chasseradès est une ancienne commune française, située dans le département de la Lozère en région Occitanie. Elle a formé le la commune nouvelle de Mont Lozère et Goulet.

Ses habitants sont appelés les Chasseradois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Hameaux[modifier | modifier le code]

  • L'Estampe, dont le nom est orthographié Lestampes sur la carte de Cassini de 1777[1].
  • Mirandol avec son viaduc ferroviaire.
  • Grossefage
  • Daufage
  • Prat-Claux
  • Chabalier
  • Chabaleyret
  • Le Mas
  • La Rochette Hérals

Situé sur les pentes du mont Goulet à 1240 m d'altitude, Serreméjan est un ancien hameau aujourd'hui désert et en ruines.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires délégués de Chasseradès
Période Identité Étiquette Qualité
2017 en cours Jean-Marie Boisset[2]   Retraité
Liste des maires de Chasseradès[3]
Période Identité Étiquette Qualité
1792 1796 Pierre Jourdan    
1796 1798 Jean Saint-Jean    
1798 1802 Claude Tardieu    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[5],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 144 habitants, en diminution de -8,86 % par rapport à 2009 (Lozère : -1,05 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
7958571 215844816781780810801
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
756767763728687823903860889
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
865793711692620605603557333
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
305288247188151150160146144
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique
Sur le chemin de Stevenson près du viaduc de Mirandol

Vie locale[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]