Chartreuse d'Axholme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chartreuse de la Visitation de Notre-Dame d'Epworth dans l'Isle of Axholme
Image de l'Chartreuse de la Visitation de Notre-Dame d'Epworth dans l'Isle of Axholme
Image de l'Chartreuse de la Visitation de Notre-Dame d'Epworth dans l'Isle of Axholme

Identité du monastère
Nom local Axholme Charterhouse
Présentation du monastère
Culte Catholique
Ordre Chartreux
Province cartusienne Angleterre
Patronage Vierge Marie
Saint Jean l'Evangéliste
Saint Édouard le Confesseur
Fondateur Thomas Mowbray
Date de la fondation 1397
Fermeture 1539
Armes du fondateur
Image illustrative de l’article Chartreuse d'Axholme
Armoiries du monastère
Architecture
Date de la construction 1397-1432
Localisation
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation Angleterre
Comté traditionnel Lincolnshire
Autorité unitaire North Lincolnshire
Paroisse civile Epworth
Coordonnées 53° 30′ 27″ nord, 0° 47′ 10″ ouest

La chartreuse de la Visitation de Notre-Dame d'Epworth dans l’Île d'Axholme, également connue comme chartreuse d'Axholme, ou prieuré de Low Melwood, dans le North Lincolnshire, est l'une des dix chartreuses médiévales en Angleterre.

Histoire[modifier | modifier le code]

La chartreuse est fondé en 1397 par Thomas Mowbray, duc de Norfolk, au pied d'une colline dominant la vallée du Trent, sur l'actuelle zone de la ferme Low Melwood, entre Owston Ferry (en) et Epworth dans l'Isle of Axholme, où il y avait une chapelle dédiée à la Vierge Marie, longtemps appelée le Prieuré-au-bois, selon une bulle pontificale de 1398[1].

La charte royale autorisant la fondation indique, les religieux sont gratifiés de 100 acres de terre autour de leur demeure ainsi que de plusieurs manoirs dans le comté de Warwickshire : Newbold-on-Avon (en), Melbroke, Wappenburg, Sharnford et Wallon. La maison est aussi dotée d’indulgences par Boniface IX. Le Prieuré de Kirby (en), soumis à l'Abbaye Saint-Nicolas d'Angers[2], est temporairement annexé à la chartreuse d'Axholme en 1396, grâce aux instances de Mowbray, puis restauré à Angers en 1399. Ce qui entraîne des procès pendant vingt ans. En 1414, le roi Henri V le concède de nouveau à Axholme[3].

Aussi les bâtiments de la chartreuse, bien que commencés en 1397, ne sont terminés qu'en 1432, et c'est alors seulement que la chartreuse est incorporée à l'Ordre. Les constructions se sont sans doute ressenties de la pénurie des propriétaires. En 1441 il faut déjà entreprendre des réparations. Les descendants des Mowbray continuent à se montrer favorables aux chartreux et quand, faute d'héritier mâle, leurs titres et leurs dignités passent aux Howard, ceux-ci imitent leurs devancier. Catherine Howard, duchesse de Norfolk (†1489), est comme la seconde fondatrice de la charteuse de la Visitation[3].

Le XVe siècle est rempli de plaintes financières des religieux au roi. Pourtant les possessions augmentent lentement, lors de la suppression, le revenu était de 237 £. Le prieur Augustine Webster, est emprisonné dans la Tour de Londres en 1535 pour avoir refusé le serment de suprématie et plus tard martyrisé et canonisé[1]. La communauté se voit imposer un prieur par Cromwell, entre en conflit avec lui et doit signer l’acte de cession en 1538. Le monastère est supprimé lors de la dissolution des monastères en juin 1538.

Par la suite, les bâtiments sont été par John Candysshe en une maison: certaines parties subsistent encore comme certains terrassement. Les fouilles ont été limitées[1].

Prieurs d'Axholme[1][modifier | modifier le code]

Le prieur est le supérieur d'une chartreuse, élu par ses comprofès ou désigné par les supérieurs majeurs.

  • John Moreby, élu en 1398
  • Henry, en 1449
  • Richard, en 1469 et 1472
  • Augustine Webster, 1535
  • Michael Mekeness, 1535 à 1538

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) A History of the County of Lincoln: Volume 2, coll. « Victoria County History », , 158–160 p. (ISBN 9780712910453, lire en ligne), « Houses of Carthusian monks: The priory of Axholme »
  2. (en) « A History of the County of Warwick: Volume 2 », British History Online (consulté le 16 octobre 2014)
  3. a et b Anonyme 1919.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :