Charron (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charron.
Fernand Charron (1900).
Léonce Girardot (1900).
Émile Voigt.
Voiture Charron.
Logo Charron.
CGV (à D.), finale de baseball de Polo Grounds (NY, 1906).

Charron est un ancien constructeur français d'automobiles connu également sous le nom de Automobiles Charron-Girardot-Voigt.

La société[modifier | modifier le code]

Fondée en 1901 par les 3 associés Fernand Charron, Léonce Girardot et Émile Voigt[1], la société débute sous les initiales C.G.V. et s'installe à Puteaux (avec Étienne Giraud pour metteur au point, transfuge de Panhard). En 1905, son capital est de 2 millions de francs. Girardot démissionne en 1906, l'entreprise prend la dénomination Automobiles Charron. En 1912, Charron lance l'Alda (acronyme de « Ah ! La Délicieuse Automobile »).

Les modèles[modifier | modifier le code]

Leur premier modèle à 4 cylindres de 3 litres utilise une transmission à chaîne. Dès 1903, C.G.V propose l'une des premières voitures avec moteur à 8 cylindres en ligne de 7,2 litres. Il faut attendre 1906, pour l'implantation d'un arbre de transmission.

Le modèle "10 HP" de 1913 est équipé d'une boîte à 3 vitesses, de freins sur les roues arrière (très délicat !), de 2 essieux rigides suspendus sur ressorts elliptiques. Le moteur à 4 cylindres en lignes de 1,6 l de cylindrée est équipé de soupapes latérales.

En 1906, une Charron 30CV sera la voiture d'Armand Fallieres, président de la République française.

En 1914, il présente un petit modèle 6 CV de 1 litre. Grâce aux achats de l'armée, Automobiles Charron traverse la Grande Guerre. En 1919, la gamme s'élargit à sept modèles, mais rapidement le succès n'est pas au rendez-vous et la gamme se réduit à 3 modèles l'année suivante. En 1925, il ne reste que la 12/14 CV à moteur à 6 cylindres de 2,7 litres.

Innovations[modifier | modifier le code]

Une des originalités du constructeur a été d'élaborer les premiers véhicules armés et blindés destinés à l'armée, dès 1902. À partir d'une voiture de 50 cv, une mitrailleuse Hotchkiss montée sur une tourelle circulaire prend place à l'arrière.

Littérature[modifier | modifier le code]

En 1907, l'écrivain Octave Mirbeau (1848-1917) a dédié « à Monsieur Fernand Charron » La 628-E8, un récit de voyages à travers la France, la Belgique, la Hollande et l'Allemagne, qui doit son titre au numéro d'immatriculation de l'automobile achetée à ce constructeur, dont il fait un vif éloge.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (3e de Paris-Toulouse-Paris 1900 et 15e de Paris-Berlin 1901 sur Panhard, puis 7e de Paris-Madrid 1903 sur C.G.V. cette fois, sous le prénom enregistré de Carl)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Fernand Charron au Grand Prix de France 1914, devant son Alda
Fernand Charron en décembre 1920.