Chasmogamie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la botanique
Cet article est une ébauche concernant la botanique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La chasmogamie, désigne - par opposition à la cléistogamie (impliquant des fleurs fermées et une autopollinisation automatique[1]) - la caractéristique de certaines espèces de plantes (graminées par exemple) de se reproduire avec une reproduction sexuée, par la pollinisation.

Sur une même plante, des deux sortes de reproduction peuvent être à l'œuvre, avec une partie des fleurs qui s'ouvrent et l'autre partie qui restent fermées, mais à l l'intérieur desquelles une autopollinisation s'effectue. Le taux de fleurs ne s'ouvrant pas dépend pour partie, mais pas uniquement de bases génétiques).


Le contraire de la chasmogamie est la cléistogamie, signifiant « fleur fermée »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (fr)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Le Corff, J. 1993 Effects of light and nutrient availability on chasmogamy and cleistogamy in an understory tropical herb, Calathea micans (Marantaceae). American Journal of Botany 80: 1392–1399 (Résumé)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ce comportement est très répandu chez les graminées comme le blé, ou chez les légumineuses, en particulier le pois, le haricot et l'arachide.