Chartered Financial Analyst

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le titre de Chartered Financial Analyst (CFA) est un diplôme délivré par l'Institut CFA (en), une association à but non-lucratif[1]. Il est une norme reconnue à l'échelle mondiale et l'obtention de cette certification confère une reconnaissance professionnelle internationale[2],[3].

Ce diplôme se divise en trois niveaux. Six mois de préparation sont nécessaires pour le passage de chaque niveau. En moyenne, les candidats obtenant le CFA mettent 4 ans à passer les trois niveaux. Cependant, il est théoriquement possible de passer les trois niveaux en 18 mois (les sessions d'examens sont organisées à 6 mois d'intervalle)[4]. Plus de 300 heures de travail sont nécessaires pour le passage de chaque niveau, en moyenne: 303 heures pour le niveau 1; 328 heures pour le niveau 2; et 344 heures pour le niveau 3[5].

Les disciplines évaluées au cours des trois niveaux sont: éthique, méthodes quantitatives, sciences économiques, analyse financière, finance d'entreprise, actions, obligations, produits dérivés, investissements alternatifs et gestion de portefeuille[6].

Les trois niveaux de l'examen sont en anglais[7]. Le taux de réussite du niveau 1 est de 41%, celui du niveau 2 est de 44% et celui du niveau 3 est de 56%. Il est nécessaire de passer les 3 niveaux dans l'ordre[8]. Passer les trois niveaux coûtent entre $2400 et $4590[7].

Pour devenir un CFA Charterholder, il est nécessaire de réussir les trois niveaux de l'examen, d'être titulaire au minimum d'une licence ou d'un bachelor, et de disposer d'au moins 4 années d’expériences professionnelles[7]. En 2017, il y avait près des 150 000 CFA Charterholders dans le monde répartis dans près de 159 pays; 65% des titulaires du CFA vivent en Amérique du Nord, 16% en Europe et 15% en Asie. La part de titulaires du CFA basés en Asie devrait augmenter dans le futur car ils représentent plus de 40% des nouveaux candidats[9].

En 2019, les 10 principaux employeurs des titulaires du CFA dans le monde étaient JP Morgan (2140 employés), Royal Bank of Canada (1686 employés), Bank of America Merrill Lynch (1633 employés), UBS (1588 employés), HSBC (1446 employés), Wells Fargo (1384 employés), Blackrock (1184 employés), Morgan Stanley (1180 employés), Goldman Sachs (1133 employés) et Citi (1124 employés)[10].

En France, les principaux employeurs de titulaires du CFA sont le Crédit Agricole (incluant Amundi), BNP Paribas, Société Générale (incluant Lyxor), le Groupe BPCE (incluant Natixis) et Axa (incluant Axa IM)[11].

D'après le CFA Program Candidate Survey de juin 2019, 13% des candidats au CFA sont analystes financier quantitatif, 9% sont analystes financier d'entreprise, 8% sont comptables, 7% sont consultants, 5% sont analystes risque, 5% sont analystes crédit et 5% sont gérants de portefeuille[5].

Les examens du programme CFA se préparent de manière personnelle sur le mode de la formation continue. Néanmoins des organismes indépendants proposent des cours préparatoires. Certaines institutions incorporent tout ou partie du programme CFA dans leur cursus de finance pour préparer leurs étudiants aux examens du programme CFA. Le CFA Institute a établi un partenariat avec de nombreux établissements universitaires à travers le monde[12]. La Louvain School of Management, l'Institut universitaire de formation continue de l'UCLouvain et l'Université Saint-Louis - Bruxelles co-organisent un certificat universitaire en anglais dénommé Preparation for CFA® exam, spécifiquement dédié à la préparation pour le certificat CFA.

Les institutions académiques françaises affiliées au CFA Institute sont l'EDHEC Business School, ESCP Business School, ESSEC Business School, Grenoble EM, IÉSEG School of Management, INSEAD , université internationale de Monaco, NEOMA Business School, université Montpellier I, université Paris-Dauphine, université Paris I et Toulouse Business School[13].

Permi les détenteurs du CFA les plus illustres on peut citer Benjamin Graham, John Templeton ou encore Bill Gross[14].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.cfasociety.org/sweden/Pages/CFAInstitute.aspx
  2. https://www.youtube.com/watch?v=vkNVSXXXT44
  3. « Le CFA, un passeport pour les métiers financiers », sur Les Echos, (consulté le 22 juin 2020)
  4. (en) Robert Stammers, « A Key Look at CFA Job Opportunities », sur Investopedia (consulté le 22 juin 2020)
  5. a et b https://www.cfainstitute.org/-/media/documents/support/programs/cfa/CFA_PCS2019_v10.ashx?la=en&hash=205DAA8D5EA954636E64FDB65D079304A2204DB7
  6. (en-US) « Curriculum & Exam Topics », sur CFA Institute (consulté le 22 juin 2020)
  7. a b et c (en-US) « How to Become a CFA Charterholder », sur CFA Institute (consulté le 22 juin 2020)
  8. (en-US) « CFA® Exam Results and Pass Rates », sur CFA Institute (consulté le 22 juin 2020)
  9. (en-US) « How Many CFA Charterholders are there in the World? », sur I Pass the CFA Exam | Pass the CFA Exam & Other Finance Exams, (consulté le 22 juin 2020)
  10. (en) « Here's who will actually employ you when you get your CFA », sur eFinancialCareers, (consulté le 22 juin 2020)
  11. « Les plus gros employeurs de financiers certifiés CFA en France », sur eFinancialCareers, (consulté le 22 juin 2020)
  12. « University Recognition Program » (consulté le 22 novembre 2015)
  13. https://www.cfasociety.org/France/Pages/University%20Relations.aspx
  14. « Le CFA : un précieux sésame ? », sur AlumnEye Preparation entretien M&A, Trading, Conseil en Stratégie, (consulté le 22 juin 2020)