Chartreuse de Rettel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chartreuse Saint-Sixte de Rettel
Une aile de l'ancienne chartreuse.
Une aile de l'ancienne chartreuse.

Identité du monastère
Présentation du monastère
Culte Catholique
Ordre Ordre des Chartreux
Province cartusienne Rhin
Type Monastère d'hommes
Date de la fondation 1431
Fermeture 1791
Armes du fondateur
Armoiries du monastère
Architecture
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Région Grand-Est
Ancienne province Lorraine
Département Moselle
Commune Rettel
Coordonnées 49° 26′ 33″ nord, 6° 19′ 35″ est
Géolocalisation sur la carte : Moselle
(Voir situation sur carte : Moselle)
Chartreuse Saint-Sixte de Rettel
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Chartreuse Saint-Sixte de Rettel

La chartreuse Saint-Sixte de Rettel est une ancienne chartreuse située dans la commune française de Rettel en Moselle.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Anciennement mentionné : Monast. Benedict. Sancti Sixti in Rotilâ (892) ; Conventus Sancti Sixti in Ruttilâ (1218) ; Monast. Sancti Sixti in Ruttel prope Sirk (1412) ; La chartreuse de Rattel-lès-Sirkes (1594)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Cet édifice était autrefois occupé par un couvent de Bénédictins, puis de Bénédictines, qui dépendait du diocèse de Trèves sous l'invocation de saint Sixte[1]. Le duc Charles II de Lorraine ayant mis en 1414 des Chartreux à la place des religieuses cisterciennes de Marienfloss, ces religieux furent transférés, en 1433, dans le couvent de Rettel, que durent délaisser les Bénédictins[1].

Elle est pillée en 1590 par les Messins et incendiée en 1665. Réduite à un état de ruine complet, elle est ensuite rebâtie au XVIIIe siècle[1] ; les travaux sont achevés en 1740.

Le , l'assemblée constituante prononce l'abolition des vœux monastiques et la suppression des congrégations religieuses. Les religieux optent pour la vie commune ; leur opposition au clergé constitutionnel leur cause des difficultés, et ils doivent se disperser en .

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

  • Heinrich Birnbaum, partisan d'un retour à la discipline authentique, y a demeuré de 1457 à 1459.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Ernest de Bouteiller, Dictionnaire topographique de l'ancien Département de la Moselle : comprenant les noms de lieu anciens et modernes, rédigé en 1868 sous les auspices de la société d'archéologie et d'histoire de la Moselle, Imprimerie nationale, Paris, p. 214 - disponible sur Gallica

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anonyme, Maisons de l'Ordre des Chartreux : Vues et notices, t. 4, Parminster, Sussex, Chartreuse de Saint-Hugues, , 318 p. (lire en ligne), p. 107-109
  • Nicolas Dicop, « La Chartreuse de Rettel avant sa reconstruction au XVIIIe siècle », in Les Cahiers lorrains, no 1, 1977 (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :